Pologne

17 juillet 2017 14:54; Act: 18.07.2017 06:41 Print

«Brexit diplomacy tour» de William et Kate

Le couple princier britannique tentera de redorer en Pologne et en Allemagne l'image du Royaume-Uni assombri par le Brexit.

storybild

En Pologne, William et Kate sont les invités du président Andrzej Duda et de son épouse. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Au moment où le Brexit assombrit l'image du Royaume-Uni à l'étranger, le prince William et son épouse Kate sont arrivés lundi à Varsovie. Ils débutent une tournée de cinq jours en Pologne et en Allemagne.

Le voyage, organisé par le Foreign office, n'a pas de lien officiel avec les relations entre Londres et l'UE. Mais les médias britanniques l'ont d'ores et déjà appelé «Brexit diplomacy tour», la tournée diplomatique du Brexit.

Pour Varsovie, la sortie du Royaume-Uni de l'UE revêt une importance particulière: près d'un million de Polonais travaillent outre-Manche. S'il semble destiné officieusement à améliorer les relations de Londres avec ses alliés sur le continent, ce voyage officiel comporte aussi une forte composante historique, terrain moins difficile que l'actualité immédiate.

Rencontre avec l'Histoire

En Pologne, William et Kate sont les invités du président Andrzej Duda et de son épouse. Le couple princier visitera le musée de l'Insurrection de Varsovie et le camp de concentration de Stutthof, créé en 1939 par les Allemands sur ce qui était alors le territoire de la ville libre de Dantzig (aujourd'hui Gdansk).

Dans la même ville, ils rencontreront en quelque sorte l'histoire vivante. Ils se rendront au Musée du mouvement de Solidarité, où ils rencontreront son ex-dirigeant emblématique et ancien président polonais, Prix Nobel de la Paix Lech Walesa.

En Allemagne, le duc et la duchesse de Cambridge se rendront au mémorial de l'Holocauste, un autre moment rappelant les pages les plus sombres de l'histoire européenne. Chacun de ces rendez-vous avec l'Histoire comprend une rencontre avec des survivants.

Au sommet d'un gratte-ciel

Cependant, William et Kate verront aussi la Pologne moderne. Ils rencontreront de jeunes entrepreneurs au sommet d'un gratte-ciel ultramoderne à Varsovie. Ils découvriront aussi le tout récent théâtre shakespearien à Gdansk, rappelant les anciens liens entre ce grand port de la Baltique et la principale puissance maritime d'Europe.

La rencontre avec des acteurs en costumes élisabéthains pourrait amuser aussi les deux enfants de Kate et William, George, 4 ans dans quelques jours, et Charlotte, 2 ans - s'ils participent à ce point du programme.

Chez Airbus

L'Allemagne, pour sa part, montrera au prince William, pilote d'hélicoptère, le centre d'entraînement d'Airbus et la chaîne de montage de l'Airbus A320.

Dans les deux pays, William ne sera pas seulement visiteur: il sera aussi l'hôte de réceptions offertes aux invités triés sur le volet à l'occasion de l'anniversaire de la Reine, à Varsovie à l'Orangerie du parc royal de Lazienki, et à la résidence de l'ambassadeur britannique à Berlin.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Walter Munch le 17.07.2017 16:38 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on connait

    la xénophobie que subissent les Polonais depuis l' annonce du brexit, il est temps que les Anglais fassent quelques chose.

  • Jusincair le 17.07.2017 16:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nécessaire mais...

    Ça va être joyeux...

  • Lady Marmelade le 17.07.2017 16:40 Report dénoncer ce commentaire

    Une brunette opportuniste,

    et un grand dégarni ne suffiront pas a influencer les Polonais.

Les derniers commentaires

  • Nestor Napator le 17.07.2017 17:39 Report dénoncer ce commentaire

    Comme par hasard...

    ...D'abord Trump, maintenanat les princes anglais visitent la Pologne, pays qui a certains problème dans l'UE. De l'autre coté il y a le problème Irlandais avec UK. B ientot une visite de Juncker ? Si chacun s'occupe de semer la zizanie dans l'autre camp, on va s'amuser.

    • MB le 17.07.2017 18:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Nestor Napator

      Quels problèmes ? Je pense que c'est plutôt UE qui a un gros problème. Elle est à deux doigts d'exploser à cause d'une politique gauchiste irresponsable. La Pologne se porte très bien comme le prouve son économie et sa démocratie, de loin plus efficace que celle des certains pays UE...

    • Nestor Napator le 17.07.2017 19:45 Report dénoncer ce commentaire

      @ MB

      L'UE a 2 doigts d'exploser: vous prenez vos désirs pour des réalités.

    • Jean Haimar le 17.07.2017 20:14 Report dénoncer ce commentaire

      @ MB

      Juste pour votre info: commerce extérieur de la Pologne 27% avec l'Allemagne, 21% avec autres pays de l'UE, seulement 6% avec UK. Donc la prosperité dont vous parlez se fait avec l'UE et vu le faible % avec UK ils vont se la coincer.

    • vérité le 17.07.2017 22:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @MB

      n importe quoi ! Si la Pologne n' était pas dans l UE il n y aurait pas tous ces polonais en emploi détaché en Allemagne, GB et France et les pays de l UE ne délocaliseraient pas leur industrie en Pologne donc c grace à son adhésion et à toutes les subventions reçues de l UE qu'elle fonctionne !

    • vérité le 17.07.2017 22:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @MB

      n importe quoi ! Si la Pologne n' était pas dans l UE il n y aurait pas tous ces polonais en emploi détaché en Allemagne, GB et France et les pays de l UE ne délocaliseraient pas leur industrie en Pologne donc c grace à son adhésion et à toutes les subventions reçues de l UE qu'elle fonctionne !

  • roberto le 17.07.2017 17:32 Report dénoncer ce commentaire

    pauvre France !!!

    Les Britanniques ont bien fait et d'autres pays suivront, c'est normal. Quand c'est la France qui veut jouer au dictateur la réaction doit être celle ci, c'est le pays qui est le plus empêtré dans la disette et ils veulent nous donner des conseil ? non mais ca va pas ?

    • DuC le 17.07.2017 17:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @roberto

      ...change de disque, en plaçant la France à chaque sauce!!!

    • Ignor le 17.07.2017 17:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @roberto

      ...la jalousie te rends pas qu'aveugle...l'article parle de Pologne et Allemagne!!!

    • mdr le 17.07.2017 22:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @roberto

      wouahw ! quel commentaire ! digne du frustré habitant non loin d'une frontière et qui se fait arrêté tous les samedis à la douane le coffre plein de victuailles d 'intermarché !

  • Gaston Tournparron le 17.07.2017 16:45 Report dénoncer ce commentaire

    Redorer son blason en Pologne...

    ...ça donne mal à la tête.

  • Lady Marmelade le 17.07.2017 16:40 Report dénoncer ce commentaire

    Une brunette opportuniste,

    et un grand dégarni ne suffiront pas a influencer les Polonais.

  • Walter Munch le 17.07.2017 16:38 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on connait

    la xénophobie que subissent les Polonais depuis l' annonce du brexit, il est temps que les Anglais fassent quelques chose.

    • Bernard le 17.07.2017 19:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Walter Munch

      En même temps la Pologne encaisse de l'UE et même de la Suisse mais ne participe qu'à peu de chose, en particulier pas à l'accueil des réfugiés

    • Kim Nguyen le 17.07.2017 19:49 Report dénoncer ce commentaire

      La Pologne

      est un pays a problèmes pour l' UE essentiellement parce qu' elle essaye d' avoir des relations privilégiées avec les USA. Elle achète systématiquement du matériel militaire US (F16) et a surtout permis aux states de déployer leur bouclier anti-missile sur leur territoire.