Genève

21 avril 2016 07:08; Act: 21.04.2016 11:14 Print

Nettoyer le barrage sans faire des milliers de morts

par Léonard Boissonnas - Verbois sera purgé en mai selon une méthode inédite. La faune piscicole avait fortement souffert lors de la vidange de 2012.

storybild

La vidange de 2012 avait marqué les esprits. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

«C’est une opération violente, on va être très attentifs.» Maxime Prevedello, secrétaire de la Fédération des sociétés de pêche genevoises et président de la Commission de la pêche, ne cache pas son inquiétude avant l’intervention qui se tiendra du 20 au 31 mai prochains.

Il y a quatre ans, la vidange du barrage de Verbois avait en effet conduit en amont de l’ouvrage à la mort de près de 75% des poissons. Leurs branchies avaient été colmatées par des sédiments. Un nouveau moyen a donc été trouvé pour débarrasser le barrage des matières charriées par l’Arve. Celui-ci consiste en un abaissement partiel – et non complet – du Rhône depuis le barrage du Seujet. Le processus permettra ainsi de limiter la teneur de sédiments à un niveau supportable pour la population piscicole, précise le Département cantonal de l’environnement, des transports et de l'agriculture (DETA).

Concrètement, la teneur en sédiments sera régulièrement mesurée au pont de Chancy. Elle ne devra pas dépasser en moyenne les 5 g/l, tout en ayant la possibilité d'avoir des pointes à 10g/l pendant 6 heures ou de 15 g/l au maximum pendant 30 minutes. Lors de la vidange de 2012, des valeurs jusqu'à 40g/l avaient été mesurées.

«Ces changements ne sont de loin pas suffisants», estime Jean-Pascal Gillig, secrétaire régional du WWF Genève. Le moment choisi tombe en période de reproduction des oiseaux et des poissons: «Ce sera catastrophique pour ces populations». L’organisation environnementale préconise l’automne pour la conduite de l’opération. Difficile techniquement en raison d’un débit faible à cette saison, selon les autorités. Les pêcheurs, eux, promettent de réagir en fonction des constats tirés après la purge de mai.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Realiste le 21.04.2016 08:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtons de se plaindre

    Arrêtez de pleurer ! Quelles solutions apportez vous ? On pourrait démanteler les obstacles qui empêche le Rhône de s'écouler normalement mais alors sans barrage plus d'électricité verte ... A un moment il faut faire un choix et pas toujours se plaindre !

  • Looper Lee le 21.04.2016 07:38 Report dénoncer ce commentaire

    Amont/Aval

    ET les dégâts en aval, est-ce qu'on en parle ? Il serait peut-être bon que, pour une fois, les 2 côtés de la frontière discutent et planifient en bonne intelligence afin de limiter drastiquement l'impact sur la faune et la flore. Mais peut-être est-ce utopique ...

  • l'architecture le 21.04.2016 10:41 Report dénoncer ce commentaire

    rien de vert

    Pour rappel le barrage sert surtout à réguler le niveau d'eau pour éviter des inondations en aval mais pas pour fabriquer de l'électricité verte. Si on enlève les obstacles qui empêchent le Rhône de s'écouler librement et bien il y aura de sacré dégât vu que notre espèce ( l'humain) a construit et canalisé au mépris de l'historique ou par profit...

Les derniers commentaires

  • ystrak le 21.04.2016 13:34 Report dénoncer ce commentaire

    Attendons les au contour !!

    Prenez le temps de lire , il veulent ne plus reproduire les dégâts a la faune que lors des vidanges précédentes, c'est bien ils en ont pris conscience. Maintenant a voir si leur nouvelle procédure sera efficace. Donc ne râlons pas tout de suite attendons les au contour.

  • Kobalt Braco le 21.04.2016 11:54 Report dénoncer ce commentaire

    Non mais c'est quoi cette histoire

    Déja que vous avez relacher des silures et des poissons rouges, maintenant vous voulez tout tué !?! Avez vous pensez au tetards !?

  • Fred le 21.04.2016 10:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aspiration

    En France ( Bretagne) dans le Goyen à Aurierne, pour le port, ils aspirent le sable, sédiments.. Pourquoi pas chez nous ?

  • dimitry le 21.04.2016 10:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    horrible

    cette pratique est complètement abérante d'un point de vue écologique pour la gestion piscicole du Rhône messieurs les gardes peche remetter nous du taiment au lieu de vous plaindre pour ces vidanges c est du taimen qu ils nous faut

  • Laurent le 21.04.2016 10:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lisez l'article.

    Les gens lisent ils l'article ? Ils disent justement que cette fois ils vont agir de sorte à ne pas répéter la même erreur que la dernière fois.