Genève

11 octobre 2017 16:00; Act: 11.10.2017 18:14 Print

Bernex votera sur son développement urbain

par Maria Pineiro - Le référendum sur le Plan localisé de quartier de Saint-Mathieu a été validé par le Conseil d'Etat. Le scrutin devrait avoir lieu en 2018.

storybild

Le secteur de Bernex-Est devrait connaître un important développement urbanistique dans les années à venir. (Photo: Keystone/Martial Trezzini)

Une faute?

La route qui mène au développement urbain de Bernex-Est n'est pas un chemin droit et sans cahots. Le Conseil d'Etat a validé aujourd'hui le référendum lancé par la section locale de l'UDC contre le Plan localisé de quartier (PLQ) de Saint-Mathieu.

Ce projet, qui s'insère dans celui du Grand Bernex, compte notamment 380 logements, une nouvelle crèche et une centaine d'emplois.

Démocratie

Lors du dépôt des signatures, les démocrates du centre s'étaient félicités de pouvoir «donner la parole au peuple, ce que le Plan directeur cantonal 2030 lui a refusé». L'UDC estime également que la facilité avec laquelle elle dit avoir récolté les signatures démontre «l'angoisse réelle des résidents face à la démesure du Plan Directeur cantonal 2030».

Campagne d'information

Le Conseil municipal de Bernex a préavisé favorablement le PLQ de Saint-Mathieu en juin avec le soutien d'un Conseil administratif. Il précise être conscient que ce référendum reflète les inquiétudes de ses concitoyens. L'Exécutif communal a indiqué que le scrutin devrait avoir lieu en mars 2018. «Ce référendum est une opportunité d’information et de dialogue avec nos concitoyens. Nous avons pesé de tout notre poids durant la phase de négociation afin que le développement du quartier de Saint-Mathieu réponde non seulement aux besoins de logement à des prix accessibles mais permette également d’implanter des services de proximité dont nous avons besoin aujourd’hui», a-t-il expliqué dans un communiqué de presse.

Développement inéluctable

Le Conseil administratif devrait en tous cas être soutenu par la gauche. Dans un communiqué, elle a fait savoir qu'elle partira en campagne afin d'expliquer tous les points positifs du projet. Selon les socialistes et les verts, «le développement de Bernex ne pourra être arrêté». Ils soulignent que le PLQ a été durement négocié: «Soutenir le référendum ne permettra pas d’empêcher la construction d’un quartier dense, et risquera même de mettre en
péril tous les éléments obtenus lors des négociations», préviennent-ils.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • hugues Safin le 11.10.2017 18:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    densifications

    Quelle mouche a piqué nos autorités ? beaucoup de monde ne souhaitent pas une telle densification à Genève, telle que nous la vivons ces 10 dernières années. tout est déjà saturé, routes, transports en commun, lieux publics, et même les prisons. stop ABE

  • Béa le 11.10.2017 19:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Béton

    Béton...béton.....béton et encore du béton... Laissez la campagne à la campagne, et arrêtez de construire bordel!!!!!

  • Albert le 11.10.2017 19:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cohérence ?

    Que les bernesiens ne se laissent pas faire - et que la gauche arrête de donner dans l'écologie si c'est pour encourager le bétonnage...

Les derniers commentaires

  • Un oublié le 15.10.2017 16:44 Report dénoncer ce commentaire

    Vous n'avez pas oublié quelque chose?

    Bravo et merci à l'UDC. Rien n'a été fait depuis de longues décennies pour la sécurité et le confort de la population. Pour preuve dans la rue principale: aucune rue piétonne n'a été créée, la largeur des trottoirs ne laisse pas deux piétons se croiser et les abris-bus sont inexistants. Mettons les infrastructures à la hauteur d'une ville moderne, avant de faire venir de nouveaux habitants.

  • L'Intondable des Alpages le 12.10.2017 08:54 Report dénoncer ce commentaire

    nous avons besoin aujourd'hui de nature

    Ce ne sont pas des services de proximité qu'il faut. Ceux qui veulent tout à 100 mètre de chez eux n'ont pas à aller à la campagne. Parce que Bernex c'est actuellement de la campagne. Donc non, ce n'est pas le développement de l'industrie dont nous avons besoin. C'est sauver le monde et la nature. Et ce n'est pas en construisant des nouvelles cités qu'on y arrivera.

  • lulu le 12.10.2017 08:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    petit rappel

    cela fait plus de 50 ans que j'habite la commune de Bernex, le projet de développement de Bernex Saint Mathieu on en parle depuis au moins 20 ans. Pour ceux qui ont acheté des appartements dans cette region depuis 20 ans étaient parfaitement au courant de cette situation, donc il est un peu mesquin de venir s'en plaindre maintenant. Tout le long de l'autoroute je pense très sincèrement qu'il est mieux d'y mettre des entreprises (donc dès emplois) que des cultures. Des logements, parlons-en, depuis longtemps nos jeunes (de la commune) sont obligés d'en partir car ils ne trouvent pas d'appartement. Il serait grand temps d'en construire et pas seulement des villas. Alors oui il y a la région Praille Acacias à développer, oui il faut faire quelque chose pour diminuer le trafic des pendulaires mais chacun doit y mettre du sien et quand je vois des citadins venir s' installer à la campagne mais voulant garder les mêmes commodités qu'en ville, ils ne veulent pas prendre les transports publics car ceci cela donc ils gonflent le flot des voitures, ils amènent leurs enfants en voiture à l'école car marcher 500m oh mon dieu nonmles pauvres petits, cela va les fatiguer. .. Je vous rappelle que si le tram 14 nn'a toujours pas son terminus à Vailly c'est à cause de certains biennpensants qui ont fait bloquer ces travaux alors qu'avec le P+R à Vailly, l'entrée du village (région Luchepelet) subirait nettement moins de nuisance.

    • Ex-Bernesien le 12.10.2017 09:53 Report dénoncer ce commentaire

      @lulu

      Je parie que tu habites de l'autre côté du village, pour dire une chose pareille. Mon père habite dans une villa en plein dans la commune de St-Mathieu, donc entouré de champs. La villa était construite il y a 35 ans, en même temps que 11 autres. Et à ce moment, on ne parlait pas du tout de ce projet. D'ailleurs il n'y avait que des villas. Ensuite, il y a 10 ans, 5 rangées d'immeubles ont commencé à pousser. C'est sûr que ceux qui s'y sont installé savaient que ça grandirait encore, mais ils s'en fichaient vu qu'ils n'ont pas vécu là. Mais moi, j'ai vu la lente défiguration du lieu.

    • Geoffrey le 12.10.2017 09:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @lulu

      Non le tram à Vailly était prévu suite à l'arrêt du trolleybus avant ces constructions

    • Ex-Bernesien le 12.10.2017 10:00 Report dénoncer ce commentaire

      @lulu (suite)

      Et apprendre que tout le reste va disparaitre soudainement sur des km à la ronde, ça ne me fait franchement pas plaisir. Parce que je sais que ça apportera de la criminalité dans le voisinage de mon père. Mais indépendant de ma famille, c'est aussi la disparition progressive de la nature bernoise qui me fait mal. Le bois des Mouilles, zone pourtant protégée, sera ensuite plus que jamais en danger d'être remplacé par du béton, et par du commerce. La construction est juste une fuite en avant.

    • lulu le 12.10.2017 13:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ex-Bernesien

      oui il y a 10 ans que les immeubles sont sortis de terre mais cela faisait bien plus de 20 ans qu'on en parlait et non j'habite pas de l'autre côté du village mais à Luchpelet. D'après ton pseudo tu as du quitter Bernex, j'espère pour toi que c'est par choix et non parce que tu n'as rien trouvé dans le village.

    • lulu le 12.10.2017 13:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ex-Bernesien

      la nature bernoise!! et tu veux me faire croire que tu es de la région

    • Sébastien D. le 12.10.2017 13:58 Report dénoncer ce commentaire

      Au cas où @Ex-Bernesien...

      On ne dit pas la nature bernoise, car à ce moment-là on se trouverait dans le Canton de Berne, mais on dit la nature bernesienne, qui se trouve sur la commune de Bernex. Votre histoire est un peu ambigüe, car on ne sait pas si vous parlez toujours de Bernex ou s'il y a aussi une petite parenthèse avec la région de Berne. Merci d'être un peu plus clair et net.

    • Ex-Bernesien le 12.10.2017 14:38 Report dénoncer ce commentaire

      @Sébastien D.

      On va pas chipoter sur les déclinations de noms, quand même?

    • Ex-Bernesien le 12.10.2017 14:42 Report dénoncer ce commentaire

      @lulu

      20 ans, mais pas 35 ans. Je me rappelle qu'entre 1990 et 2000, il n'y avait absolument aucune construction dans le quartier. Juste un ems devant le stand a été bâti, mais sinon rien. Ca construisait de l'autre côté de l'autoroute, par contre. Donc non, l'argument du "on savait" ne tient pas parce qu'on ne savait pas à ce moment.

    • Ex-Bernesien le 12.10.2017 14:46 Report dénoncer ce commentaire

      @lulu

      Je suis effectivement parti par choix, pour aller découvrir le monde. Et c'est ainsi que j'ai compris mon penchant pour la campagne, nature et montagne. Donc perso, je ne me sens plus concerné par ce qui arrive à Genève puisque je ne compte pas y retourner de citôt. Mais je sais à quel point sa campagne est(était) belle.

  • Olive le 11.10.2017 23:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sinon

    Et des gratte-ciels à la Praille c'est pour quand ?

    • Tranquille le 12.10.2017 08:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Olive

      CEVA = 100 ans, rade = 60 ans, etc, vous pouvez agender en 2050 ...

  • MR le 11.10.2017 21:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Logique zéro

    C'est déjà pénible de circuler à Genève mais là on va arriver à un point où Genève est pénible à vivre. Bientôt nous cultiverons sur le béton et mangerons plus rien des régions. C'est tellement plus drôle de faire marcher l'économie extérieur. Sans débattre des logements qui seront évidemment inaccessibles à la classe moyenne. C'est triste.

    • Et un théoricien de plus le 11.10.2017 22:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @MR

      Vous pensez peut-être qu'il est préférable, pour la circulation, de construire à l'extérieur de Genève ? Sur Vaud ou en France Voisine ? C'est le meilleur moyen pour créer des pendulaires, dépendant de l'automobile, qui accentuent le traffic... A l'inverse, de nouveaux arrivants dans une zone densément peuplée (la ville), auront bien plus intérêt à prendre les transports publics. Et qui dit plus d'utilisateurs, dit la possibilité de renforcer le service des TP (plus grande fréquence de bus, de nouveaux moyens de transports plus performants tels des trams voire des métros) car les coûts (essentiellement les coûts fixes) sont partagés par un plus grand nombre de personnes. Pour les locaux, c'est donc un avantage. Quant à l'argument économique qui voudrait que la perte des terres agricoles soit profitable à l'économie extérieur, j'ose imaginer que c'est sans commune mesure par rapport à l'apport économique de centaines de nouveaux arrivants. Ne serait-ce que le prix des loyers où des impôts payés, je crois que ça couvre largement le bénéfice de la vente de choux-fleurs pour l'économie locale... Les villes tirent leur force et sont attrayantes grâce à leur forte densité de population.