Genève

25 juin 2014 17:04; Act: 25.06.2014 17:10 Print

Les sangliers pourront encore être abattus

Pour maintenir la population des sangliers à un niveau correct, le canton de Genève accepte de prolonger le tir des sangliers.

storybild

Les sangliers pourront encore être tirés, dans le canton de Genève. (Photo: Keystone/AP/Stefan Simonsen)

Sur ce sujet
Une faute?

L'autorisation de tirer des sangliers est prolongée de deux ans dans le canton de Genève. Le Conseil d'Etat a pris cette décision mercredi dans le but de maintenir leur nombre à un niveau supportable et ainsi réduire le risque de dégâts aux cultures.

Les tirs sont effectués exclusivement par des agents de la direction générale de la nature et du paysage. Ils sont adaptés en fonction de la situation. Comme en 2013, 150 sangliers devraient être tirés cette année, a expliqué Gottlieb Dändliker, inspecteur cantonal de la faune. L'objectif est de réguler leurs effectifs à 150 en moyenne afin d'en compter quatre à cinq par kilomètre carré de forêt.

La chasse est interdite à Genève depuis 1974. Submergé par des sangliers dans les années 2000, le canton a alors autorisé des tirs plus importants. Ces dernières années, 300 bêtes en moyenne étaient tuées. Alors que la population de sangliers peut plus que doubler en une année, cette mesure a permis de la réguler. Le coût des dégâts aux cultures est passé de 200'000 à 40'000 francs en 2013.

(ats)