Etats-Unis

06 octobre 2017 07:47; Act: 06.10.2017 07:47 Print

Neuf opérations pour ressembler à la First Lady

Mal dans sa peau après avoir vaincu un cancer du sein, une Texane a décidé de subir une transformation complète en s'inspirant de Melania Trump, qu'elle admire.

storybild

Claudia avant son opération (gauche), et après.

Sur ce sujet
Une faute?

Après avoir lutté contre un cancer du sein l'année dernière, Claudia Sierra, 42 ans, a subi une opération de chirurgie reconstructive. Au mois de novembre, cet ancien mannequin établi au Texas a commencé à fréquenter un homme et après quelques rendez-vous, son prétendant lui a demandé son âge. A cette époque-là, l'Américaine avait 41 ans, mais son nouveau compagnon a refusé de la croire, persuadé qu'elle était en réalité plus âgée.

«Cela a été la goutte qui a fait déborder le vase. J'avais 41 ans et j'ai décidé que je devais tout changer en moi», explique-t-elle au «New York Daily News». Le lundi suivant, Claudia a pris contact avec un chirurgien esthétique pour lui faire part des nombreuses interventions qu'elle souhaitait s'offrir. «Je veux me sentir comme une femme», lui a-t-elle expliqué. Le coût total estimé pour ces interventions a refroidi les ardeurs de la Texane: entre 50'000 et 70'000 dollars. Du coup, Claudia a essayé de se mettre au sport, mais son succès auprès de la gent masculine était toujours en berne.

«Elle garde la tête haute. Elle y va toujours»

«Je me sentais rejetée par les hommes et cela tuait mon âme. Personne ne me choisissait», confie-t-elle. Désespérée, Claudia a pris une décision radicale: «Je vais tout changer parce que je ne veux garder aucune partie qui aurait été touchée par quelqu'un.» Quelques mois plus tard, le chirurgien a repris contact avec la Texane et lui a fait une offre en regard de sa bonne réputation au sein de la communauté. Au mois de juin, Claudia a subi neuf opérations en l'espace de dix heures. Son but avoué: ressembler le plus possible à Melania Trump, qu'elle a toujours admirée pour son courage face aux critiques. «Elle garde la tête haute. Elle y va toujours. Elle ne cache pas», explique Claudia à propos de la First Lady.

Aujourd'hui, la quadragénaire est effectivement transformée. Mais elle n'a toujours pas trouvé l'amour. «On me prend pour une fille malade, mais ce n'est pas le cas. Je suis une personne heureuse et en bonne santé», assure-t-elle. Claudia a perdu quelques amis dans cette histoire. Qu'à cela ne tienne, elle ne veut plus se cacher. L'Américaine se sent mieux dans sa peau mais encourage les gens à bien réfléchir avant de recourir au bistouri. «Ne vous sentez pas obligés de subir toutes ces opérations. Je l'ai fait, mais ça ne change pas les gens. Je l'ai fait pour moi», conclut-elle.

(joc)