Genève

25 septembre 2017 11:00; Act: 25.09.2017 13:34 Print

Rémy Pagani ne compte pas lâcher la mairie

Critiqué après l'annulation par la justice du scrutin communal de dimanche, le maire de Genève assure pouvoir exercer sa charge. Ses collègues pensent que non.

storybild

L (Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Sur ce sujet
Une faute?

La droite réclamait jeudi dernier la démission de Rémy Pagani de sa fonction de maire de la Ville de Genève, après l'annonce de l'annulation des votations sur les coupes budgétaires par la justice. Celle-ci avait relevé de «graves irrégularités» dans la brochure officielle concoctée par l'édile. Vendredi, c'était au tour du reste du Conseil administratif de lui suggérer de «se mettre temporairement en retrait de sa fonction». Mais le magistrat d'Ensemble à Gauche n'entend visiblement pas leur donner satisfaction.

Lors d'une réunion de l'Exécutif de la Ville, ce lundi matin, Rémy Pagani «a fait part de sa détermination à ce sujet, estimant qu’il était en mesure d’exercer pleinement ses prérogatives», indique un communiqué de la Municipalité. De son côté, le Conseil administratif a exprimé son désaccord avec la décision du maire. Ce dernier s'exprimera à titre personnel demain, en ouverture de la séance du Conseil municipal.

(dra)