Genève

11 août 2016 14:23; Act: 11.08.2016 14:48 Print

Initiative pour une gestion démocratique de Cointrin

par Julien Culet - Des associations de riverains veulent inscrire dans la Constitution un cadre au développement de l'aéroport genevois. Ils ont lancé jeudi une récolte de signatures.

storybild

Les riverains veulent que le développement de l'aéroport de Cointrin prenne mieux en compte les nuisances générées. (Photo: Keystone/Martial Trezzini)

Sur ce sujet
Une faute?

Que Genève reprenne le contrôle de son aéroport. C'est le but d'une initiative lancée ce jeudi par plusieurs associations de riverains. Elle inscrirait un nouvel article portant sur le trafic aérien dans la Constitution cantonale. «Nous voulons mettre un cadre au développement de Cointrin», explique Lisa Mazzone, conseillère nationale verte et vice-présidente de l'Association transport et environnement Genève.

Le texte obligerait l'Etat à rechercher un équilibre entre l'importance de l'aéroport «pour la vie économique, sociale et culturelle et la limitation des nuisances pour la population et l'environnement». Les associations de riverains considèrent que ce n'est pas le cas actuellement. Berne prévoit que 25 millions de passagers transiteront chaque année par Cointrin en 2030, contre 15 millions aujourd'hui. «L'aéroport crée de la valeur mais a aussi des coûts en terme de qualité de vie, de pollution, de bruit,...», déplore Jérôme Strobel de Noe21.

Les initiants sont bien conscients du peu de marge de manœuvre dont dispose Genève. «La fenêtre de tir est limitée, reconnaît Lisa Mazzone. Notre but est de créer le débat sur l'aéroport que nous voulons.» La politique en matière de trafic aérien est en effet définie par Berne. Le Conseil d'Etat genevois est toutefois consulté par la Confédération, mais les initiants estiment qu'«il n'y a pas d'orientation claire». Ce nouvel article constitutionnel prévoit donc que le Grand Conseil se prononce sur des rapports de Genève-Aéroport. Ce dernier devant ainsi présenter ses actions et ses objectifs.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • John le 11.08.2016 14:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais bien sûr!

    Ces gens veulent que les avions ne volent que quand ils le prennent? Si on décide d'habiter au pied d'une piste d'atterrissage on assume, sinon on trouve un autre logement (sûrement plus petit mais plus calme) chaque appartement a ses avantages et inconvénients.

  • Jeremy Lefur le 11.08.2016 15:01 Report dénoncer ce commentaire

    Qui se moque de qui ?

    L'aéroport de Cointrin existe depuis près de 100 ans. Les gens s'installent proche de l'aéroport en connaissance de cause et se plaignent ensuite des nuisances. Facile !

  • Marco Reality le 11.08.2016 14:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bein voyons!!!

    Il n'y qu'une chose qui compte, c'est le pognon que rapporte notre aéroport directement et indirectement... et ceux qui sont dérangés par les nuisances, qu'ils déménagent, l'aéroport était la bien avant eux!!!

Les derniers commentaires

  • Nigel Lindup le 14.08.2016 08:02 Report dénoncer ce commentaire

    Texte dans FAO

    Pour ceux qui s'intéressent au texte et aux vrais buts de l'initiative, celle-ci devrait être publiée dans la FAO mardi le 16 août. Bonne lecture !

  • Anne Robert le 13.08.2016 09:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    S'informer avant d'écrire

    Il a fallu 10 ans aux tribunaux (1992-Trib Fed 2002) pour déterminer , à l'année et au mois près, quels riverains étaient censés savoir que l'aéroport allait devenir international. C'est sûr que de critiquer les riverains en 3 lignes dans le 20 minutes prend moins de temps!

  • Nigel Lindup le 13.08.2016 07:21 Report dénoncer ce commentaire

    Quelques questions

    L'article de 20 minutes résume les faits. Quelqu'un peut me montrer où c'est dit que les associations qui lancent cette initiative veulent fermer l'aéroport? Quelle est la relation entre "recherche d'équilibre" et "fermeture"? Quelqu'un a lu le texte de cette initiative? Ou serait intéressé de la lire, avant de porter jugement?

  • debleudebleu le 12.08.2016 19:30 Report dénoncer ce commentaire

    Mettons la clé sous le paillasson.

    Genève n'a qu'à mettre la clé sous le paillasson.Fermons le peu de bars,restos,night clubs sympas ainsi que frontières,l'AEROPORT,gares ect.. et virons par dessus tout toutes ces sales entreprises et leurs employés diaboliques.RESTONS BIEN CLOITRE TOUS ENTRE NOUS,GENEVOIS; CAR IL N'Y EN A POINT COMME NOUS.C'est certain nous vivrons beaucoup mieux tous aux chômage ou dans d'autres villes bien plus grandes et bien moins regardantes sur la qualité de vie.

  • Nigel Lindup le 12.08.2016 12:59 Report dénoncer ce commentaire

    Quelques réponses

    Comme prévu, on nous reproche d'être contre l'aéroport. Faux. Nous voulons corriger le tir: pour toujours plus de riverains les inconvénients de notre aéroport urbain vont bientôt l'emporter sur les avantages, avec ce développement peu équilibré. De même, on nous dit de nous taire ou déménager, ayant décidé d'habiter près d'un aéroport. D'abord cet argument ne prend pas en compte la croissance qui a eu lieu après qu'on se soit installé. Puis je me demande si l'on aurait le même discours s'il s'agissait d'une usine qui commence à faire trop de bruit où à polluer l'air...