Italie

12 septembre 2017 13:12; Act: 12.09.2017 13:13 Print

Le bilan des inondations s'élève à huit morts

Le centre-ouest du pays a dû faire face à des orages importants, ce week-end.

storybild

Des pluies torrentielles sont tombées sur cette partie de la Toscane dans la nuit de samedi à dimanche. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le bilan des inondations qui ont ravagé la ville de Livourne (centre-ouest) ce week-end après de violents orages s'est aggravé mardi et s'élève désormais à huit morts, ont annoncé les secouristes.

Le corps sans vie d'un homme de 67 ans, porté disparu depuis dimanche, a été retrouvé mardi. Celui d'une femme de 34 ans, elle aussi portée disparue depuis dimanche, avait déjà été retrouvé lundi.

Une rescapée

Des pluies torrentielles sont tombées sur cette partie de la Toscane dans la nuit de samedi à dimanche, faisant six morts et deux disparus, dont quatre membres d'une même famille surpris dans leur sommeil par l'inondation de leur appartement en rez-de-jardin.

Seule une fillette de trois ans avait pu échapper à la montée des eaux. Les corps de son frère, de ses parents et de son grand-père ont été découverts à l'intérieur de l'appartement à Livourne, où sont tombés 40 centimètres de pluie en l'espace de quatre heures, transformant les rues en rivières et emportant des voitures.

Polémique

Depuis, des dizaines de volontaires ont apporté leur aide aux sinistré, sur fond de polémique sur les responsabilités dans cette catastrophe. Les médias ont pointé du doigt l'insuffisance des travaux menés en 2015 pour réguler le flot d'une rivière enterrée en partie avant qu'elle ne se jette dans la mer.

Des bassins de rétention ont bien été construits, mais selon le Corriere della Sera, ils se sont révélés trop petits pour contenir la soudaine montée des eaux de cette rivière. Mais selon un responsable de la protection civile en Toscane, Giovanni Massini, cité par la Repubblica, les travaux ont été correctement effectués. «Ce qui s'est produit est la conséquence d'un événement (météo) vraiment exceptionnel», a-t-il affirmé, cité par le journal.

(nxp/afp)