gastronomie canine

05 mars 2012 09:50; Act: 05.03.2012 10:24 Print

De bons petits plats pour les toutous

Ragoût de porc aux pommes ou poulet à la mode cajun: les amoureux des chiens n'hésitent pas à leur cuisiner des mets de choix. Une tendance qui alimente la toile, mais inquiète certains vétérinaires.

storybild

Certains maîtres traîtent leur chien comme un roi, et sont persuadés que les petits plats «gastronomiques» leur font plaisir. (Photo: AFP)

Une faute?

«Mon husky Rusty adore le poisson aux petits légumes de saison et ma chienne braque-allemand Tina préfère le ragoût de poulet façon pot-au-feu», raconte Viviane Danger. «Je cuisine pour mes chiens comme pour moi. J'épluche les légumes et surtout j'enlève toutes les arrêtes du poisson. Ça me prend pas mal de temps!», raconte-t-elle.

Chantal Leninger, elle, se consacre uniquement à la pâtisserie. «Mon chien Titou aime le quatre-quart et les muffins à la vanille», confie-t-elle.

Sites web spécialisés dans la «gastronomie» canine.

Le 3 février dernier, Jonathan Ravallec, du site animalier lapetavenue, a créé babines.com, dédié à la gastronomie pour toutou. Pas de croquettes ou de pâtée au menu, mais «des recettes de cuisine adaptées aux besoins nutritionnels des chiens».

«Nous collaborons avec des nutritionnistes canins. Pour les recettes, nous nous inspirons des forums américains et nous les adaptons aux goûts des chiens européens. On élimine les cacahuètes et on les remplace par des carottes», commente le spécialiste.

«Les croquettes n'ont pas toujours existé, les chiens ont longtemps mangé les restes des hommes à la ferme. Aujourd'hui, on assiste à un retour à l'alimentation maison», explique Géraldine Blanchard. Cette nutritionniste et vétérinaire a créé un site spécialisé, cuisine-a-crocs, qui propose notamment des «rations ménagères» pour chiens et chats.

Dangereux pour la santé de Médor

La gastronomie pour chiens ne fait pourtant pas l'unanimité: «En cuisinant de bons petits plats pour leur bête, les gens se font plaisir en leur faisant du mal!», dénonce la vétérinaire Céline Moussour. Selon elle, nourrir un chien avec des plats cuisinés différents à chaque repas est «catastrophique» pour sa santé. «Le chien a une flore digestive qui met trois semaines à s'habituer à un aliment nouveau, et il digère mal les œufs!»

Changer constamment d'alimentation peut provoquer de graves problèmes de foie et d'intestin», affirme-t-elle. Toutefois, la vétérinaire préconise les repas faits «maison» mais «en respectant ses besoins nutritionnels». «Une ration doit comprendre un tiers de viande ou poisson, un tiers de riz ou pâtes et un tiers de légumes, de préférence des courgettes et des carottes. Mais surtout pas de sel, ni d'épices!», prévient Céline Moussour.

(afp)