Genève

08 mars 2018 22:44; Act: 09.03.2018 10:05 Print

Artiste fâché par la pub enveloppant son oeuvre

par Julien Culet - La chaise cassée située devant l’ONU a été le support d’une campagne de pub en février. Pour son créateur, le symbole a été dénaturé.

storybild

La publicité mettant en scène Titeuf a été retirée la semaine passée. (Photo: D.Berset)

Sur ce sujet
Une faute?

Le dossier de la Broken Chair a été recouvert par une grande publicité en février. L’artiste à l’origine de l'oeuvre fustige cette opération, présentant la nouvelle identité visuelle de Handicap International. Car, s'il a vendu la chaise à l’ONG, il en conserve les droits d’auteur. «J'ai aussi signé une convention. On doit me demander la permission mais ce n’est jamais le cas. Là, c’est un ami qui m’a prévenu», regrette Daniel Berset, qui a créé la chaise cassée en 1997.

S’il ne nie pas le bien fondé de l’opération et reconnaît le travail de l’ONG sur le terrain, il estime que cette publicité ne respectait pas ce symbole. La bâche a été retirée après l’envoi d’une lettre. Maintenant, l’artiste souhaite étendre le débat. «Il y a une certaine dérive. On ne doit pas dénaturer les oeuvres», juge-t-il. Le conseiller municipal Pierre Gauthier a déposé un projet de motion demandant à la Ville de Genève d’interdire toute «dégradation» temporaire à des fins publicitaires des ouvres d’art exposées sur le domaine public. «Il faut que les autorités évitent de transformer ce patrimoine en support de pub», estime l’élu du Parti Radical de Gauche.

La Ville ne délivrera plus d’autorisation

Handicap International avait demandé une autorisation au Département genevois de l’environnement urbain. Celui-ci y avait répondu favorablement. S’agissant d’une campagne contre les mines antipersonnel, «la Ville pensait de bonne foi que cela faisait sens d’utiliser cette oeuvre dans ce contexte», indique Cédric Waelti, porte-parole. Ce dernier précise que «étant donné la position de l’artiste, le Conseil administratif a pris la décision d’interdire toute nouvelle banderole».

Contactée, l’ONG ne fait pas mention de la pub controversée. Sa directrice pour la Suisse déclare que «à chaque fois que nous parlons de Broken Chair, Daniel Berset est systématiquement mentionné comme étant l’artiste qui en est l’auteur».

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jean marc le 08.03.2018 23:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    remettre les choses dans leur contexte

    Artiste frustré pour pas grand chose. Cette "pub" est faite par une ONG qui luttent contre les mines anti personnelles c'est pas une pub pour coca cola sérieux...

  • V for Vendetta le 08.03.2018 23:07 Report dénoncer ce commentaire

    Daccord et alors??

    Dommage que lego de cet artiste soit plus important que le message de handicap international affiché sur son uvre... quel étroitesse desprit.

  • Jeand-gavin le 08.03.2018 22:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce nest jamais quune chaise inutilisable

    Mouais...on la assez vu ta chaise, autant quelle serve aussi à autre chose pour une fois......

Les derniers commentaires

  • Roland Marquis le 10.03.2018 18:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle horreur

    Comment la Ville a pu débourser le moindre centime pour ce qui nest absolument pas une oeuvre dart. Il semblerait quelle ait été quelque peu contrainte par lancienne conseillère fédérale Calmy Rey. Et on supporte et entretient cette horreur.

  • En Gros, Une Chaise le 09.03.2018 21:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Son nom Fluckstuklyrignïkalamutyyg

    J'ai vu la même chez Ikea pour 27,90 en plus elle (au moins) elle avait 4 pieds

    • sanchez sans chaise le 11.03.2018 18:08 Report dénoncer ce commentaire

      le sacrifice écologique

      Si le froid revenait avant les saints de glace, on pourrait faire un grand feu de bois et sacrifier cette chaise qui n'est pas d'aplomb sur ses pieds.

  • Trans @ le 09.03.2018 19:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chaise a trois pattes

    Avec tout les vieux dans le quartier il aurait pu la faire plus petite, comme ça au moins elle aurait une utilité pour nos anciens.

  • Tilt le 09.03.2018 14:19 Report dénoncer ce commentaire

    Foutue

    À ce propos ..quand est-ce qu on la répare cette chaise ?ca fait longtemps qu elle est cassée ! Pour du mobilier urbain ... merci la ville !

    • Jean Rage le 09.03.2018 15:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Tilt

      Cela na pas empêché daccueillir les géantes lautomne passé.

    • Pascal Bancal le 09.03.2018 15:55 Report dénoncer ce commentaire

      Bostryche

      Elle est tellement laide, oust ! enlevez cette mocheté au plus vite.

  • Achile Talon le 09.03.2018 13:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Randonnée

    ...depuis le temps que je dis qu'IKEA c'est de la daube :-) une uvre pour dénoncer l'usage des mines personnelles.... à quand une armoire pour dénoncer le sexisme?