Genève

13 octobre 2017 09:45; Act: 13.10.2017 12:18 Print

Cycliste poursuivi pour homicide par négligence

Cette inculpation intervient après le décès d'un piéton à la suite d'une collision l'été dernier au centre-ville.

storybild

Le manque d'infrastructures, les problèmes d'incivilités et la cohabitation sont pointées du doigt. (Photo: Keystone/Martial Trezzini)

Sur ce sujet
Une faute?

Le fait est rare: l'été dernier, un piéton est décédé trois semaines après avoir été heurté par un cycliste à Rive. Après enquête, le conducteur du deux-roues a été prévenu d'homicide par négligence.

Carrefour de Rive

Les faits se sont déroulés le 29 juillet vers 18h45, rapporte la «Tribune de Genève». C'est en arrivant depuis le boulevard Helvétique, soit en descente, que le cycliste a percuté le malheureux sur la route qui mène au carrefour avec le cours de Rive. Un endroit qualifié de dangereux, puisque la piste cyclable se trouve entre deux files de voitures. La collision s'est produite sur un passage piéton muni de feux de signalisation.

Les deux questions qui se posent concernent la vitesse du deux-roues et la phase de signalisation. A ce propos, les versions des témoins divergent. Si les voitures étaient arrêtées lorsque le cycliste a heurté le piéton, à l'heure de pointe, cela ne signifie pas que le feu était au rouge. Les expertises devraient tenter d'éclaircir ces points.

Cohabitation problématique?

Les défenseurs des piétons et des vélos relèvent que ce cas particulier démontre «l'insécurité croissante pesant sur la mobilité douce». Les deux catégories sont de plus en plus importantes, mais ne bénéficient pas d'infrastructures qui suivent. La question du respect des règles de la circulation est également posée par l'avocat de la famille de la victime.

(mpo)