Afghanistan

22 avril 2012 20:49; Act: 23.04.2012 08:54 Print

Kaboul et Washington: accord finalisé

L'Afghanistan et les Etats-Unis ont finalisé et paraphé dimanche le projet d'un accord de partenariat stratégique, a annoncé un communiqué de la présidence dimanche.

storybild

Le partenariat finalisé par Washington et Kaboul est destiné à déterminer les relations entre Kaboul et Washington après 2014. (photo: Reuters)

Une faute?

Le partenariat finalisé par Washington et Kaboul est destiné à déterminer les relations entre Kaboul et Washington après 2014.

«L'accord est maintenant prêt à être signé par les deux présidents» afghan Hamid Karzaï et américain Barack Obama, précise le communiqué. Aucun détail n'a été révélé sur le contenu du projet d'accord qui doit également être soumis au Congrès américain et au Parlement afghan.

«Le document finalisé aujourd'hui fournit une fondement solide pour la sécurité en Afghanistan, la région et le monde, et constitue un document pour le développement de la région», a déclaré le conseiller à la sécurité nationale afghan, Rangin Dadfar Spanta, cité dans le communiqué.

L'ambassadeur américain à Kaboul, Ryan C. Crocker, a estimé dans ce communiqué que l'accord conforterait un partenariat stratégique à long terme «entre deux Etats souverains égaux». Il a ajouté que son pays à travers ce partenariat était décidé à faire tout son possible pour aider l'Afghanistan à se transformer en «un Etat unifié, démocratique, stable et sûr».

Retrait de l'Isaf

La force de l'Otan forte de 130'000 hommes qui aide le gouvernement afghan à lutter depuis une dizaine d'années contre l'insurrection des talibans mettra fin à ses opérations et se retirera d'ici à la fin de 2014, et les deux pays sont en pourparlers en ce qui concerne leurs relations dans l'avenir.

Kaboul a déjà obtenu satisfaction sur deux conditions qu'elle avait posées pour signer l'accord: le transfert aux autorités afghanes du contrôle de la prison de Bagram et la fin des raids nocturnes des forces internationales contre les insurgés talibans.

Toutefois l'accord ne couvre pas la question cruciale concernant les modalités de la présence américaine en Afghanistan après 2014, dont l'éventuel établissement de bases permanentes - un sujet sensible dans un pays historiquement allergique à toute présence militaire étrangère. Cette question sera abordée une fois que l'accord sera signé, selon l'ambassade des Etats-Unis.

Immunité judiciaire

Washington n'était pas parvenu à conclure un accord du même type en Irak, faute de pouvoir obtenir du gouvernement une garantie pour l'immunité judiciaire de ses soldats, et a dû se résoudre à retirer l'ensemble de ses troupes.

En Afghanistan, la mort le mois dernier de 17 villageois, dont neuf enfants, tués en pleine nuit chez eux par un soldat américain, n'a pas facilité les négociations.

(ats)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch