Bruxelles

12 octobre 2017 11:19; Act: 12.10.2017 11:24 Print

L'UE votera bientôt sur la licence du glyphosate

Le renouvellement de la licence du glyphosate dans l'UE sera soumis à un vote le 25 octobre. L'autorisation de cet herbicide controversé expire à la fin de l'année.

storybild

Photo d'illustration. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'exécutif européen prévoit de soumettre le dossier à un vote auprès des experts des Etats membres représentés au sein d'un comité technique en charge de ce type de décision, a indiqué cette source. La Commission européenne a proposé mi-juillet de renouveler la licence du glyphosate pour 10 ans après avis de l'Agence européenne pour la sécurité des aliments (Efsa), qui a classé l'herbicide comme non cancérogène.

Une majorité qualifiée est nécessaire pour valider ou infirmer cette proposition, soit 16 Etats sur 28. Elle doit représenter au moins 65% de la population totale de l'UE. Le sujet avait été évoqué le 5 octobre au sein de ce même comité d'experts, mais sans aller au vote. La Commission avait alors demandé aux Etats membres qui ne s'étaient pas encore prononcés de «donner leur position».

Etats divisés

Selon elle, les 28 étaient toujours divisés: «plusieurs» ont apporté leur soutien à la proposition, «quelques-uns» n'avaient pas encore décidé et «peu» ont affirmé leur intention de s'opposer, avait indiqué une porte-parole dans un court communiqué. La France, l'Autriche et l'Italie ont chacune publiquement déclaré qu'elles refusaient une autorisation pour 10 ans.

Un extrait des minutes de la réunion du 5 octobre, publié sur le site de la Commission, montre que l'exécutif européen reste «préoccupé» par le fait que l'évaluation scientifique du potentiel caractère du glyphosate était toujours «remis en cause». Selon le document, la Commission a toutefois souligné que les agences de l'UE «ont répondu de façon satisfaisante à toutes les accusations sur la qualité de leur travail».

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Ca va passer tout seul le 12.10.2017 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on s'amuse

    c est une immense blague, n importe quel personne travaillant dans la santé sait nous dire que c est dangereux... vous croyez vraiment que les "experts" mandatés pour les analyses sont des "experts" ce sont juate des personnes avec un doctorat qui travaille pour les entreprises de agro-industrie.... il faut arreter de croire que l'on veut notre bien, on veux juste nos biens

  • Geoffrey le 12.10.2017 11:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    a interdire

    La Suisse interdit pas, merci le scandale des lobbys

  • Peter le 12.10.2017 13:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On verra

    Regardons si lintelligence des têtes pensantes est à la hauteur de leur porte-monnaie.... à savoir quil y en a encore toujours trop qui sont payés sous la table..... au grand dam des citoyens

Les derniers commentaires

  • paysan le 13.10.2017 22:01 Report dénoncer ce commentaire

    salut les bobos

    vous voulez du bio mais pas le payer. Si on utilise pas les herbicides vous voulez venir arracher des mauvais herbes sous la pluie et le soleil tout votre temps libre ? Ou bien alors payer 20.- le kilo de patate ?

  • Mona du Bas le 12.10.2017 23:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Magouilles,assurances,chômage,mort!

    Pendant ce temps là, on nous empoisonne, et ça fait augmenter les primes dassurance! Cest du poison, cest prouvé mais cest encore discutable.. ils foutent quoi nos élus, nos penseurs, nos chimistes, nos médecins?Alors tout le monde est sucré par Monsanto? Vous avez peur de quoi? Du chômage, de la perte demploi? Des menaces? Le nucléaire, le glyphosate, Trump, les ouragans, les cancers... comment jexplique tout ça à ma fille de six ans? Il faudra inscrire poison/rondup sur les étiquettes des légumes OBLIGATION si ça repasse! Cest une honte toutes ces magouilles. Dégueulasse, scandaleux.

  • Philippe Bocion le 12.10.2017 17:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rageux de tout bords

    Demander aux agriculteurs avant toute bêtises lue ici . Le Rundup est mis après la récolte environ 3 semaines pour nettoyer toute mauvaises herbes graminées ou repousses de céréales. 3 lt de produits pour 300 litres d eau pour 10.000 m2 soit 1 ha. Aucun traitement se fait sur l épis pour faire mûrir la céréales. A toute bonnes âmes qui prône une agriculture sans herbicides ou pesticides venez une matinée deserber à la main un champs ..... Résultat personne...

    • Sabine le 12.10.2017 20:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Philippe Bocion

      Une telle ineptie ne vaut même pas un contre argument, vous êtes un cas désespéré..

    • Klie le 12.10.2017 21:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Philippe Bocion

      T'as raison Leon, mieux vaut empoisonner la terre, les légumes et les gens que de faire qqch de sain, c'est tellement plus gratifiant... faire du bio plutôt que de la m ça ne t'es jamais venu à l'esprit? Avec toutes les subventions perçues et la prise de conscience des consommateurs que nous sommes, j'imagine que la reconversion doit être possible!

    • Lucie le 12.10.2017 21:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Philippe Bocion

      3 herbes qui poussent entre 2 maïs c'est vraiment dérangeant? Pourquoi désherber? Je pose vraiment par curiosité parce que dans mon jardin je ne désherbe jamais et que mes légumes poussent quand même très bien.

    • Philippe Bocion le 12.10.2017 22:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Lucie

      Un exemple betterave sucrière une herbe deux herbes, votre revenu en baisse de 30 à 40 % . C est à dire vous êtes sous contrat avec la sucrerie d une quantité x tonne doit être livrée. 1 passage herbicides 2 3 4 5 6 pour un champ propre vous garantis un rendement au tant financier que la quantité livrée à la sucrerie. Bref si après 3 années de suite vous arriver pas à livrer votre cota de betterave , la sucrerie peux vous mettre sur la touche pour le non respect du contrat.

    • Philippe Bocion le 12.10.2017 22:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Klie

      Simple exemple? je ne vais pas faire boire à un âne qui n a pas soif. La cigarette c est nocif pour la santé. Que font les multinationales du tabac ? Une e-co cigarette pour notre société va voir le jour, alors les pays sous développés fume comme des locomotives. Donc pour vous seul, une agriculture bio est responsable est l unique façon de mourir une population demandeuse . Nos exportations de montres ,de machines divers contre en retour des céréales mûrie au Rundup ou du soja OGM d Argentine traitée avec des pesticides de première génération. Donc faire propre chez nous est importer de la merde , bravo vous avez raison.

    • Mona du Bas le 12.10.2017 22:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Philippe Bocion

      Cher Monsieur, Les paysagistes et les agriculteurs qui se respectent et qui sont au courant des risques multiples ne lutilisent plus depuis longtemps. Uniquement les privés et les gens comme vous qui sentêtent à croire les fausses déclarations de faux experts payés par Monsanto! Votre but est de polluer et de détruire encore et encore! Apprenez votre métier! Vos ancêtres agriculteurs nutilisaient pas cette M... et on aussi gagner leur vie! Vos machines et vos produits détruisent la terre et tout ce qui peut y pousser pour laisser la place à des OGM! Il y a dautres solutions!

  • Jcc le 12.10.2017 16:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mauvais mais nécessaire

    Interdire les produits phytosanitaires c'est doubler le prix de vos aliments et des millions pour ne pas dire des milliards de personnes qui n'auront plus de quoi se nourrir car plus assez de production... bon ça tout le monde s'en fiche à priori mais pensez y...

    • Apache le 12.10.2017 19:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jcc

      On vous a bien lessivé, labouré le cerveau... On a jamais aussi peu produit que depuis la première guerre de 14-18. On a balancé du phosphate reste des fabricants de bombes dans les champs et on a rendu malade le sol et les cultures. Alors on a inventé les pesticides....

    • Anne le 12.10.2017 20:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jcc

      Ça sera toujours moins cher que de crever d'un cancer !

  • arrosé le 12.10.2017 16:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'arroseur

    Ce qui me réjouis dans cette affaire c'est que si les mec du parlement acceptent cette saloperie ils seront forcé d'en manger une par comme tout le monde.

    • Larmailli le 12.10.2017 20:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @arrosé

      Vous ne savez pas de quoi vous parlez. Juste des réactions basées sur des ragots de politicards radicalisés. Votre langage illustre votre violence contre un sujet que vous ne connaissez pas du tout.