Genève

23 août 2017 18:31; Act: 23.08.2017 18:37 Print

Les TPG veulent tester un bus sans chauffeur

Le transporteur du bout du lac a acquis une navette autonome et électrique. Il espère la faire rouler à Meyrin dès décembre.

Une faute?

Les TPG veulent tester un véhicule piloté par un robot. C’est la première fois qu’un bus de ce type roulerait dans une grande agglomération, après des essais à Sion, dans la périphérie fribourgeoise, à Cossonay et à Zoug. Le site tdg.ch indique que le transporteur genevois a commandé lundi un minibus Navya Arma, autonome et électrique, à son fabricant lyonnais. Il a aussi requis de Berne une dérogation pour l’utiliser dès décembre. La navette devrait circuler à Meyrin sur une boucle de deux kilomètres entre le village et la gare, située en zone industrielle. Il ne dépasserait pas les 25 km/h et un chauffeur serait toujours présent pour intervenir en cas de problème.

(jef)