Attentat de Londres

23 mars 2017 13:03; Act: 23.03.2017 13:03 Print

Des scènes d'horreur sur le pont de Westminster

Une femme est passée sur l'édifice quelques minutes après l'attaque de Londres. Elle filme et parvient difficilement à comprendre ce qu'elle voit.

Sur ce sujet
Une faute?

Cela ressemble à un mauvais remake de l'attentat de Nice. Une voiture, lancée sur le pont de Westminster qui enjambe la Tamise face à Big Ben, vient de faucher plusieurs piétons avant de finir sa course dans les grilles du palais de Westminster, quelques dizaines de mètres plus loin. Sur le pont au moment de l'attaque, une femme a sauté dans la Tamise pour échapper au véhicule de l'assaillant, avant d'être repêchée grièvement blessée. «C'était très effrayant», lâche Mary Creagh, députée britannique travailliste qui se rendait au palais de Westminster à Londres mercredi quand un mur de gardes armés et de passants s'est dressé devant elle.

Une vidéo montre l'atrocité de l'attaque. Une femme a parcouru le fameux pont qui enjambe la Tamise quelques instants après le drame. Comme elle n'a pas été témoin directe de la scène, elle rencontre des blessés et des mourants. On l'entend s'interroger: «Mais que s'est-il passé ici?». Un passant répond enfin: C'était une voiture». Tout au long de sa marche on aperçoit au milieu des blessés, de nombreux objets dispersés sur le sol.

Jack Hutchinson, jeune touriste venu de Boston (Etats-Unis), était sur le London Eye, la grande roue surplombant le pont de Wesminster, au moment de l'attaque. «J'ai vu trois corps au sol, et beaucoup de policiers. C'était terrifiant, je ne savais pas ce qu'il se passait, j'ai d'abord pensé à une attaque à la bombe», a expliqué l'adolescent de 16 ans à l'AFP, après être resté coincé trois heures dans une nacelle de la roue.


ATTENTION CETTE VIDÉO EST VIOLENTE, ET BIEN QUE FLOUTÉE, ELLE PEUT HEURTER CERTAINES SENSIBILITÉS

(cga/afp)