Budget 2013

15 mars 2013 20:15; Act: 15.03.2013 21:43 Print

Politique d'austérité dénoncée à Genève

A l'appel du Cartel intersyndical de la fonction publique, une centaine de personnes s'est rassemblée vendredi à Genève devant l'Hôtel-de-Ville, où le Grand Conseil débattait du projet de budget 2013.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Les manifestants ont dénoncé la politique d'austérité qui frappe les services de l'administration. Ils ont notamment fustigé la coupe linéaire de 2% imposée jeudi par la majorité PLR-UDC-MCG du parlement. Cette mesure aura des «conséquences désastreuses pour tous les secteurs et notamment pour l'instruction publique, qui devra supprimer près de 500 postes», a fait savoir le président du Cartel, Olivier Baud.

Actuellement, le canton de Genève fonctionne selon le système des douzièmes provisoires. Le rassemblement de protestation devant l'Hôtel-de-Ville a surtout mobilisé des membres des syndicats de la fonction publique et des militants socialistes, Verts et du mouvement d'extrême gauche solidaritéS.

Les manifestants ont été rejoints par une centaine de jeunes qui ont bruyamment protesté contre la hausse des taxes d'études dans les HES. Le projet de budget prévoit la suppression de l'exonération des taxes pour les étudiants dont le lieu de résidence fiscale est à Genève. Ils devront payer 1000 francs dès la rentrée 2013.

(afp)

Fragen und Antworten rund um die Kommentar-Funktion
«Warum dauert es manchmal so lange, bis mein Kommentar sichtbar wird?»

Unsere Leser kommentieren fleissig - durchschnittlich gehen Tag für Tag 4000 Meinungen zu allen möglichen Themen ein. Da die Verantwortung für alle Inhalte auf der Website bei der Redaktion liegt, werden die Beiträge vorab gesichtet. Das dauert manchmal eben einige Zeit.

«Gibt es eine Möglichkeit, dass mein Beitrag schneller veröffentlicht wird?»

Wer sich auf 20 Minuten Online einen Account zulegt und als eingeloggter User einen Beitrag schreibt oder auf einen Kommentar antwortet, der wird vorrangig behandelt. Hat ein eingeloggter User bereits viele Kommentare verfasst, die freigegeben wurden, so werden seine neuen Beiträge mit oberster Priorität behandelt.

«Warum wurde mein Kommentar gelöscht?»

Womöglich wurde der Beitrag in Dialekt verfasst. Damit alle deutschsprachigen Leser den Kommentar verstehen, ist Hochdeutsch bei uns Pflicht. Sofort gelöscht werden Beiträge, die Beleidigungen, Verleumdungen oder Diffamierungen enthalten. Auch Kommentare, die aufgrund mangelnder Orthografie quasi unlesbar sind, werden das Licht der Öffentlichkeit nie erblicken. (oku)

«Habe ich ein Recht darauf, dass meine Kommentare freigeschaltet werden?»

20 Minuten ist nicht dazu verpflichtet, eingehende Kommentare zu veröffentlichen. Ebenso haben die kommentierenden Leser keinen Anspruch darauf, dass ihre verfassten Beiträge auf der Seite erscheinen.

Haben Sie allgemeine Fragen zur Kommentarfunktion?

Schreiben Sie an feedback@20minuten.ch
Hinweis: Wir beantworten keine Fragen, die sich auf einzelne Kommentare beziehen.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mortargen le 16.03.2013 15:22 Report dénoncer ce commentaire

    Vivre selon ses moyens.

    Un citoyen conscient cesse de dépenser en fonction de ses moyens. Pourquoi l'Etat de Ge ne fait pas de même ? Pour continuer à faire de vagues promesses à son électorat ? Tout le monde doit se serrer la ceinture. Pourquoi pas l'Etat ?. Rien ne sert aux socialistes de miauler contre les restrictions. Il faut économiser, aux politiciens de museler les dépenses administratives (pour commencer) et de trouver des solutions. Ils sont grassement payés pour ça, non mais !

  • cheese le 15.03.2013 22:30 Report dénoncer ce commentaire

    La gauche out.

    Oui à des comptes équilibrés... la gauche out.

Les derniers commentaires

  • Mortargen le 16.03.2013 15:22 Report dénoncer ce commentaire

    Vivre selon ses moyens.

    Un citoyen conscient cesse de dépenser en fonction de ses moyens. Pourquoi l'Etat de Ge ne fait pas de même ? Pour continuer à faire de vagues promesses à son électorat ? Tout le monde doit se serrer la ceinture. Pourquoi pas l'Etat ?. Rien ne sert aux socialistes de miauler contre les restrictions. Il faut économiser, aux politiciens de museler les dépenses administratives (pour commencer) et de trouver des solutions. Ils sont grassement payés pour ça, non mais !

  • cheese le 15.03.2013 22:30 Report dénoncer ce commentaire

    La gauche out.

    Oui à des comptes équilibrés... la gauche out.

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch