Genève

07 juillet 2016 14:34; Act: 08.07.2016 09:49 Print

Les riverains veulent peser sur l'avenir de l'aéroport

par David Ramseyer - Fâchées, plusieurs associations d'habitants s'unissent et vont lancer une initiative pour pousser Cointrin à d'avantage les consulter.

storybild

(Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

«C'est un moment charnière pour le développement de Genève Aéroport, la machine s'emballe, mais que veut la population?» Selon la CARPE, une coordination récemment créée regroupant onze associations franco-genevoises environnementales et de riverains, Cointrin grandit et prépare son avenir sans tenir suffisamment compte des intérêts des habitants.

Les riverains veulent être consultés

Le collectif a annoncé ce jeudi le lancement à la mi-août d'une initiative populaire cantonale. Le texte exigera de la part de l'aéroport une meilleure consultation et d'avantage de collaboration avec la société civile pour l’élaboration de ses projets. Sous quelle forme, de quelle manière? Le contenu du texte reste vague. «On teste plusieurs pistes», avoue la présidente de la CARPE Lisa Mazzone, également vice-présidente de l'Association Transports et Environnement-Genève (ATE).

La coordination souhaite aussi «plus de transparence de la part de Cointrin concernant ses objectifs stratégiques et l'impact réel des nuisances» générées par le trafic aérien en région genevoise.

L'aéroport attend des détails

L'initiative des associations de riverains semble arriver tardivement, alors que la plateforme genevoise rendra au premier semestre 2017 sa fiche PSIA - son plan de développement d'ici 2030 - qui prévoit à cette date 25 millions de passagers dans l'année et 650 vols par jour. Le collectif en est conscient, mais «il s'agit de faire pression sur Genève Aéroport», souligne Chaïm Nissim, secrétaire de l'association Noé21.

Cointrin, qui assure entretenir des contacts permanents avec les communes voisines, prend note des griefs et de l'initiative du collectif. «Mais nous attendons de connaître le contenu exact du texte pour nous prononcer», souligne la porte-parole de l'aéroport Mathilde Boillat.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Billy le 07.07.2016 17:02 Report dénoncer ce commentaire

    les gens oublient vite...

    Les gens oublient vite qu'à l'époque, l'aéroport a été construit hors d'une zone d'habitation. C'est cette dernière qui est venue se greffer et les gens ont été assez contents d'avoir des prix à la baisse à cause des nuisances... mais maintenant, ça dit stop parce que ça ne supporte plus le bruit ? aie aie aie, l'hôpital qui se fout de la charité.....

  • lacustre le 07.07.2016 17:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non mais enfin !!!

    Ah bon et pourquoi ? l'aéroport était la avant vous ! donc si vou n'aient pas satisfait déménager. moi je prose une initiative pour un aéroport ouvert 24/24

  • Phil Barney le 07.07.2016 17:29 Report dénoncer ce commentaire

    Toujours eux !

    L'aéroport étant là bien avant eux,ils savaient à quoi s'attendre !! J'espère que ça passera en votation,comme toujours à Genève..!!! et que la population acceptera l'avenir de l'aéroport de Genève à une écrasante majorité.

Les derniers commentaires

  • Jean Peuplus le 13.07.2016 09:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sur le lac

    Pour solutionner la traversée de la rade et les plaintes des riverains de l'aéroport actuel, le meilleur compromis serait de remblayer une partie du lac entre Nyon et Coppet. Le Rhône continuerait à couler en traversant une mega usine électrique qui alimenterait les besoins de l'aéroport et la région. Ainsi la traversée de la rade deviendrait une autoroute de surface, l'aéroport Suisse / France et plus de problème avec les zones d'approche / envol! Ah les poissons???? Et les filets de perches, fera, brochets et cie? Dans les assiettes! C'est comme cela qu'ils sont utiles.

  • XU Changhui le 12.07.2016 08:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aéroport

    Pourquoi ne pas excentré encore plus l'aéroport du côté de Dardagny, Russin ou La Plaine et faire des navettes qui ferait le lien avec le centre comme cela se fait déjà dans beaucoup de villes.

  • Phil Barney le 12.07.2016 07:37 Report dénoncer ce commentaire

    Silence !

    Que la CARPE reste muette !! les genevois s'en porteront tellement mieux!

  • Jean Pierre le 08.07.2016 21:45 Report dénoncer ce commentaire

    L'aéroport était là bien avant les écolo

    Les avions d'aujourd'hui sont bien moins bruyants que les DC4 de l'époque ! je propose une initiative pour un aéroport ouvert 24/24 ...Les écolo font vraiment tout pour se faire remarquer pour glanner qqe votes mais c'est bien eux qu'il faudrait réduire au silence

  • Sugar le 08.07.2016 18:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Courage

    Pauvre riverains, malheureusement de nos jours c'est que le pognon qui compte la rentabilité, on ne peut même plus être tranquille chez soi, et trouver une solution avec l'aéroport à l'amiable.