Genève

22 mai 2013 08:36; Act: 22.05.2013 10:24 Print

Un daltonien se perd à l’hôpital: il accuse

Un patient des Hôpitaux universitaires de Genève est en rage contre la signalétique de l’institution, basée sur les couleurs. Les HUG ne comptent pas en changer.

storybild

Un système GPS pourrait compléter le marquage au sol à l'avenir. (photo: Keystone)

Une faute?

«Suivez la ligne jaune.» C’est très souvent de cette manière que le personnel des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) conseille les patients afin qu’ils s’orientent dans le bâtiment principal et qu’ils arrivent à destination. Si le système de marquage au sol avec de multiples lignes colorées semble efficace pour une majorité d’utilisateurs, certains s’en plaignent.

«Un daltonien, qui confond le rouge, le vert ou les autres, mélange les couleurs et ne peut pas discerner les unes des autres, enrage, dans la «Tribune de Genève», un patient lui-même atteint de cette anomalie rétinienne. Il m’est arrivé de manquer un rendez-vous, car j’avais suivi la ligne jaune au lieu de la rouge.» Il demande aux HUG de revoir leur signalétique.

Une requête qui ne devrait pas trouver d’écho favorable. Aucune plainte officielle n’a été reçue par l’institution et son directeur du département d’exploitation rappelle que le marquage au sol est uniquement additionnel aux panneaux écrits, qui indiquent formellement la direction à prendre pour atteindre un service précis. «Le système des couleurs constitue un élément complémentaire qui aide le public à mémoriser son parcours, à franchir l’obstacle de la langue écrite (si la personne parle mal le français) et à s’orienter plus facilement», explique Christian Decurnex.

Toutefois, de nouvelles méthodes sont à l’étude pour faciliter encore plus les déplacements à l’avenir. Un système GPS pourrait même voir le jour.

(20 minutes)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch