Genève

09 novembre 2017 14:26; Act: 09.11.2017 17:04 Print

Fumier déversé devant le «pire chantier» du canton

Le syndicat Unia a décerné son prix «Chantier de fumier» 2017 aux travaux sur le site de l'Etang à Vernier (GE), où une entreprise n'emploie que des intérimaires.

storybild

(Photo: Unia)

Une faute?

Les travailleurs, «tous expérimentés, le plus souvent qualifiés et même parfois âgés», sont cependant au bénéfice de «contrats d’employés intérimaires débutants», et donc «licenciables sur le champ et corvéables à merci». Unia a dénoncé ce jeudi matin à Vernier (GE) les pratiques de l'entreprise Gestrag SA, qui opère sur le site de l'Etang, où 2500 logements sont en construction.

Le projet immobilier a reçu le prix «Chantier de fumier 2017», attribué par le syndicat pour désigner le pire chantier du canton. Celui-ci doit donc sa récompense aux procédés de la société genevoise. Pour marquer le coup, des centaines de kilos de compost ont été déversés sur place.

Par le passé, Unia avait déjà pointé du doigt l'entreprise de construction, accusée d'avoir à plusieurs reprises employé une majorité d'intérimaires pour effectuer ses travaux. Sur le site de l'Etang, «elle a atteint l’excellence totale en la matière, avec 100% de travailleurs temporaires», ironise l'organisation syndicale. Cette dernière espère que «les élus sauront dûment récompenser cette entreprise méritante». Unia exige d'elle et des autorités qu'elles emploient sur leurs chantiers des travailleurs au bénéfice de contrats fixes.

Sollicitée pour lui permettre de répondre aux critiques du syndicat, la société Gestrag SA a indiqué que sa direction était injoignable aujourd'hui.

(dra)