Allemagne

30 septembre 2010 18:52; Act: 30.09.2010 19:47 Print

Heurts entre la police et des manifestants

La police a fait usage de lances à incendie et de gaz lacrymogènes pour disperser des milliers de manifestants qui protestaient à Stuttgart contre un vaste projet d'aménagement ferroviaire.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Plusieurs manifestants ont été blessés, selon Gerhard Pfeifer, un porte-parole de l'association qui organise des manifestations de masse depuis le début des travaux il y a près d'un mois.

De 5000 à 10'000 manifestants, selon M. Pfeifer, ont tenté jeudi de s'opposer à l'abattage de 25 arbres dans un parc près de la gare centrale, qui doit être en partie détruite pour permettre la construction d'une gare souterraine.

La police, pour sa part, a affirmé avoir déployé un millier de policiers pour disperser un peu plus de 1000 manifestants.

Le projet, un des plus importants en Europe et d'un coût de sept milliards d'euros sur neuf ans, prévoit, outre la démolition et la reconstruction en sous-sol de la gare centrale, la construction de 16 tunnels ferroviaires, de 18 ponts et de 60 kilomètres de voies.

Des dizaines de milliers de manifestants se réunissent régulièrement devant la gare pour exiger l'arrêt des travaux, jugés à la fois trop destructeurs, trop onéreux et trop longs.

Ce mécontentement devrait être un thème de campagne pour les élections régionales qui auront lieu en mars dans le Land du Bade- Wurtemberg, qui risquent d'aboutir au renversement du gouvernement conservateur régional favorable à la chancelière Angela Merkel.