Genève

25 novembre 2017 21:46; Act: 26.11.2017 17:45 Print

Chaussures rouges contre la violence et le sexisme

A l'occasion de la journée internationale contre la violence faite aux femmes, 60 à 80 personnes se sont réunies aux Pâquis

Vidéo. WebTV Genève
Sur ce sujet
Une faute?

«Toi aussi t'en as marre qu’en Suisse 82% des femmes soient victimes de harcèlement de rue? Qu’une femme sur cinq subisse des violences physiques ou sexuelles de la part de son partenaire? Que toutes les deux semaines une femme meure suite à des violences sexistes?» C'est l'appel de trois étudiantes pour un rassemblement à l'occasion de la journée internationale contre la violence faite aux femmes.

Samedi après-midi, malgré le froid et la pluie, quelque 60 à 80 personnes ont répondu à leur invitation sur la place de la Navigation aux Pâquis. Elles étaient entourées de huit associations de défense des droits des femmes. «C'est magnifique, il y a des femmes, quelques hommes, des personnes d'âge mûr, mais aussi des jeunes», s'est exclamée Deborah, qui travaille pour l'association ruban blanc. La jeune femme juge que la cause féminine n'avance pas assez vite: «On parle beaucoup, mais dans les faits, les améliorations prennent du temps à se concrétiser.»

Rouge

Les organisatrices avaient demandé aux participantes de se munir d'un accessoire rouge pour faire écho à un cercle de chaussures disposé tout autour d'une fontaine. A côté de chaque paire, un prénom et les actes subis par cette personne. L'initiative fait référence à l'oeuvre de l'artiste mexicaine Elina Chauvet, «Zapatos rojos». Une création de 2009 en réaction à la mort de sa soeur sous les coups de son mari.

Loriane, une des organisatrices, explique avoir monté cet événement de manière totalement indépendante. «Nous voulions rendre visible cette problématique, donner un espace aux associations qui militent dans ce domaine. Nous estimons qu'ils s'agit d'un fléau peu visible dont il faut parler un maximum.» L'étudiante se félicite de l'affluence malgré le mauvais temps.

Chaîne humaine

Autre action dans le cadre de la journée pour l'élimination de la violence faite aux femmes, une chaîne humaine devait faire le tour de la rade en début de soirée. Le jet d'eau, le phare des Bains des Pâquis ainsi que le palais des Nations devaient être illuminés en orange.

(mpo)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dany le 25.11.2017 22:06 Report dénoncer ce commentaire

    On est complémentaire

    A force de ne parler plus que de ça et à toutes les occasions, cela en perd tout son sens (pourtant si noble) et cela n'atteint et de loin plus la cible voulue. Cette 3ème génération de féministes font totalement fausse route et en tous les cas n'aide pas du tout la cause de la femme. Fort heureusement la majorité de femmes le comprend très bien.

  • Dédé le 25.11.2017 21:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chaussure Bleu

    Et la violence contre les hommes?

  • No Comment le 25.11.2017 21:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    MDR

    60 à 80 personnes, impressionnant, comme les manifestations de Lausanne.

Les derniers commentaires

  • Marie-Jo le 27.11.2017 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chaque chose en son temps

    Je suis bien perplexe dans tout cela, vous avez tous changés les rapports hommes femmes, dans la société, vous couchez le premier jour de vos rencontre, vous vivez ensemble le plus vite possible, vous vous mariez la plupart du temps dans lannée, vous ne vous connaissez pas, vous faites un gosse de suite, sans vous rendre compte que la vie nest pas toujours un conte de fée, et cest les disputes et les drames qui suivent,Vous avez vécu dans un cocon, a tout vouloir et de suite.Non, cest pas ca la vie de couple, désolée .

    • zigouille le 27.11.2017 19:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marie-Jo

      très bon commentaire bravo !

  • Pipaux le 27.11.2017 09:27 Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre chéries.

    Le viol est tout simplement scandaleux et devrait être puni d'une peine maximum.A présent il y a l'autre coté du miroir ou le mari en cas divorce est perdant dans 90% des cas et se retrouve sans appartement et une pension à payer,et cela bien souvent l'argent sert pour madame et son nouveau chéri qui un...comble est le nouveau Papa des enfants du divorce.

    • Marie-Jo le 27.11.2017 20:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Pipaux

      Et souvent ces enfants sont de trop pour le nouveau conjoint de Madame.

  • la nuit par Jean Lumière le 26.11.2017 21:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi , deviner mes dames , demoiselles

    je suis sûre que si les femmes se promenaient nues dans la rue , seul le 1% se ferait harceler , abuser , violenter.

    • arg le 27.11.2017 07:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @la nuit par Jean Lumière

      si les hommes se promenaient nus, peu auraient le culot de harceler... parce que hein...on se comprend. Merci, next.

    • Nathacha m le 27.11.2017 08:58 Report dénoncer ce commentaire

      Toujours trop

      C'est quoi le rapport?? Et meme le chiffre hypothétique de 1% ce serait trop!

    • Lucas le 20.12.2017 14:11 Report dénoncer ce commentaire

      @la nuit par Jean Lumière

      Encore un qui croit que le harcèlement, les agressions et viols ont quelque chose à voir avec l'habillement (ou pas) de la victime

    • Ines le 21.12.2017 11:38 Report dénoncer ce commentaire

      @la nuit par Jean Lumière

      Ah ben si vous êtes sûr, c'est clair que toutes les données chiffrées et les statistiques mentent ! Non mais ce qu'il ne faut pas lire, discussion de comptoir quoi !

  • Candide le 26.11.2017 18:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sexisme

    Si tout cela était sincère et n'était pas le fait de brebis prêtent à tout pour faire le buzz, je serais avec elles dans la rue, mais, hélas! il y en a trop qui n'ont jamais vu un homme de près.

  • Moro Bobos le 26.11.2017 13:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hypocrisie.

    Ces défilés et ces commentaires incessants veulent donner l'illusion de "Toutes des soeurs unies contre les méchants mâles". Or, rien n'est plus faux: les pires ennemis des femmes sont les femmes elles-mêmes . J'ai connu une femme merveilleuse ayant subi une agression sexuelle depuis peu; relation difficile et compliquée, cette abomination détruit tout... Lors de son combat devant les tribunaux, si les services de l'Etat d'aides aux victimes ont joué leur rôle, aucune association "féministe" ne lui a apporté la moindre aide malgré ses demandes. Pire, ses collègues féminines, en plus de celles de son agresseur, ont commencé à répandre leurs rumeurs et leurs versions, surtout celles qui ne les connaissaient pas. Que dire du comportement de la femme du violeur, qui, étant Nord-Africain, a demandé l'assistance de SOS-Racisme? L'aide est venue d'où on ne l'attendait pas: le cabinet d'avocats - mâles - défendant la victime a été merveilleux, tandis que l'agresseur a singulièrement baissé de ton après l'intervention d'hommes de sa communauté. Le combat a été gagné. Ainsi, pendant que les "féministes" Helvètes déchiraient une victime de viol, les "machistes" Nord-Africains la défendaient.... C'est ça, la vie réelle.

    • Laurence le 20.12.2017 14:13 Report dénoncer ce commentaire

      @Moro Bobos

      Ce qui est marrant dans votre commentaire, c'est que vous avez répondu vous-même. L'agresseur a baissé le ton lorsqu'il s'est trouvé face à d'autres hommes et pas face à des femmes. Vous ne trouvez pas que c'est un beau reflet de l'importance accordée à la parole des femmes dans nos sociétés ?