Sécurité

26 juillet 2011 07:00; Act: 26.07.2011 08:42 Print

Le sexe restera interdit à Champ-Dollon

par Didier Tischler - Le Canton de Genève a inauguré lundi 100 places de détention supplémentaires. Une pétition qui demandait des parloirs intimes est restée lettre morte.

storybild

La nouvelle aile de Champ-Dollon pourra accueillir 100 détenus supplémentaires. Aucun parloir intime n'est prévu. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

En juin 2010, peu après que le Parlement a décidé de voter un crédit pour construire 100 places de détention supplémentaires pour la prison préventive de Champ-Dollon, 27 détenus envoyaient une pétition à la commission des visiteurs du Grand Conseil. Les prisonniers demandaient la création d’une «cellule aménagée», où ils pourraient avoir des relations sexuelles avec leurs conjoints.

Lundi, lors de l’inauguration des 100 nouvelles places de détention, il n’a absolument pas été question de «parloirs intimes». Constantin Franziskakis, ne voit pas l’utilité actuelle d’un tel projet. «La durée moyenne du séjour d’un détenu est de deux mois, rappelle le directeur de Champ-Dollon. Cela ne justifie pas la mise en place d’une telle structure». Pour autant, il ne s’avoue pas opposé au principe même du parloir intime.

Un avis que partage Loly Bolay, députée membre de la commission des visiteurs. «Mais il y a d’autres priorités», nuance -t-elle. Pour la socialiste, «il convient d’abord de créer de vrais parloirs pour les familles». D’autres locaux sont également souhaités. «Il n’y a pas assez de place en ateliers, la cuisine est trop petite et les lieux de culte sont trop étroits», dit-elle. Enfin, elle estime que tous ces problèmes, y compris les parloirs intimes, «doivent être analysés de manière globale».

Prévue pour 270 personnes, Champ-Dollon accueillait lundi 456 détenus. Les 100 nouvelles places seront disponibles au 15 août prochain.

La visite de la nouvelle annexe. (Vidéo: 20 minutes)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • savonnette le 26.07.2011 09:56 Report dénoncer ce commentaire

    savonnette

    De quoi ils se plaignent...??? Ils peuvent avoir du sexe entre eux...ils connaissent pas le jeux de la savonnette...?

  • Pat Pat le 26.07.2011 09:07 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut vite revenir à comme avant!

    Il faut absolument que la suisse se sépare de toutes ces conventions des droits de l'homme ou conventions européennes qu'on applique à n'importe qui!Vive la souveraineté Suisse et vivement qu'on puisse(j'espère après les votations d'automne)sortir le plus vite possible de Schengen,libre circulation et redevenir un peuple libre qui décide lui-même de la manière de faire la justice.MCR n'aurait jamais dû s'occuper de notre politique étrangère.Elle a tout foutu en l'air et le pire tente encore de convaincre les eurosceptiques.On existe depuis 1291 et ceci sans l'aide de l'UE!

  • AmYmA le 26.07.2011 08:50 Report dénoncer ce commentaire

    Pis quoi encore...??

    Je suis révoltée que les prisonniers en Suisse n'ait pas droit à un hôtel de luxe, un grand cuisinier personnel et des escort-girl...quelle honte !

Les derniers commentaires

  • Jean-Luc Alarue le 27.07.2011 14:39 Report dénoncer ce commentaire

    Quel dommage !

    C'est vraiment dommage de ne pas laisser à nos criminels l'occasion de se reproduire aussi quand ils sont en prison et de faire ainsi de nombreux enfants livrés à eux-mêmes dans une situation financière précaire qui auront tout pour prendre la suite de la carrière familiale dans le crime. On risque de manquer de criminels et on sera obligé de les faire venir de l'étranger. Ah, on me souffle dans l'oreillette que c'est déjà en cours.

  • maloku le 27.07.2011 13:14 Report dénoncer ce commentaire

    Déjà trop de sexe en prison !

    A ce que j'ai entendu dire, du sexe il y en a déjà tant qu'on veux en prison. Et même quand on veut pas...

  • Morgarten le 26.07.2011 14:16 Report dénoncer ce commentaire

    Du bromure !

    Et hop : une bonne cuillerée de bromure dans un jus de chaussettes matinal, voilà qui calmerait les gros bras couillus. Et que Dadou et Maison nous épargnent leurs commentaires laxistes. Ce n'est qu'avec des peines sévères et des conditions limitées au minimum vital que l'on arrivera à faire PEUR aux malfrats qui n'auront plus envie de revivre un enfer carcéral. Les efforts de réinsertion, les psys et les bons traitements ont, dans la majorité des cas, démontré leur coûteuse inutilité. STOP. On en a déjà bien trop fait.

    • Maison le 27.07.2011 15:19 Report dénoncer ce commentaire

      Titre / Titre

      Les Etats-Unis ont créé des prisons atroces et connaissent la peine de mort. La criminalité n'est pourtant pas plus faible qu'ailleurs. Essayez donc d'aller visiter une prison; vous verrez ce qu'il en est; rendez-vous dans ces lieux et voyez si les prisonniers sont heureux. Honnêtement, l'expérience d'une prison devrait changer vos idées préconçues.

    • Brigitte le 28.07.2011 01:29 Report dénoncer ce commentaire

      Vous aussi Maison

      Vous devriez peut-être aller rendre visite aux victimes de vos clients. Ca pourrait vous aider à développer une vision un peu moins caricaturale du monde où selon vous les victimes sont responsables de tout ce qui leur arrive et leurs bourreaux les seules vraies victimes. Mais bon évidemment il n'y a pas d'argent à gagner.

    • Maison le 28.07.2011 11:45 Report dénoncer ce commentaire

      Titre / Titre

      @Brigitte: Apprenez le droit et défendez-vous vous-même. Croyez-vous que vous diriez autre chose qu'un avocat? Un avocat vous dispense d'apprendre vous-même à vous défendre. La plupart de ces petits délinquants ne nie pas, ou peu. Ils sont condamnés. Notre rôle, bien souvent, se limite à être certain que la procédure est suivie et que le client n'est pas condamné au-delà de ce qui se fait d'habitude ou traité arbitrairement. Il en va de la crédibilité du système. Ces gens là n'ont rien à voir avoir avec les criminels dont vous parlez et dont je ne parle pas ici. Ils ont leur place en prison.

    • Morgarten le 28.07.2011 16:55 Report dénoncer ce commentaire

      @Maison

      "Voyez si les prisonniers sont heureux" mais ils ne sont pas là pour être "heureux", ou bien ?. Vous vous la pêtez en vous profilant comme un avocat de la petite délinquance alors que le sujet global vous dépasse. Or ayant toutes les compétences académiques requises pour vous répondre (+ expérience), je trouve que vous violez la déontologie de la profession en stigmatisant les intervenants qui plaident pour la justice due aux victimes de vos soi-disant clients. Désolé, mais vous n'êtes pas crédible.

    • Maison le 29.07.2011 00:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Titre / titre

      @morgarten. Je vous invite à découvrir le concept de "figure de style" pour comprendre cette phrase... Cela étant, vous n'avancez aucun argument qui montre que je me trompe. Le principe d'un débat est de confronter des opinions. Montrez que j'ai tort s'il vous plait. Pour le moment, je persiste à croire que la solution viable n'est pas de détruire les petits délinquants, lorsque leur seul problème est la misère.

    • HIHI le 04.08.2011 13:32 Report dénoncer ce commentaire

      LE PRIX A PAYER

      SAGE DESCISION

  • lolo022 le 26.07.2011 13:01 Report dénoncer ce commentaire

    luxure

    Tant qu'à faire je propose des navettes spéciales sous escort, Champs Dollon - Tivoli - Champ Dollon

  • genevois le 26.07.2011 10:48 Report dénoncer ce commentaire

    et quoi encore

    donc plutot que d aller faire des cours de repete, je pense que passe 2 3 semaine a champ dollon peut etre plus simpa en fait. surtout si il y a sexe. " bonjours, j aimerai commander une prostituee pouvez vous la livrer a l adresse suivante et j aimerai une pizza et des bieres aussi merci" faut arreter. c est une prison ou un hotel ce truc ?

    • Bernois le 26.07.2011 11:53 Report dénoncer ce commentaire

      Magnifique

      J'hadère ;-)

    • Maison le 26.07.2011 12:09 Report dénoncer ce commentaire

      Titre titre

      Ce n'est pas un choix qu'on vous laisse, soit dit en passant... Vous n'avez d'ailleurs surement aucune idee des effets d'une incarcération.

    • yenamarre le 26.07.2011 14:24 Report dénoncer ce commentaire

      Et puis quoi encore, de la drogue

      Dis donc Maison, si ils sont enfermés c'est surtout de leur faute, pas de la notre, les prisons sont déjà dur à gérer et coûteux (nos impôts), si en plus il faut leur fournir du sexe, faut pas pousser le bouchon trop profondément.

    • Thierry le 26.07.2011 16:08 Report dénoncer ce commentaire

      Faut ptet pas tout mélanger

      Et les incarcérés, ils ont une idée de ce qu'ils font subir à leurs victimes?

    • Calimero le 26.07.2011 16:19 Report dénoncer ce commentaire

      Bisounours land

      Oh oui les pauvres chous qui ont volé, ou fait autre chose, z'ont vraiment pas de chance, c'est vraiment trop injuste. Faut leur offrir une coquille en arrivant aussi?

    • Pasbisounours le 26.07.2011 17:39 Report dénoncer ce commentaire

      Attention....

      @maison, J'imagine que vous, vous avez de l'expérience en la matière ? Mais arrêtez vos commentaires moralisateurs car vos idées ont démontrés leurs inefficacités et leurs dangerosité potentielles. Car appliqués pendant bien trop longtemps les résultats sont négatifs. Une véritable défaite pour la société.

    • Maison le 26.07.2011 22:04 Report dénoncer ce commentaire

      Titre / Titre

      @yenamarre : oui c'est de leur faute. Mais il faut bien choisir ce que vous voulez en faire si vous ne les tuez pas... les options ne sont pas légions. @Thierry: la plupart des victimes des incarcérés ne souffrent pas (vol et deal - acheter de la drogue est un choix du consommateur) et escroquent leur assurance droit derrière. C'est ce qui se voit en pratique. @Caliméro: vu votre tempérament égoïste, je ne doute pas que vous auriez du mal à respecter les règles si vous étiez dans une situation très difficile.

    • Brigitte le 27.07.2011 13:03 Report dénoncer ce commentaire

      @Maison

      Je vous souhaite de ne jamais avoir un enfant accro à la drogue qui finit par en mourir même si ça pourrait vous ouvrir les yeux sur les victimes des dealers qui ne souffrent pas. Je suis navrée pour vous que vous ayez un proche en prison. C'est injuste pour vous mais vous devez comprendre que c'est à lui que vous devez en vouloir et pas aux victimes qui n'y sont pour rien.

    • Annelise le 27.07.2011 14:22 Report dénoncer ce commentaire

      E.T. téléphone Maison

      Je ne comprendrai jamais celles qui s'accrochent à celui qui leur fait le plus de mal. Il est clair que vous vous êtes trompée en choisissant votre partenaire. La vie vous offre une seconde chance de trouver quelqu'un de bien qui vous rendra enfin heureuse. Ne la manquez pas !

    • Maison le 27.07.2011 15:24 Report dénoncer ce commentaire

      Titre / Titre

      @Brigitte: j'ai assisté des détenus au plan légal. Et croyez-moi si je vous dis que ce n'est pas une partie de plaisir. Quant à la drogue, j'ai tendance à penser qu'il incombe aux parents d'en tenir leurs enfants éloignés. La drogue, si elle disparaissait, serait remplacée par d'autres substances nocives. Je ne crois pas que punir ceux qui la rendent disponibles (qui souvent eux-mêmes sont dans une situation difficile) résoudra le problème de la drogue. @Annelise: de quel partenaire parlez-vous? de plus, je suis un homme :) J'écris ici pour apporter mon expérience du terrain, comme avocat.

    • Brigitte le 28.07.2011 01:15 Report dénoncer ce commentaire

      @Maison

      Et comment faut-il faire pour tenir ses enfants éloignés du monde réel ? Faire de sa maison une prison et les garder toujours enfermés dans leur chambre pour mieux laisser les vendeurs de mort empoisonner en toute liberté dehors ? C'est bien sûr toujours de la faute des parents qui doivent fliquer leurs enfants 24 heures sur 24.

    • Maison le 28.07.2011 11:49 Report dénoncer ce commentaire

      Titre / Titre

      @Brigitte: Je crois que le risque 0 est une fiction. Parfois, on n'y peut rien. Il me paraît impossible de toujours protéger les enfants, tout autant qu'il me paraît impossible éradiquer la vente de drogue. La drogue est d'ailleurs licite dans certains pays et les enfants ne sont pas plus consommateurs qu'ailleurs. Mais je crois que l'éducation obtient de bons résultats... Voyez certains pays dAsie par exemple. La drogue est parfois totalement bannie des esprits par la pression sociale. Nous sortons du sujet, cependant :)