Genève

14 juin 2018 19:59; Act: 14.06.2018 19:59 Print

Des pianos pour tous vont enchanter les rues

Sur les quais ou dans des parcs, les amateurs de musique sont invités à jouer sur des instruments mis gratuitement à disposition de la population.

Au Jardin Anglais, cinq Genevois interprètent «Stay »de Rihanna.
Une faute?

De «Frère Jacques» à une sonate de Chopin en passant par «Stay» de Rihanna (cf vidéo), des notes de musique dansent depuis ce jeudi dans les rues de la ville, à un arrêt de tram, devant une fontaine ou à l'ombre de vénérables marronniers. Le projet «Jouez, je suis à vous», c'est 34 pianos d'occasion disséminés partout dans le canton mais aussi à Nyon (VD), jusqu'au 27 juin prochain. Ils sont mis gratuitement à la disposition du public.

Des pianos pour tous vont enchanter les rues

«Je n'avais jamais vu ça, s'extasie Jasna, une adolescente zurichoise de 15 ans, en séjour au bout du lac avec sa classe. Ça crée une atmosphère tellement cool!» Au Jardin Anglais, les dernières harmonies d'un quintet de jeunes gens s'envolent dans la rade, sur les accords que joue Yverline, une Genevoise de 20 ans. «On peut écouter des talents ça et là, c'est vraiment génial, sourit-elle. Cela apporte plus d'animation à la ville et c'est bien aussi pour les touristes.»

A l'origine du projet, l'artiste anglais Luke Jerram a placé ses premiers pianos de rue à Birmingham (GB), en 2008. Son action s'est développée ensuite sur tous les continents, dans des dizaines d'agglomérations. Cette année, «Play Me, I’m Yours!» a déjà égrainé ses mélodies à Melbourne (AUS) ou encore Tokyo. Aux mêmes dates qu'à Genève, des milliers d'amateurs ou mélomanes confirmés martyrisent ou caressent des claviers en Chine et au Chili.

(dra)