France

15 mai 2018 21:47; Act: 15.05.2018 21:47 Print

«Je crois que mon papa est mort. Il fait des bulles»

Un enfant de cinq ans a sauvé son père victime d'un coma diabétique. Il a décrit aux gendarmes comment se rendre chez lui.

storybild

Les gendarmes ont tenu l'enfant au téléphone pendant quarante minutes pour le trouver. (Photo: AFP)

Une faute?

Un drame a été évité de justesse dimanche à Glos-la-Ferrière, en Normandie. Vers 23 heures, Quentin, un enfant de cinq ans, appelle son père qui se trouve dans son lit, mais n'obtient pas de réponse. Le bambin va alors voir ce qui se passe et remarque que son géniteur, un homme de 44 ans divorcé, ne répond pas.

Inquiet, Quentin décide de composer le 17 (numéro des secours en France). «Allô! Je crois que mon papa est mort... Il fait des bulles depuis la bouche», dit-il à l'opérateur du centre de secours. Mais le petit est incapable de dire son nom et son adresse. Les secours le tiennent alors au bout du fil pendant quarante minutes. Ils lui demandent d'aller ouvrir le portail de la maison et d'agiter les bras dès qu'il entendra les sirènes et verra des gyrophares.

«Il était très calme et posé», a expliqué le colonel des gendarmes Baillergeat à «Ouest France». Conduit à l'hôpital de L'Aigle le père est tiré d'affaire. L'enfant a été remis à sa mère. Il a reçu les félicitations des agents.

(atk)