Genève

11 juin 2013 14:38; Act: 11.06.2013 15:30 Print

«L'aile est» de l'aéroport a ses détracteurs

Le nouveau terminal de l'aéroport de Genève a du plomb dans l'aile.

Une faute?

La construction du nouveau terminal «aile est» de l'aéroport de Genève est remise en question par une coalition emmenée par l'association écologiste Noé21. Une opposition à la demande d'approbation des plans a été déposée auprès de l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC).

Les adversaires du nouveau terminal ont dénoncé mardi devant la presse la politique de développement «effrénée» menée par l'aéroport de Genève, alors que le trafic aérien constitue un source importante d'émissions de CO2, un gaz à effet de serre qui a des conséquences sur le climat.

Ils s'interrogent sur la nécessité de construire une telle infrastructure. Ce projet, évalué à plusieurs centaines de millions de francs, vise à poursuivre la croissance du trafic aérien et du nombre de passagers à Genève, est persuadé Jérôme Strobel, scientifique travaillant pour Noé21.

Selon lui, le nouveau terminal ne servira pas exclusivement aux gros porteurs. Conçu pour être modulable, il accueillera aussi des moyens courriers, soit des appareils utilisés par des compagnies dites «low cost», auxquelles l'aéroport de Genève doit une grande partie de son essor ces dernières années.

Les opposants au terminal ne veulent pas interdire de voyager et disent être conscients de l'importance pour l'économie locale d'un bon aéroport avec de bonnes connexions. Ils souhaitent toutefois que la dimension environnementale soit prise en compte lorsque l'avenir de l'aéroport est évoqué.

Noé21 pas seule

Le trafic aérien est un secteur d'activité en pleine progression. A ce rythme de croissance, il émettra en 2050, a estimé l'ONU, sept fois plus d'émissions de CO2 qu'aujourd'hui, a rappelé M.Strobel. Son développement anéantit les efforts menés dans d'autres secteurs en matière de gestion durable d'énergie.

Noé21 n'est pas seule à mener le combat. L'association a obtenu le soutien de Vernier (GE), qui conduit la fronde des communes riveraines de l'aéroport, inquiètes des nuisances sonores. Elle a également l'appui des Verts genevois, de l'Association transports et environnement (ATE) et du WWF.

En dix ans, l'aéroport de Genève a vu le nombre de ses passagers passer de 8 millions à 14 millions. Selon Noé21, la vente d'énergie (kérosène) à l'aéroport de Genève a augmenté de 78% entre 2000 et 2011. Une hausse qui apparaît, pour l'association, fortement corrélée à l'évolution du nombre de voyageurs.

De son côté, l'aéroport de Genève dit avoir tenu compte des recours et oppositions dans la marche du chantier. «Nous avons a priori bon espoir de dissiper certaines craintes des opposants», a indiqué son porte-parole Bertrand Stämpfli. Ce dernier a rappelé que le nouveau terminal doit remplacer un bâtiment vétuste des années septante.

«L'aile est» ne va par générer un surplus de trafic, a soutenu M.Stämpfli. L'aéroport, en modernisant ses installations, répond simplement à la demande. Le porte-parole a rappelé que Cointrin ne disposait pas de réserves foncières. Le développement atteindra donc inévitablement un plafond indépassable un jour ou l'autre.

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jean-yves le 11.06.2013 16:25 Report dénoncer ce commentaire

    Modernisation = essentiel

    L'aile Est est bien plus qu'un bâtiment, c'est une nécessité. Les voyageurs long-courrier qui viennent à GVA depuis partout dans le monde (via Dubai, Abu Dhabi, Pékin, Montréal, New York, Washington et autres) devraient être accueillis dans un édifice qui date du 21e siècle et non la structure pourri qui existe actuellement, qui a presque 40 ans.

  • Patrick Moret le 11.06.2013 21:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aéroport Genève  

    L'aéroport était la bien avant que Genève dépasse les frontières de ces propres communes. Faudrait diminuer aussi le nombre de voitures qui roulent a Genève pour rien et cela diminuerait aussi le bruit et le CO2 et comme ça il y aurai plus de mécontent. La rédaction n'aura pas le courage de publier cette réaction.

  • Eric le 11.06.2013 15:25 Report dénoncer ce commentaire

    Les oublis des verts...

    Si le trafic aérien augmente, l'arrivée d'avions de nouvelle génération permet de diminuer de 25% la consommation de kérosène qui sera bientôt associée à du biokérosène non polluant (source d'algues ou de compost) de plus ces nouveaux avions permettent une diminution de 20% du niveau sonore.

Les derniers commentaires

  • Philippe de Rougemont le 12.06.2013 14:43 Report dénoncer ce commentaire

    De mieux en mieux

    De mieux en mieux ces commentaires anonymes, vous avez rien d'autre à faire que déverser votre mépris et brandir vos préjugés comme des drapeaux ? Et moi pourquoi est-ce que je continue à lire ? Allez c'est décidé je ne reviens plus ça me fera du bien.

  • Michel L'enchanteur le 12.06.2013 13:50 Report dénoncer ce commentaire

    C'est beau, pourvu que ça dure!

    C'est beau la France! Ses banlieues pourries remplies de racailles prêtes à faire cramer poubelles et voitures, la gauche épaulée de l'Extrême gauche toujours prêtes à soutenir les syndicats qui votent grèves sur grèves, les sans-papiers régularisés par milliers car défendus par quelques comédiens, ses quartiers de Paris et ses villes qui offrent l'image du Maghreb. Y a pas à dire, qu'est-ce qu'on est mieux en Suisse! Pourvu que ça dure (mais c'est pas gagné, voire déjà perdu)

  • rémy le 12.06.2013 13:49 Report dénoncer ce commentaire

    Moins de pollution.Mon oeil!!!

    Ces écolos et autres gauchistes veulent faire subir à l'aéroport ce qu'ils ont fait subir à Genève en bouchon et pollution en refusant de construire la traversée de la Rade et en étranglant délibérément les routes disponibles au trafic automobile.

    • alf20 le 13.06.2013 10:37 Report dénoncer ce commentaire

      vrai

      +1 ça me rappelle ces idiots d' "accrobranches", j'espère qu'ils y retournent faire un picnic de temps en temps dans leurs "forêt" de 40 m2...

  • Michel l'Enchanteur le 12.06.2013 13:43 Report dénoncer ce commentaire

    Voilà, encore une fois

    Entre les écolos pleurnichards et les gauchos qui dilapident l'argent du contribuable pour des gens inutiles et coûteux (réfugiés, immigration du tiers monde sans formation et sans volonté de s'intégrer, drogués et alcolos, centres pour jeunes racaillons,...), appauvrit la classe moyenne et fait fuir les riches, ....eh bien, à Genève, on ne fait rien pour relancer la croissance et le rayonnement du Canton et de la Suisse!

  • Philippe de Rougemont le 12.06.2013 12:39 Report dénoncer ce commentaire

    Curieux

    C'est fou ce que ces commentaires se ressemblent et comme l'anonymat est en vogue.

    • Jean-Paul de la Grisebarbe-Genevoise le 13.06.2013 11:22 Report dénoncer ce commentaire

      Faites ce que je dis...

      Entre nous, ça m'étonnerait que tu t'appelles Philippe de Rougemont...les particules c'est pas courant ici. Amicalement