Rade à réaménager

09 mai 2017 12:25; Act: 09.05.2017 16:41 Print

La Genève du futur se dévoile en images

Les autorités du bout du lac estiment que le pourtour du Léman n’est pas assez mis en valeur. Elles ont organisé un concours d’idées pour imaginer ce à quoi il pourrait ressembler. Résultats.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La rade de Genève («la Rade») est une vieille dame. Elle a été pensée et réalisée au XIXe siècle. Depuis lors, à l’exception notable des Bains des Pâquis dans les années 1930, aucun travail de mise en valeur n’a été entrepris. Pire, des hangars et des pontons pour bateaux y ont pris racine et encombrent l’espace, rendant l’accès au lac compliqué. «C’est un site sublime dont le potentiel n’est pas totalement réalisé. Il ne répond plus aux besoins de la population et des touristes», résume Guillaume Barazzone. Le maire de la Ville a donc lancé l’an passé un concours d’idées afin de donner un nouveau souffle au périmètre long de 5,5 km. Les résultats ont été rendus publics ce mardi.

Respecter le patrimoine et l’histoire des lieux était la seule contrainte imposée aux participants. Sur les septante dossiers déposés, le jury composé d’experts locaux et internationaux en a retenu quatre, jugés complémentaires. Ils partent tous d’un même postulat: la nécessité de libérer l’espace entre la rue et l’eau de tout ce qui l’encombre actuellement. Une proposition pas si fantaisiste, puisque la réalisation de la future plage des Eaux-Vives et de son nouveau port permettra dès 2020 d’éloigner les parcages à bateaux du centre-ville. Rive droite, un projet au Vengeron, espéré à l’horizon 2023, doit produire le même effet.

Les projets retenus

Le lauréat du concours, l’architecte genevois Pierre-Alain Dupraz, s’est concentré sur l’aménagement de l’espace entre le trottoir qui surplombe l’eau et celui qui le sépare du Léman. Il propose d’y créer différents types d'activités. Rive gauche, il souhaite creuser des locaux commerciaux et administratifs sous ce même trottoir (voir notre diaporama). Rive droite, la promenade serait décomposée en trois temps. Le premier, entre le pont et la rotonde du Mont-Blanc, accueillerait les activités de la CGN. Ensuite, une esplanade en bois prendrait le relais jusqu’aux Bains des Pâquis. Une piscine y serait percée. Enfin, une plage ferait la liaison jusqu’à la Perle du Lac.

Le projet arrivé en deuxième position s’intéresse aux rues qui mènent au lac. Le dossier monté par des étudiants propose de créer des liens directs entre les quartiers et l’eau, en rendant certaines rues piétonnes. Une manière d’ancrer le Léman dans la cité. La solution phare du troisième lauréat est de construire un anneau sur l’eau, accroché à la future passerelle piétonne du Mont-Blanc. Le site offrirait une baignade sécurisée et des débarcadères pour la CGN. Une quatrième idée a été saluée par le jury: afin de libérer totalement la Rade des bateaux privés, elle propose de construire un parking sous-lacustre pour ces embarcations, accessibles par un jeu d’écluses.

Pas de concrétisation à court terme

Ce concours d’idées n’a aucune force contraignante, rappelle Guillaume Barazzone. Le coût des différents projets n'a d'ailleurs pas été chiffré. Le but est d’offrir une base de réflexion aux différents acteurs concernés – autorités, pêcheurs professionnels ou encore associations de quartier ou de préservation du patrimoine – «pour être prêts dans quelques années» à agir si la possibilité se présente. Auquel cas, des éléments extraits des différents projets primés pourraient être retenus.

(tpi)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Astalavista le 09.05.2017 12:43 Report dénoncer ce commentaire

    Pour une belle Genève

    Magnifique ! Enfin des gens qui ont un peu de vision !

  • Riki J le 09.05.2017 13:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Magnifique

    Magnifique mes arrières petits enfants enfants auront le plaisir de profiter. Moi j'ai 32 ans je serais plus là pour voir ça.

  • Titan le 09.05.2017 12:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Me

    Enfin!

Les derniers commentaires

  • Ilse le 10.05.2017 13:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    embellir

    Genève en a grandement besoin. Renouveler et moderniser, créer des aires de repos et promenades, tout ce dont cette ville a besoin, aujourd'hui.

  • Dany Tonnelier le 10.05.2017 13:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enfin!

    Allez-y, ne comptez pas. Tant pis pour le prix, notre Genève le mérite, elle en a bien besoin.

  • Peney Nicole le 10.05.2017 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    Quai et rade de genève

    Magnifique ! Enfin une belle rade et un accès au lac merveilleux ! Très bonne idée ! Merci

  • Mat le 09.05.2017 23:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pecheur

    Et les pêcheurs dans tous sa

    • Reginato le 10.05.2017 01:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Électricité please !

      C'est bien joli tout ça , rappelons que le canton de genève est le seul canton qui ne propose même pas d'électricité au plaisancier dans les ports!!! À l'exception de la Nautique(il faut être membre et très fortuné ) il faut aller soit en France soit dans le canton de Vaud pour pouvoir avoir une prise électrique a proximité de son bateau dans un port !!! Nous sommes en 2017 !!!! Personnellement nous attendons depuis plus de 20 ans l'électricité!!! L'espoir fait vivre !!!

    • Dujup Ourtous le 10.05.2017 10:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Port branché:

      On était pas au courant, mais apparemment cela vous met sous forte tension. Tout les "nomades" ont droit à l'eau potable et à l'électricité, c'est fondamental, juste et équitable, on est au 21ème siècle pardi!

  • Le Grisonnais le 09.05.2017 16:58 Report dénoncer ce commentaire

    Attendons un peu !

    Ils sont bien beaux ces projets ! mais notre Genève a-t-elle les moyens financiers nécessaires ? L'intérêt du remboursement de la dette coûte déjà 13'000,- par habitant ! Alors, attendons un peu, avant de dépenser davantage. Notre traversée du lac, où en est-elle ? OUBLIEE ?

    • moslet le 09.05.2017 18:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Le Grisonnais

      hahaha la traversée du lac....c'est une légende urbaine ça!