Front national

05 mai 2015 10:33; Act: 05.05.2015 11:27 Print

Journalistes tabassés: les images ont été diffusées

Des journalistes du «Petit Journal» de Canal+ ont été agressés par des militants du Front national vendredi passé. Les images des coups ont été diffusées lundi soir.


Des journalistes de Canal+ agressés par des... par 20Minutes

Le torchon brûle entre le «Petit Journal» et le Front National.

Sur ce sujet
Une faute?

Le présentateur du «Petit Journal» de Canal+ , Yann Barthès, est apparu à l'antenne le nez en sang et en crachant de fausses dents lundi soir. Cette mise en scène a été réalisée à la suite des heurts survenus lors du rassemblement du Front national le 1er mai à Paris.

Vendredi dernier, plusieurs événements ont émaillé la célébration annuelle du parti de Marine Le Pen. Des militantes Femen sont tout d'abord apparues torse nu sur un balcon d'un hôtel donnant sur la place de l'Opéra. Elles ont déplié des bannières avec l'inscription «Heil Le Pen» et ont tendu le bras pour imiter le salut nazi.

Plus tard, c'est une équipe du «Petit Journal» qui a été agressée par le député européen Bruno Gollnisch. Puis il y eut un mouvement de foule durant lequel le cameraman, le preneur de son et le journaliste ont reçu des coups de la part de certains militants du Front national.

Le parti nie, le «Petit Journal» riposte

Sur différents plateaux TV, les membres du parti nationaliste ont nié les violences et tenté d'atténuer les faits. Pour répondre à ça, Yann Barthès est apparu lundi matin sur France Inter pour évoquer le sujet en promettant que les images seraient dévoilées dans l'édition du «Petit Journal» du soir.

Les promesses ont été tenues. L'émission de lundi soir a été entièrement consacrée aux esclandres entourant la manifestation.

(20 minutes)