Ville de Genève

19 juin 2017 16:50; Act: 19.06.2017 17:08 Print

Référendums contre les coupes de la droite

Quatre textes ont été déposés hier munis de milliers de signatures. Ils s'attaquent à diverses mesures d'économies décidées lors du vote du budget 2017.

Une faute?

Les quatre référendums lancés par Ensemble à Gauche contre les coupes budgétaires inscrites au budget 2017 de la Ville de Genève ont été déposés lundi. Ils ont chacun récolté plus de 4750 signatures. Les économies imposées par la droite portent sur près de 2,5 millions de francs.

Le premier référendum concerne la coupée linéaire de 0,1% dans les dépenses générales de tous les départements municipaux, soit 1 million d'économies. Ce référendum a récolté 4888 paraphes.

Le second, qui a recueilli 4783 signatures, s'oppose à la baisse de 340'000 francs des dépenses pour la solidarité internationale.

Quelque 4894 personnes ont signé le troisième référendum contre la coupe de 963'160 francs dans l'aide à la culture.

Quant au quatrième référendum, muni de 4853 signatures, il s'oppose à la baisse de 150'000 francs des dépenses pour les allocations de rentrée scolaire. Au total, 19'418 signatures ont été déposées.

Récolte facile

«Notre but d'avoir une marge de 20% a réussi», a déclaré devant les médias le conseiller municipal Tobias Schnebli. En Ville de Genève, un référendum doit avoir 4000 signatures valables pour aboutir. «Ces enjeux tiennent à coeur à une partie de la population. Il faut lutter contre la volonté de démantèlement de la majorité de droite, qui est dans un rapport de force au Conseil municipal», a-t-il poursuivi.

Rémy Pagani, maire de la Ville de Genève, a déclaré avoir été surpris par la facilité avec laquelle il a récolté des signatures: «Les gens disent: Ils se foutent de nous!». En 2016, deux référendums victorieux dans les urnes avaient déjà permis de revenir sur des coupes budgétaires d'environ 7 millions.
Les quatre référendums étaient soutenus par le PS et les Verts. La votation sur ces objets est d'ores et déjà agendée au 24 septembre.

(ats)