Russie

20 mars 2013 10:14; Act: 20.03.2013 10:24 Print

La police achète de faux gilets pare-balles chinois

Les agents de police russe ont bien failli porter des contrefaçons de gilets pare-balles, made in China.

Une faute?

Le ministère russe de l'Intérieur a indiqué mercredi avoir rompu un contrat de plus de 500 millions de roubles (12,5 millions d'euros) avec une société qui a tenté de lui livrer de faux gilets pare-balles et casques fabriqués en Chine.

En juin 2012, le ministère avait conclu un contrat pour la livraison de gilets pare-balles, casques et autres équipements de protection avec une société russe, Zachtchita (Protection).

Documents falsifiés

La société avait promis de livrer des équipements produits en Russie, mais les a achetés en Chine, selon un communiqué du ministère.

Ce dernier a découvert que les casques étaient en réalité destinés à être utilisés par des ouvriers dans l'industrie sidérurgique et que leur documentation avait été falsifiée.

Des tests ont également prouvé que les casques et les gilets pare-balles ne protégeaient pas des balles, ajoute le communiqué.

La société doit payer à l'Etat une amende de 58 millions de roubles (1,4 million d'euros).

(afp)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch