Le Secret Service embarrassé

17 mars 2017 21:40; Act: 17.03.2017 21:53 Print

Des selfies avec Trump III endormi: 2 agents grillés

Deux agents assurant la protection du petit-fils du président ont posé à côté de l'enfant qui s'était endormi dans la voiture. L'affaire a pris des proportions considérables.

storybild

Donald Trump III est le fils de Donald Trump Jr. et le petit-fils de Donald Trump (Photo: Instagram/donaldtrumpjr)

Sur ce sujet
Une faute?

Deux agents du Secret Service chargés d'assurer la protection de Donald Trump III, le petit-fils du président, font l'objet d'une enquête. Il leur est reproché d'avoir pris des selfies avec le jeune garçon de 8 ans pendant que celui-ci dormait dans une voiture. L'incident est survenu le week-end dernier, rapporte le site Mother Jones, qui cite «une source proche du dossier». Les deux agents étaient en train de conduire l'enfant du comté de Westchester (New York), où sa famille possède une propriété, jusqu'à Manhattan.

Donald Trump III s'étant assoupi, les officiers ont profité de l'occasion pour prendre une série de selfies avec lui. L'enfant a fini par se réveiller et a «paniqué», rapporte la source. De retour à Manhattan, il a tout raconté à sa maman, Vanessa Trump, qui en a parlé à son époux, Donald Trump Jr. Cette histoire a pris des proportions considérables, remontant jusqu'à la direction du Secret Service. Les deux agents ont reçu l'ordre de se présenter devant le Secret Service Office of Professional Responsibility à Washington. Il leur est reproché d'avoir abandonné leur poste alors qu'ils devaient protéger le petit-fils du président.

Un porte-parole de l'agence gouvernementale a confirmé l'ouverture d'une enquête: «Nous sommes au courant d'un incident impliquant deux de nos agents et l'un de nos protégés. Notre bureau en charge de la responsabilité professionnelle se penche toujours sur un problème pour en déterminer les faits et s'assurer que les protocoles et les procédures sont respectées», a-t-il déclaré.

Cet épisode fâcheux survient alors que le Secret Service est sur les dents après qu'un intrus eut réussi à franchir la clôture des jardins de la Maison-Blanche, dans la nuit du 11 au 12 mars. Il a été interpellé dans l'enceinte de la résidence présidentielle.

(joc)