Genève

13 juin 2018 15:01; Act: 13.06.2018 17:44 Print

Le canton teste la baisse de vitesse contre le bruit

Durant une année, l'axe qui relie le pont Butin à Balexert sera limité à 50 km/h, à la suite de démarches des riverains.

storybild

La vitesse passe de 60 km/h à 50. (Photo: DR)

Une faute?

Sur les réseaux sociaux, les mises en garde fleurissent: les avenues de l'Ain et de Pailly, soit l'axe qui relie le pont Butin au centre commercial de Balexert, sont désormais limitées à 50km/h au lieu de 60. Cette baisse a été confirmée mercredi après-midi par le Département des infrastructures. Il s'agit d'un essai d'une année décidé fin 2017 par l'ancien Département de l'environnement, des transports et de l'agriculture qui se pliait à l'époque à une décision du Tribunal administratif de première instance (TAPI).

Saisie par les riverains, la justice avait estimé en septembre 2017 qu'une réduction de vitesse de 10 km/h devait être étudiée en vue de réduire le niveau de bruit sur cet axe. Le TAPI s'est basé sur l'ordonnance fédérale sur la protection du bruit qui impose «que toutes les mesures proportionnées soient prises pour lutter contre les nuisances sonores excessives».

La limitation de vitesse sera effective durant une année. Selon les résultats des mesures acoustiques et de vitesse, elle pourrait être maintenue. Durant les premiers temps de la mesure, les automobilistes seront informés vis des panneaux spéciaux. Pour ce qui est des radars disposés le long de ce tronçon, la police confirme avoir reçu l'arrêté de circulation le 12 juin. «Il n'y a pas de règles en matière de délai d'adaptation des radars, précise Silvain Guillaume-Gentil, porte-parole des forces de l'ordre. Néanmoins, le but de la police cantonale n'est pas de faire du chiffre.»

(mpo)