Genève

10 mai 2013 19:14; Act: 10.05.2013 19:21 Print

Les tortionnaires de seniors condamnés

Le Tribunal criminel de Genève a condamné vendredi six ressortissants roumains à des peines de prison allant de 3 ans avec sursis partiel à sept ans ferme pour brigandage aggravé.

Sur ce sujet
Une faute?

Ces hommes ont participé à des degrés divers à des vols violents chez des personnes âgées. Ils sont certes issus d'une minorité ethnique avec des perspectives professionnelles et économiques moindres, mais chacun était en mesure de travailler honnêtement dans son pays, a déclaré le président du Tribunal criminel. «Ils auraient pu ne pas tomber dans la violence, ils avaient le choix», a-t-il souligné.

Les juges ont retenu la faute particulièrement lourde des prévenus qui s'en sont pris au patrimoine, à la liberté et à l'intégrité physique d'autrui. Selon le Tribunal, ils ont agi avec détermination et froideur en s'en prenant à des habitations qu'ils savaient occupées. Ils étaient conscients qu'ils devraient utiliser la force pour maîtriser leurs victimes.

Seniors visés

Les juges estiment aussi que contrairement à ce qui a été affirmé pendant l'audience, la bande a visé délibérément des personnes âgées. C'est un comportement particulièrement lâche, selon le président du Tribunal. De plus, ils ont fait preuve de violence gratuite pour un butin souvent dérisoire.

La procureure Gaëlle Van Hove avait réclamé des peines allant de 4 à 12 ans à l'encontre des six hommes âgés de 21 à 28 ans. Le Tribunal n'a pas retenu toutes les circonstances aggravantes avancées dans l'acte d'accusation. Et trois des prévenus ont été acquittés de certains chefs d'accusation, faute de preuve.

Relâché

La peine la plus lourde est de 7 ans. Deux des prévenus ont été condamnés à 5 ans de prison, un quatrième à 4 ans et 9 mois, et un cinquième à 3 ans et 10 jours. La peine la plus légère est de trois ans avec un sursis partiel de 18 mois. Celui qui a écopé de cette dernière a été immédiatement relâché.

La bande a agi entre août et octobre 2011. Une dame de 86 ans qui vivait seule dans sa maison de Lancy (GE) est leur première victime. Ils s'en sont aussi pris à un homme âgé de 76 ans endormi sur son canapé qui a été frappé jusqu'à perdre connaissance.

Par le balcon

Un couple a aussi fait les frais de cette violence. La femme de 84 ans et son mari, aveugle, de 90 ans ont été brutalement immobilisés pour un peu d'argent liquide, des bijoux et une saucière en argent.

Une femme âge de 46 ans fait également partie des victimes. Elle a été attaquée dans son appartement alors qu'elle téléphonait. Les voleurs sont passés par le balcon pour entrer dans le logement situé au rez-de-chaussée. La victime a été violemment frappée au visage à coups de poing et de pied.

(ats)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch