Genève

16 avril 2018 16:13; Act: 17.04.2018 09:37 Print

Accord signé entre les TPG et les syndicats

Après un préavis de grève et des négociations menées durant un mois, les deux parties ont décidé d'enterrer la hache de guerre lundi.

Sur ce sujet
Une faute?

Il n'y aura pas de grève aux TPG. La direction de l'entreprise et les organisations syndicales représentant le personnel ont trouvé un accord, signé ce lundi sous la houlette de la Chambre des relations collectives de travail. Le préavis de grève annoncé en mars n'est donc plus valable.

Les deux parties se sont engagées à améliorer les conditions de travail. Concrètement, les horaires des chauffeurs vont être revus: les roulements seront simplifiés, la durée des plages de travail les plus longues réduite et 95% des battements en fin de parcours devront avoir une durée minimale de cinq minutes. De plus, les conducteurs seront formés à manier plusieurs types d'engins, ce qui facilitera la planification et apportera plus de flexibilité au TPG. Enfin, une centaine de nouveaux collaborateurs seront engagés durant les trois prochaines années.

Santé au travail

Du côté de la santé au travail, plusieurs mesures ont également été ratifiées. Ainsi, une collaboration avec le groupe de confiance de l'Etat de Genève va être entamée. Ce service permettra aux collaborateurs des TPG de bénéficier d'une écoute indépendante, neutre et confidentielle. Le taux d'absentéisme sera notamment scruté afin d'évaluer la pertinence des mesures convenues.

Les TPG indiquent que cet accord fournit le cadre nécessaire à leur développement ces prochaines années. Parmi eux, la mise en service du Léman Express en 2019, le prolongement du réseau de tram jusqu'au centre-ville d'Annemasse.

Les négociations qui ont mené à cet accord ont été entamées après que la direction des TPG a saisi la CRCT à la suite de l'annonce du préavis de grève.

(mpo)