Genève

21 février 2013 17:38; Act: 22.02.2013 12:12 Print

Un chauffeur des TPG fume au volant de son bus

Une enquête a été ouverte par les Transports publics genevois (TPG) après la réception d'une photo montrant l'un de leurs conducteurs en train de fumer et de pianoter sur son téléphone portable au volant.

storybild

L'homme risque le licenciement. (Photo: lecteur reporter)

Sur ce sujet
Une faute?

«Les ressources humaines sont en train d'enquêter pour savoir comment se sont déroulés les faits», a déclaré à «20 minutes» Philippe Anhorn, responsable de la communication des Transports publics genevois. Ces derniers ont reçu jeudi la photo de la part d'un usager montrant un chauffeur, cigarette à la bouche et téléphone portable à la main. Ils ont donc pu identifier l'employé.

Ce n'est pourtant pas la première fois que des conducteurs en train de téléphoner ou écrire des SMS alors qu'ils sont en plein service sont pointés du doigt.

Avertissement, blâme, ou même licenciement, les sanctions sont lourdes et varient selon le comportement professionnel du chauffeur mis en cause durant sa carrière.

«Il est strictement interdit d'utiliser son téléphone portable lorsque le véhicule est en mouvement, continue Philippe Anhorn. Quant à la cigarette, les clients et les chauffeurs sont censés obéir à la même règle: nul ne doive fumer dans un lieu public.» Et d'ajouter: «Nous avons 1200 conducteurs, et la majorité respectent le règlement.»

(mja)