Cuba

18 septembre 2017 07:28; Act: 18.09.2017 07:52 Print

Washington songe à fermer son ambassade

De mystérieuses attaques acoustiques ont touché des employés de l'ambassade américaine à La Havane. Les Etats-Unis prennent les choses très au sérieux.

Sur ce sujet
Une faute?

Une possible fermeture de l'ambassade des Etats-Unis à Cuba «est à l'étude», a annoncé le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson. Il a fait cet aveu sur la chaîne CBS après de mystérieuses attaques acoustiques qui ont touché une vingtaine d'employés de l'ambassade.

«C'est quelque chose qui est en cours d'évaluation. C'est un sujet qui est très sérieux, eu égard au mal dont ont souffert certaines personnes. Nous avons rapatrié certaines d'entre elles», a déclaré dimanche le chef de la diplomatie américaine. Selon la télévision canadienne CBC, au moins cinq diplomates canadiens et leurs familles ont également été victimes de ces attaques acoustiques.

L'ambassade américaine à La Havane a été rouverte en 2015 par l'administration de l'ancien président Barack Obama, après un demi-siècle de rupture de relations diplomatiques entre les deux pays.

Depuis fin 2016, au moins 21 salariés de l'ambassade, selon le dernier bilan du département d'Etat américain divulgué jeudi dernier, ont ressenti des symptômes physiques, incluant perte d'audition, migraines et nausées selon les cas. Ils ont dû être traités par des médecins, certains ayant été évacués en Floride.

Mal d'origine inconnue

Devant des journalistes, des responsables américains ont indiqué avoir des soupçons sur l'utilisation d'appareils acoustiques d'origine inconnue. Le dernier incident recensé date du mois d'août. Les Etats-Unis ont déposé une plainte officielle auprès des autorités cubaines en février. Et deux diplomates cubains en place à Washington ont été expulsés en mai dernier.

Les Etats-Unis n'ont pas officiellement accusé Cuba dans cette affaire. Washington mène actuellement une enquête. Idem à La Havane, où les autorités nient toute implication dans ce dossier. Les Etats-Unis ont toutefois rappelé que les Cubains étaient garants de la sécurité des diplomates américains.

Face au nombre de personnes blessées, plusieurs élus du Congrès américain ont appelé l'administration de Donald Trump à fermer l'ambassade. Le syndicat des diplomates américains (American Foreign Service Association) a pu s'entretenir avec dix des victimes. Selon lui, les symptômes vont de «légères lésions cérébrales» à une perte définitive d'audition, en passant par «une perte d'équilibre, des migraines aiguës, des troubles cognitifs et des oedèmes cérébraux».

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Juste Leblanc le 18.09.2017 08:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Solution

    Si ils veulent régler ces problèmes dattaques acoustiques, les USA et Cuba seront forcé de sentendre ..

  • Karesz le 18.09.2017 09:06 Report dénoncer ce commentaire

    A qui la prochaine tour?

    Accusation fantaisiste pour rompre la contact re-établie par l'administration précèdent. Les Russe avec internet les Cubains avec acoustique (salsa?). A qui la prochaine tour?

  • Justice le 18.09.2017 08:35 Report dénoncer ce commentaire

    Trop curieux

    C'est ça d'écouter aux portes !!!!

Les derniers commentaires

  • bouchons nous. le 18.09.2017 18:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un drame pour rien

    tampons auriculaires cela existe , comme les tampons à ficelle.

  • Heiden le 18.09.2017 13:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah bon ?

    peut être se sont leurs propres outils d espionnage qui rendent malade leurs employés?

  • Docdoc le 18.09.2017 11:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Opportuniste

    C'est un prétexte bienvenu pour fermer l'ambassade. Ces atteintes ont sans doute une raison médicale. Cela ressemble à une atteinte virale.

  • J'y crois pas le 18.09.2017 11:00 Report dénoncer ce commentaire

    Un prétexte

    Monté de toute pièce par Trump lui-même... je parie il est anti cuba et n'a pas apprécié le rapprochement dont Obama a été capable de faire....

  • Karesz le 18.09.2017 09:06 Report dénoncer ce commentaire

    A qui la prochaine tour?

    Accusation fantaisiste pour rompre la contact re-établie par l'administration précèdent. Les Russe avec internet les Cubains avec acoustique (salsa?). A qui la prochaine tour?

    • Exactely le 18.09.2017 11:06 Report dénoncer ce commentaire

      @karesz

      bien vu ... je pense exactement la même chose