Tornade d'Oklahoma

22 mai 2013 07:34; Act: 22.05.2013 08:53 Print

«J'ai cru que c'était un tremblement de terre»

Réfugiée dans la chambre froide de son restaurant lors du passage de la tornade qui fait plus de vingt morts lundi, une survivante raconte.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

Pendant des années, les voisins d'Anita Zhang avaient l'habitude de plaisanter que si jamais une tornade devait s'abattre sur son restaurant chinois, les gens pourraient toujours trouver refuge dans la chambre froide.
Lundi, Anita Zhang a pu en faire l'amère expérience et vivre pour raconter après le passage dévastateur à Moore, dans l'Oklahoma (sud), de l'une des plus puissantes tornades de ces dernières années aux Etats-Unis.

«J'ai vraiment eu de la chance», répète-t-elle comme pour mieux se convaincre lors d'un entretien avec l'AFP dans le garage de sa maison située dans une autre partie de la ville et qui n'a pas été touchée.

Originaire de Guangdong, la province du sud de la Chine qui n'est pas étrangère aux typhons, Zhang, 57 ans, a émigré aux Etats-Unis il y a une dizaine d'années en compagnie d'autres membres de sa famille.

Elle a ouvert un restaurant chinois sur la Southwest 19e rue il y a sept ans dans un centre commercial de Moore et s'est faite au fil des ans une bonne réputation auprès d'une clientèle composée majoritairement de classes moyennes.

«Le vent soufflait très fort»

Lundi, Anita Zhang regardait avec son frère Michael Zhang, 50 ans, la couverture en direct de la tornade sur une chaîne de télévision locale lorsque, soudainement, l'électricité a coupé et les sirènes ont retenti.

Les Zhang ont aussitôt trouvé refuge dans la chambre froide, pensant à prendre avec eux une couverture. «J'ai cru qu'il s'agissait d'un tremblement de terre», se souvient Anita Zhang.

«J'ai senti le bâtiment vibrer, bouger. Le bruit était assourdissant, le vent soufflait très fort. Je croyais que seule la porte en verre du restaurant serait endommagée mais lorsqu'on est sortis, tout était détruit», explique-t-elle.

Au début, les Zhangs ont peiné à sortir de la chambre froide bloqués par l'amas de débris. Michael a pu se libérer en premier, puis elle. Une fois dehors mais toujours à l'intérieur de ce qu'il restait du restaurant, Anita Zhang a entendu crier: «Il y a quelqu'un?». Elle devait ensuite apprendre qu'il s'agissait de voisins à leur recherche.

Soulagement

Témoignage de la puissance de la tornade et de son passage sélectif: le restaurant, le centre commercial, un magasin de vente de boissons alcoolisées, ainsi qu'une pharmacie tous situés d'un côté de la rue ont été complètement détruits. Mais de l'autre côté, une pharmacie rivale CVS n'a rien eu et a pu rouvrir ses portes normalement mardi.

La famille Zhang est revenue mardi au restaurant pour constater les dégâts et récupérer ce qui pouvait l'être : quelques sacs de riz, des boîtes de conserve. Et de la chambre froide, ils ont pu reprendre du dim sum congelé, que Mme Zhang souhaite offrir aux habitants tout en doutant qu'ils sachent le préparer. A plus long terme, elle dit espérer rouvrir son restaurant.

Mais pour l'heure, elle est heureuse que ses deux petites-filles sont saines et sauves. Leur mère, la fille de Zhang, les avaient récupérées à l'école avant que la tornade ne frappe et pris la voiture pour aller en lieu sûr. «Elles sont rentrées», dit Zhang avec soulagement. «Elles sont en vie».

(afp)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch