Genève

04 janvier 2018 10:57; Act: 04.01.2018 13:06 Print

Retraites: 11'000 paraphes pour l'idée de l'Asloca

par Jérôme Faas - La gauche a déposé son initiative pour renflouer la caisse de pension des fonctionnaires. Sa solution prévoit de créer du logement abordable.

storybild

Les représentants des partis et organisations de la gauche genevoise ont déposé l'initiative ce jeudi au service des votations et élections. (Photo: Keystone/Martial Trezzini)

Sur ce sujet
Une faute?

L'Asloca (association de défense des locataires) et le Cartel intersyndical de la fonction publique ont déposé ce jeudi leur initiative intitulée «Sauvegarder les rentes en créant du logement». Elle est destinée à renflouer la caisse de retraite des fonctionnaires (CPEG). Le texte a récolté plus de 11'000 signatures. Il prévoit de faire d'une pierre, deux coups: recapitaliser la caisse et lutter contre la crise du logement.

«système gagnant-gagnant-gagnant»

«Il s'agit d'un système gagnant-gagnant-gagnant, estime Christian Dandrès, avocat de l'Asloca et député socialiste. Il est profitable aux assurés en maintenant le niveau de leurs rentes, aux locataires en faisant en sorte qu'un acteur public réalise le projet Praille-Acacias-Vernets, et aux contribuables en évitant le risque d'investissements boursiers.»

Alternative au projet du Conseil d'Etat

Le contexte, c'est la nécessité de recapitaliser la CPEG, une obligation légale. Le Conseil d'Etat propose de le faire en y injectant 4,5 milliards de francs. Il se ferait dans la foulée prêter cette somme par la caisse, à qui il verserait 2,5% d'intérêts annuels. Le gouvernement prévoit en outre de passer de l'actuelle primauté des prestations (rentes garanties en fonction des derniers salaires assurés) à celle des cotisations (qui découple la rente des salaires), moins favorable aux assurés.

L'Asloca et le Cartel défendent une autre option: ils veulent que l'Etat cède pour 3 millions de francs de terrains constructibles à la CPEG. Celle-ci y ferait ensuite bâtir des logements, dont le rendement attendu atteindrait 3,5%. En outre, les deux organisations prévoient de conserver la primauté des prestations. «Nous y tenons beaucoup», insiste Albert Anor, du Cartel.

«Raisonnable d'investir dans l'immobilier»

Selon l'avocat de l'Asloca Romolo Molo, «il est très raisonnable d'investir dans l'immobilier». Quitte à ce que les contribuables passent à la caisse, «qu'au moins les milliards versés servent à quelque chose». D'une part ils seraient soustraient aux aléas boursiers, explique-t-il, d'autre part ils permettraient de construire des logements abordables, «puisque la CPEG vise le profit à long terme», contrairement aux acteurs privés, argumente Christian Dandrès.

La gauche et le MCG unis sur ce coup

L'initiative, lancée par l'Asloca et le Cartel, est soutenue par le Parti socialiste, les Verts, Ensemble à Gauche et le MCG. Elle s'accompagne d'un projet de loi presque identique en cours de traitement au Parlement. Il y dispose donc, pour l'heure, d'une majorité théorique. «Nous sommes actuellement en négociations avec le Conseil d'Etat. Cette initiative constitue un levier qui va nous permettre d'aller dans le bon sens», expose Albert Anor. Si une loi acceptable aux yeux de la gauche et du MCG était adoptée, l'initiative pourrait être retirée. Sinon, ils disposeront d'une seconde chance directement devant le peuple.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • henry le 04.01.2018 13:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    primauté de cotisation

    la primauté des prestations n'est plus possible. il faut voir la réalité. c'est pas parce que l'on a un super salaire les dernières années avant la retraite qu'on touche la pension sur celui ci....financé par les autres travailleurs.

  • Bernerwelsch le 04.01.2018 13:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    priorité à la primauté

    assainir mais garder une primauté des prestations! on paie pour qu'ils gardent un système que personne ne peux se payer! il faut soigner la cause, pas les symptômes

  • Jean rochemort le 04.01.2018 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    toujours les memes qui gagnent

    gagnant gagnant gagnant pour les fonctionnaires comme d'ab qui seront les seuls a avoir accès a ces logements abordables qui sont en partie payés par les impots vu que c'est ceux qui qui payent les quotisations . le péquin moyen, lui, comme d'ab , en plus d'avoir une retraite ridicule se retrouvera le bec dans l'eau a payer comme d'ab un loyer de dingue dans des logements de fonds 100% privés!

Les derniers commentaires

  • Libeland le 06.01.2018 10:22 Report dénoncer ce commentaire

    Hameau a vendre 50 000 euros

    Et dire que la Roumanie et d autres pays du Visegrad et Scandinaves arrivent jusqu a 80 % de proprios aurtogérés même les pauvres cheminot ou employés du publics préretraités ont de superbes maison bien isolées et des jardins divers pauvres Suisse du bas ... prix très bas hors capitales !!! Domaine Chateaux EMS etc dés 100 000sfr

  • Pierre Roche le 05.01.2018 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    Enfumage

    La primauté des prestations est par nature voué à la banqueroute. De plus, la CPEG est deja le plus gros propiétaire immobilier du canton. Et l'entretien de son parc laisse franchement à désirer...

  • Rodolphe De Poulignac le 05.01.2018 10:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il joue les hypocrites le PS car les élections app

    Il font tout simplement ça car les élections approchent, Ils ont peur de perdre des sièges le PS Comme dhabitude Ils sont prêts à tous surtout à jouer les hypocrites pour montrer que cest un bon parti Tellement quils ne sont plus crédibles Ne comptez pas sur moi pour mettre la gauche au pouvoir ils ont fait assez de dégâts dans le monde les socialistes.Ils commencent à en faire gentiment en Suisse aussi

    • electionsGE2018 le 06.01.2018 10:58 Report dénoncer ce commentaire

      @Rodolphe De Poulignac

      en tout cas, le PS ou la gauche va moins nuire aux serviteurs de l'Etat que le PLR, le PDC etc. etc...les électeurs ne sont pas stupides et sauront pour qui ne pas voter surtout....

  • y en a marre le 05.01.2018 06:27 Report dénoncer ce commentaire

    bla bla bla

    Le Cartel ? C'est cela... oui.

  • Franco Vitto le 05.01.2018 00:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Remettre le clocher au milieu du village

    Cest vrai que les institutionnels nont pas du tout participé ces dernières années à la bulle immobilière qui plane. En achetant sur une base de 3% de rendement, expliquez-moi comment ils ne faussent pas le marché Monsieur lavocat de lAsloca?

    • Louloutte le 05.01.2018 08:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Franco Vitto

      Un rendement de 3.5% est actuellement combattu régulièrement par lAsloca, rendement abusif. Ces gens du Cartel et de lAsloca ont trop tiré sur la corde , ils vont construire pour mettre des locataires , bénéficiant de laide sociale, des migrants, réfugiés, etc. Cest vrai que se sont les futurs contribuables genevois . Vive le futur, futur créé par une caste de petits roitelets gauchos