Genève

23 février 2016 21:50; Act: 23.02.2016 22:38 Print

«On n'est pas obligés de dépenser beaucoup pour agir»

par Léonard Boissonnas - Le Canton a pris en 2015 une trentaine de petites mesures pour améliorer la circulation. Peu chères, elles apportent rapidement des solutions, selon les autorités.

storybild

Le trafic est régulièrement saturé à Genève. (Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Sur ce sujet
Une faute?

«On parle souvent des grands projets, aujourd’hui on va parler des petites mesures, je préfère dire ponctuelles.» Blaise Hochstrasser, chef de la Direction générale des transports (DGT), a présenté mardi la trentaine d’interventions modestes réalisées en 2015 pour fluidifier le trafic à Genève. Il faut dire que la problématique est importante dans le canton, puisque la durée moyenne des bouchons quotidiens était estimée à 5h58 l’an passé. «Ces mesures ne sont pas énormes, ne coûtent pas trop et ont le mérite d’apporter des solutions», explique le directeur.

Au total, 34 mesures ont été mises en place en 2015 sur l’ensemble du territoire cantonal, soit deux de plus que l’année précédente. La DGT a agi à la suite de sollicitations émanant de riverains, d’usagers, de communes, d’associations ou encore de ses propres équipes.

Fluidité, gain de temps, sécurité, confort

La majorité de ces mesures concernent les cycles et les piétons, précise la DGT. Elles ont pour but un gain de temps sur un parcours (améliorer la fluidité d’un parcours TPG, par exemple), le renforcement de la sécurité (comme régler des conflits potentiels entre des voitures et des vélos) ou des améliorations de confort (augmenter les passages au vert d’un feu devant une école, afin d’éviter les attroupements sur le trottoir, par exemple). Ces actions ont un coût qui va de 0 à 68'500 francs, à l’exception de la réalisation d’une piste cyclable avec un giratoire sur la route du Mandement, qui a coûté un million. «On n'est pas obligés de dépenser beaucoup pour agir», note le directeur général des transports.

Feu rouge supprimé, livraisons sur la voie TPG, passage piétons

Parmi les interventions de la DGT, on peut citer la suppression d’un feu rouge au carrefour du Bachet en direction de La Praille, qui a permis de fluidifier le trafic en provenance du Rondeau de Carouge, tout en garantissant la sécurité piétonne; la réalisation d’une traversée piétonne au carrefour situé sur la rue de Montbrillant, près du parc des Cropettes, qui a permis de sécuriser le trafic piéton dans le secteur de la gare de Cornavin; une autorisation des véhicules de livraisons dans la voie de bus dans la rue du Vélodrome, à la Jonction, qui a permis aux camions en provenance du pont de Saint-Georges de ne plus faire un détour par la rue des Bains; reprogrammation des feux à l’avenue de Sainte-Clotilde qui a permis de réduire le trafic de 20% devant l’école. «On met en place une mesure, on la teste, puis on la corrige jusqu’à une solution adéquate», a résumé Blaise Hochstrasser.

«Pour nous, c'est une bonne chose de corriger certains points en vue de fluidifier le trafic, indique Thomas Wenger, président de la section genevoise de l'Association transports et environnement (ATE). Il est toutefois important que, dans les centres urbains, ces mesures permettent de favoriser la priorité à donner aux transports publics.»

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nabile.A le 23.02.2016 22:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    DGT à la ramasse

    La DGT est à côté de la plaque et est géré comme en 1950. Certains feux sont tellement mal programmés que l'on se demande s'ils ne le font pas exprès. De plus, de nos jour ne pas avoir une adresse internet pour signaler les incohérences démontre une volonté de ne pas entendre les remarques des usagers et riverains.

  • lolo le 23.02.2016 22:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas trop fier....

    personnellement, j'ai plutôt l'impression qu'à Genève, on ne fait rien pour améliorer les choses. On ne cherche pas à rendre les transports publics plus performants mais les trajets en voitures plus long (en rendant ainsi artificiellement les TPG plus efficaces). Effectivement que des mesures à moindre coût. Quand on voit ce qui a été fait à Zurich en 20 ans, on n'a vraiment pas de quoi être fier...et je suis né et j'habite Meyrin depuis 46 ans......

  • Milpa Bagen le 24.02.2016 00:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tous est fait pour bloquer la ville

    34 mesure pour améliorer la circulation des vélos et bus. Et des centaines pour dégrader la mobilité des voitures... Tous est fait à l'envers, et le pire c'est qu'ils s'en vantent!!!

Les derniers commentaires

  • Mr Beeks le 24.02.2016 21:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honnêtement

    Franchement en plus les vélos nous gênent sur la route quand on doit aller bosser, c'est eux qui perturbent le trafic hors pistes cyclables, il faudrait fair cohabiter les vélos sur les trottoirs avec les piétons. Il y a des endroits avec des trottoirs de 2,50m rien que pour les piétons, a peine une mini voie pour nous chers automobilistes et motards, et dès qu'ils y a un bus on ne peut pas dépasser une fois plus on perd du temps pour aller travailler.

  • Mr Beeks le 24.02.2016 21:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive l'aire moderne

    Vive les voitures, les 4x4, les motos, nous sommes dans l'air moderne et nous devons utiliser les véhicules mis à notre dispositions fabriqué par nos industries, pour circuler dans nos villes, et villages. Tant pis pour les bouchons, avec un peu de patience on arrive à destination C'est quand même plus agréable en hiver de circuler au chaud dans une voiture qu'au froid sur un vélo et tant pis pour la pollution de la planète, elle s'en remettra de toutes façons. De toute façon on sera plus là pour y voir.

  • Ben Adbalah le 24.02.2016 20:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pistes cyclable

    Les gens veulent davantage de pistes cyclables, ca ne sert à rien car elles ne sont pas utilisés, À l'avenue d'Aire il y a une magnifique piste cyclable, mais de nombreux cyclistes ne l'utilisent pas, Et gênent la circulation, en circulant sur la route.

  • Jean Naimar le 24.02.2016 11:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Urgent

    C'est vrai que c'est urgent ! La circulation à Genève n'a rien mais alors rien à envier à Londres ou Paris et n'a pas à rougir devant certaines villes US

  • compli le 24.02.2016 10:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Utiliser les transports publics

    Je suis conscient que les TPG ne sont pas les meilleurs de Suisse (seulement 4 lignes de trams, Zurich ou Bâle ayant plus de 10 lignes très efficaces). En plus les bus à Genève sont peu performants. La faute à qui? À nos aînés qui ont supprimé une grande partie de ce réseau ferroviaire. Cependant ceux qui ont des transports publics à disposition, utilisez-les que de voyager seul dans sa voiture, ça serait déjà ça de gagner contre les bouchons.