Genève

05 avril 2017 21:06; Act: 05.04.2017 21:10 Print

Moins de vacances en été mais plus au printemps?

par David Ramseyer - Le PLR propose d'allonger les congés scolaires à Pâques et à l'Ascension, pour le bien des élèves. En contrepartie, la pause estivale serait amputée d'une semaine.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

«Il y a jusqu'à 13 semaines d'école entre les vacances de Pâques et d'été: c’est immensément long pour les élèves, déplore la députée PLR Nathalie Fontanet. Cela entraîne une fatigue importante et peut péjorer l’apprentissage des connaissances». Dans une motion à l'ordre du jour du Grand Conseil cette semaine, l'élue propose donc une nouvelle répartition des vacances scolaires.

Fin de l’exception genevoise?

Le congé pascal passerait ainsi de 10 jours à deux semaines. Les écoliers genevois bénéficieraient aussi du pont de l'Ascension - et du Jeûne Genevois en septembre. Aujourd'hui, après le jeudi férié, ils retournent en classe le vendredi. «Une pause plus longue à l'Ascension permettrait aux élèves de reprendre leur souffle», estime la députée.

Pour compenser ces 4,5 jours de vacances supplémentaires sans toucher aux programmes scolaires, la pause estivale durerait une semaine de moins. «Avec le Tessin notamment, Genève est une exception en matière de congés. Ailleurs, ils sont plus longs à Pâques et plus courts l'été.»

Les parents demandent plus

Les propositions de Nathalie Fontanet, qu'elle ne voit pas entrer en vigueur avant la rentrée 2018, se calquent notamment sur celle des familles interrogées dans le cadre d'une étude du Service de recherche en éducation, publiée en janvier 2017.

La motion PLR n'apporte cependant pas de vraies réponses aux inquiétudes de la Fédération des associations des parents d'élèves de l'enseignement obligatoire (Fapéo). Selon sa coprésidente, Laurence Miserez, «ajouter un jour par-ci, un jour par-là est insuffisant. En raison des nombreuses semaines de cours après Pâques, les enfants sont épuisés en juin. C'est tout le calendrier qu'il faut revoir». La Fapéo, qui travaille sur le sujet avec le Département de l’instruction publique, imagine par exemple déplacer le congé pascal plus tard dans l'année afin de mieux répartir les périodes de cours et de vacances.

Profs au diapason

Au constat des parents fait écho celui des enseignants. «Certains sont prêts à avoir moins de vacances en été si les pauses sont mieux agendées le reste de l'année», assure le président de la Société pédagogique genevoise. D'après Laurent Vité, il faut rééquilibrer globalement le rythme de l'année scolaire. «L'idéal serait sept semaines de cours puis deux semaines de congé, tout en conservant une plus longue coupure estivale».

L'enseignant juge donc que le texte du PLR n'est qu'un début. «Il ne nous rebute pas, confirme-t-il. Pour une fois, on pourrait être d'accord avec le PLR.» De son côté, le Département de l’instruction publique entend réserver ses commentaires aux députés, lorsque le texte sera débattu.


L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Chipinette le 05.04.2017 21:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vie saine !

    Ils sont fatigués ? Qu'ils se couchent plus tôt (parents = vérifiez !), pas de TV le soir (parents = vérifiez !), faites-les manger équilibré (parents = vérifiez !), pas de jeux violents tous les jours (parents = vérifiez !), qu'ils sortent s'aérer et jouer dehors le week-end notamment ! Du coup moins de fatigue donc pas de vacances en plus ! Pensez aux parents qui travaillent et qui n'ont pas de solution de garde pendant les vacances ...

  • Arthur le 05.04.2017 21:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui mais

    Pourquoi pas..... mais bon il me semble que le principal souci que devrait avoir nos "elites" c est que les enfants apprennent à lire et à calculer proprement. Il est flagrant que le niveau baisse baisse......

  • Grand Enfant le 05.04.2017 22:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Holliday

    Un jour ces enfants seront adultes et se diront: purée on avait teeeeellement de vacances quand on était gamins ! .... soupir

Les derniers commentaires

  • Nanoumaman le 06.04.2017 16:28 Report dénoncer ce commentaire

    Alex@Chipinette

    Justement les parents qui travaillent ont de grosses difficultés pour occuper leurs enfants durant les deux mois d'été ! Une semaine de moins serait bienvenue ! Lorsqu'ils sont ados on ne peut pas se coucher à côté d'eux pour vérifier qu'ils dorment "tôt", ils mangent aussi à l'extérieur et là également allez vérifier ce qu'ils mangent... les conseilleurs ne sont pas les payeurs..

  • Rosy le 06.04.2017 15:45 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Genève!

    Après certains s'étonnent quand je dis que je ferai tout pour quitter Genève et faire en sorte que ma fille ne mette jamais les pieds dans une école (publique) de ce canton! Entre les soucis de "vacances", les cours tirés de livres d'écoles françaises et cette manie de faire des grèves pour un oui ou pour un non.... vivement qu'on déménage!

    • Allez Go! le 06.04.2017 20:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Rosy

      Ben c'est pas moi qui vous retiens!

  • Mike le 06.04.2017 15:11 Report dénoncer ce commentaire

    une idée

    2 semaines de moins en été et 2 semaines complètes en octobre et 2 semaines complètes à Pâques. ça serait un peu moins long et compliqué pour les parents qui bossent les 2 pour occupés les enfants en été. et permettre aux familles de partir pour de vrais vacances à Pâques et/ou en octobre.

  • Ilse le 06.04.2017 15:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    à revoir

    Nouvelle répartition des vacances serait la bienvenue pour les enfants. Un peu plus au printemps, voire au Nouvel-An serait une bonne chose. Beaucoup de fatigue en fin d'année.

  • Anaïs Durieu le 06.04.2017 14:56 Report dénoncer ce commentaire

    Triste

    Triste de lire la plupart des commentaires... Alors soit on balance sur les profs qui ont trop de vacances, soit on se plaint de ne pas savoir comment faire garder ses enfants pendant les vacances... Pourtant l'objectif du débat vise à parler du bien-être des enfants et de leurs apprentissages !