Genève

19 août 2017 07:18; Act: 19.08.2017 07:19 Print

Les TPG s'engagent pour Nanouk, chienne amputée

par Jérôme Faas - L'animal avait eu la patte écrasée par un bus lundi. Le chauffeur ne s'était pas aperçu de l'accident. Le transporteur va payer tous les soins.

storybild

Nanouk a pu être opérée et se porte bien. (Photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

Le financement des soins prodigués à Nanouk, la jeune chienne dont la patte a dû être amputée lundi, est assuré. Un bus avait roulé sur son membre sans que son conducteur s'en aperçoive. Dès qu'ils ont été mis au courant de cet accident survenu au rond-point de Plainpalais et que les faits ont été établis, les TPG ont entrepris des démarches pour entrer en contact avec le propriétaire de l'animal, un SDF, et la clinique vétérinaire qui a pris en charge la femelle berger Malinois.

Ce vendredi, les TPG indiquent qu'ils prendront en charge l'ensemble des frais opératoires et post-opératoires de Nanouk. «Afin de simplifier le processus administratif, un contact a été établi directement avec le cabinet vétérinaire concerné, explique François Mutter, porte-parole. Par ailleurs, nous renouvelons notre soutien à l'égard de la jeune chienne et de son propriétaire.»

De plus, à la suite de cet accident, diverses bonnes volontés se sont manifestées. Les jeunes gens qui ont apporté leur aide à l'animal et à son maître sont toujours concernés par l'affaire et tentent de monter une petite structure pour venir en aide à Nanouk mais aussi à son propriétaire, en matière d'hébergement et d'emploi.

Ils déplorent aussi certains commentaires vindicatifs à l'égard des TPG observés en ligne. «Il y a vraiment des messages haineux et on aimerait vraiment qu'il n'y ait pas de chasse aux sorcières avec cette histoire, ce qui est arrivé aurait pu arriver à tout le monde, le pauvre chauffeur ne doit pas être bien», souligne Olivier, l'homme qui le jour des faits avait fait le garrot à Nanouk.