Genève

21 février 2017 18:59; Act: 21.02.2017 20:14 Print

Le patron des Fêtes de Genève a été viré

par David Ramseyer - Le déficit massif de l'édition 2016 a notamment eu raison d'Emmanuel Mongon. Genève Tourisme se sépare du boss de l’événement.

storybild

Emmanuel Mongon, concepteur de Geneve Lake Festival. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi) (Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Sur ce sujet
Une faute?

«Monsieur Mongon n'est plus à la tête du Geneva Lake Festival». Le directeur général de la Fondation Genève Tourisme, Philippe Vignon, confirme l’information dévoilée ce mardi soir par la télévision locale Léman Bleu. Il n'en dira pas plus. L'homme appelé en 2015 pour renouveler le concept des Fêtes de Genève, jugé vieillissant par beaucoup, a été remercié ce matin.

Un des principaux reproches adressés au Français serait l'important déficit de la dernière édition. Ce dernier s'est élevé à 3,2 millions de francs au lieu des 2 millions prévus, avait annoncé le journal «Le Temps», le 9 février passé.

Les critiques publiques, politiques et des forains sur la tenue des Fêtes de Genève cet été auraient aussi pesé dans la balance, affirme la chaîne genevoise. Emmanuel Mongon aura tenu une année à la tête de la manifestation, alors que son contrat portait sur trois éditions.

Le désormais ex-boss du Geneva Lake Festival n'a pas répondu à nos appels. Contactée, la Ville de Genève n'a pas souhaité réagir.

Les citoyens de la Ville de Genève devraient voter avant la fin de cette année sur un raccourcissement de la manifestation. Une initiative populaire entend les réduire à sept jours.