Péninsule coréenne

07 décembre 2017 06:58; Act: 07.12.2017 09:31 Print

«La question est de savoir quand la guerre éclatera»

Les menaces américaines rendent la guerre inévitable, a déclaré le ministère nord-coréen des Affaires étrangères.

storybild

L'armée de Kim Jong-un est prête en cas de guerre. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les exercices militaires conjoints menés par les armées américaine et sud-coréenne conjuguées aux menaces de guerre préventive de Washington font de la perspective d'une guerre dans la péninsule coréenne un «fait établi». Tels sont les propos énoncés mercredi soir par le ministère nord-coréen des Affaires étrangères.

«La seule question qui reste à présent est de savoir quand cette guerre éclatera», a ajouté un porte-parole du ministère dans une déclaration reprise par l'agence officielle de presse nord-coréenne KCNA.

«Nous ne souhaitons pas une guerre mais nous ne nous déroberons pas, et si les Etats-Unis se méprenaient sur notre patience et allumaient la mèche d'une guerre nucléaire, nous leur ferions chèrement payer à coup sûr le prix des conséquences par notre puissante force nucléaire, que nous avons systématiquement renforcée», a-t-il poursuivi.

La Corée du Sud et les Etats-Unis ont lancé lundi de vastes exercices militaires aériens, les plus importants de leur coopération militaire à ce jour. Et ce moins d'une semaine après un nouvel essai de missile de la Corée du Nord qui a ravivé les tensions dans la région. Selon un responsable, cet exercice américano-coréen annuel, connu sous le nom de «Vigilant Ace», s'achèvera vendredi.

Tensions exacerbées

Le week-end dernier, le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, H.R. McMaster, a estimé que la possibilité d'une guerre contre la Corée du Nord «augmentait chaque jour». Le sénateur républicain Lindsey Graham a demandé dimanche au Pentagone de rapatrier les familles des militaires américains déployés en Corée du Sud.

C'est dans ce contexte de tensions exacerbées qu'un haut responsable des Nations unies, l'Américain Jeffrey Feltman, secrétaire général adjoint aux affaires politiques de l'Onu, s'est rendu cette semaine à Pyongyang. Le plus haut responsable de l'Onu à se rendre en République populaire démocratique de Corée depuis 2012 a été reçu mercredi à Pyongyang par le vice-ministre nord-coréen des Affaires étrangères, Pak Myong-guk, a rapporté l'agence KCNA.

La Corée du Nord est sous le coup de sanctions de l'Onu depuis 2006 en raison de ses programmes balistique et nucléaire.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Kevin Darcy le 07.12.2017 10:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive l'ONU...

    Trump ou Kim, lequel est le plus fou? La question est légitime... bien que j'estime que le peuple américain est quand même mieux loti que le peuple nord-coréen. Ceci dit, je m'interroge grandement sur la façon de faire de l'ONU qui tape du poing sur la table, mais dont l'onde de choc ne se propage pas plus loin que la tasse à café de tout ces grassement payés inutiles...

  • Destructor le 07.12.2017 10:01 Report dénoncer ce commentaire

    Les imbéciles dirigent le monde....

    L'Histoire le démontre largement. Les gouvernements sont incapables de s'entendre pour éviter les conflits et les lobbies des armes sont enchantés de pouvoir encore se remplir les poches. Ce sont les fabriques d'armes qu'il faudrait détruire, alors que l'on vient d'apprendre que les EU souhaitent généraliser les autorisations de port d'armes dans tout le pays. Je suis presque certain, au vu de l'imbécillité de ceux qui se croient supérieurs aux autres en gouvernant, que la guerre éclatera bientôt.

  • Alex Terrieur le 07.12.2017 10:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Stop à lONU

    Des sanctions depuis 2006 et une arme atomique en 2017 ! A part nous prendre pour des cons et coûter des millions, elle sert à quoi lONU ? On a beau critiquer Trump, il na peut-être pas tout faux dans sa vision étroite mais pragmatique !

Les derniers commentaires

  • Candide le 08.12.2017 10:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Corée du Nord

    Elle éclatera quand Donald aura besoin qu'elle éclate.

  • Saperli Popette le 08.12.2017 09:32 Report dénoncer ce commentaire

    @Le Petit OURs

    @Le Petit OURs même le Obama, quel manque de finesse là. Pour rappel un président est entouré par le congrès il ne peut rien décider SEUL. Obama a repris l'aire Bush et il n'a pas pu d'un claquement de doigt cesser la guerre même s'il en aurait eu envie. Par contre, Trump lui se plaît à attiser, provoquer, insulter, bref les conflits c'est son trip ! Il a bien cherché le Pyongyang avec les défis qu'il lui a lancé ! On ne peut pas le nier tout de même, même si ses 2 ou 3 fans invétérés ici déforment tout à leur convenance comme Trump en fait ... cela s'appel le mensonge

  • jarod gibbs le 08.12.2017 03:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    you fired

    Une connerie par jour pendant quatre ans, c'est le deal. Sauf que la on ne tiendra peut-être pas quatre ans.Donald essaie you fired avec Kim,on ne sait jamais..un miracle..

  • Tranx le 07.12.2017 20:42 Report dénoncer ce commentaire

    Un match plutôt qu'une guerre

    Puisqu'il s'agit là d'un problème d'hormones et d'egos entre deux vieux adolescents je propose un match de catch entre eux et uniquement entre eux. Tout ceux qui risquent des dommages collatéraux (c'est à dire à peu près toute la planète) apprécieront.

  • Il Fuoco le 07.12.2017 16:23 Report dénoncer ce commentaire

    Fumée noire

    Y a pas de feu sans allumettes ... et Trump est l'allumette y a pas à dire ...