France

21 avril 2017 13:50; Act: 21.04.2017 22:17 Print

La Présidentielle expliquée aux footeux (1/3)

par Robin Carrel - Pour suivre l'élection française, 20 minutes a tenté de vulgariser les profils des candidats et choisi des métaphores footballistiques. Onze candidats résumés en 1100 caractères.

storybild

Le dispositif tactique français selon 20 minutes.

Sur ce sujet
Une faute?

Marine Le Pen

La gardienne. Formée sous les couleurs national(ist)es à Neuilly, elle a depuis revêtu du Bleu marine. Dès qu'un but est inscrit en position de hors-jeu, elle renvoie le ballon très loin d'où il vient. Si elle pouvait faire de même avec les goals valides, elle ne se priverait pas de le faire. Marine Le Pen est partisane de la règle qui veut qu'on ne peut pas rentrer dans ses 16 mètres si on n'y est pas né (1). Et encore, si les fabricants du ballon sont aussi du coin. Quand elle bloque le cuir, elle a toujours tendance à le relancer sur la droite, quitte à dépasser les lignes de touche. Elle est la fille de l'ancien international Jean-Marie Le Pen, qui a notamment été condamné à de nombreuses reprises pour des débordements incontrôlés et de nombreuses insultes à ses adversaires. Élue capitaine du FN en 2010, elle s'évertue depuis à essayer de changer la réputation sulfureuse de sa formation. En tête de tous les pronostics d'avant-saison, Marine Le Pen se retrouve généralement à jouer à un contre tous en finale (2). Pour galvaniser ses troupes depuis ses cages, elle a lancé le slogan «Au nom du peuple». Malgré ses bons résultats au niveau national, cette femme de 48 ans refuse catégoriquement de jouer les Coupes d'Europe.


François Fillon

Ce latéral droit de 63 ans est très contesté, même dans les rangs de sa propre équipe. Depuis son entrée dans le XI de base, il souhaite réduire drastiquement son contingent (- 500'000 joueurs/3), ce qui n'est pas du goût de tout le monde. François Fillon s'est fait de nombreux ennemis, en engageant sa femme et ses enfants pour l'aider à préparer les matches. Il a aussi des maillots neufs et une nouvelle montre à chaque rencontre, offerts par certains de ses amis. Cet ancien pilote automobile a remporté le prix de meilleur défenseur droite lors d'une élection réalisée dans son camp. Depuis, nombre de ses anciens supporters lui ont demandé de sortir pour laisser la place à un homme plus frais. Pugnace, il continue d'arpenter sa ligne de touche, quitte à manquer la qualification. Ce Sarthois de naissance évolue dorénavant tel un bobo dans la 2e circonscription parisienne (4). Il avait essayé de prendre le capitanat de son club en 2012, mais avait été battu d'un sourcil par son coéquipier Jean-François Copé (5). Ancien «collaborateur» de Nicolas Sarkozy pendant cinq ans, François Fillon a clairement l'expérience des grands rendez-vous.


Nicolas Dupont-Aignan

Pur produit du centre de formation parisien, Nicolas Dupont-Aignan est un défenseur qui évolue de préférence sur le côté droit de la charnière centrale. L'ancien joueur de l'UMP est un élément de petite taille, qui aime à se voir dans la peau de Zlatan Ibrahimovic. Certaines fois, vexé de ne pas toucher autant de ballons que ses coéquipiers, il n'hésite pas à quitter la pelouse alors que le match est diffusé en direct sur TF1. Lui non plus n'aime jouer la Coupe d'Europe et souhaite prendre exemple sur la Grande-Bretagne, qui est en passe de quitter les grandes compétitions continentales. La semaine, il joue au sein du club de corpo appelé «Debout la France». Titularisé il y a 5 ans, il n'avait alors touché que 1,79% des ballons. Nicolas Dupont-Aignan aime les joueurs de devoir comme lui et souhaite une prime au mérite pour tous les footballeurs. Il est aussi entraîneur du FC Yerres, un petit club de l'Essonne. Ce joueur est également une star des réseaux sociaux. Un de ses plus beaux exploits techniques a été vu plus de 12 millions de fois en un week-end sur Facebook.



(1) Marine Le Pen souhaite depuis longtemps supprimer le «droit du sol».

(2) Les sondages la donne perdante dans tous les cas de figure au second tour.

(3) François Fillon veut réduire de 500'000 le nombre de fonctionnaires.

(4) Elle comprend le 5e arrondissement, une partie du 6e arrondissement, comprenant les quartiers de la Monnaie, de l'Odéon et Saint-Germain-des-Prés et une partie du 7e arrondissement. Un coin plutôt «huppé».

(5) Après que les deux hommes ont clamé leur victoire, Copé avait été élu président de l'UMP avec 50,28% des voix.