Internet

29 août 2017 05:25; Act: 29.08.2017 07:43 Print

Facebook s'attaque aux fausses infos

Le réseau social a décidé d'interdire de publicité les pages renvoyant vers de fausses infos, les célèbres «fake news».

storybild

Le plus célèbre des réseaux sociaux va tenter de mettre fin à la diffusion des «fake news». (Photo d'archives) (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le réseau social Facebook va interdire de publicité les pages renvoyant régulièrement vers de fausses infos, les désormais célèbres «fake news», a-t-il annoncé lundi.

«Si des pages partagent de façon répétée des articles considérés comme des fausses infos, ces pages ne seront plus autorisées à faire de la publicité sur Facebook», selon un billet posté sur le blog de l'entreprise.

«Les fake news font du mal à tout le monde (...). Elles rendent le monde moins bien informé et elles entament la confiance», poursuit Facebook.

Les fausses informations sont devenues un sujet de débat avec l'élection de Donald Trump comme président des Etats-Unis fin 2016. Ces fake news ont été accusées d'influer sur le vote des électeurs.

«Nous avons relevé des exemples de pages utilisant les pubs sur Facebook pour élargir leur audience et diffuser des informations de façon plus large», dit encore le réseau social.

Accusés de ne pas assez lutter contre les contenus litigieux --fausses informations ou contenus faisant l'apologie du terrorisme en particulier-- les géants d'internet Facebook, Google ou Twitter ont multiplié ces derniers mois les annonces illustrant leur lutte contre ces contenus.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mplanam le 29.08.2017 08:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien que la vérité

    Il va pas rester grand chose à lire sur Facebook...

  • Universal le 29.08.2017 09:54 Report dénoncer ce commentaire

    Qui décide quoi ?

    Donc pour certifier qu'une news est "fake", il faut quun organe spécial se penche sur chaque info qui traîne et qui recherche si elles sont véridique ou pas. Donc l'organe en question peut tout a fait décider de ce qui est juste ou faux. c'est très dangereux...

  • Gaston Tournparron le 29.08.2017 08:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aucun espoir...

    ...ou faudra fermer Facebook.

Les derniers commentaires

  • Laurent le 29.08.2017 10:51 Report dénoncer ce commentaire

    Crise de pouvoir

    Ainsi FB va se muer en scientifique indépendant et s'offrir les moyens d'affirmer ou d'infirmer ce que certains prennent pour des certitudes ? Je suis sensible sur des sujets proches du médical (e-cigarette) et je peux affirmer que FB n'est pas prêt à faire le tri du vrai et du faux, à moins de vouloir influencer des sujets à soumis à controverse en censurant d'autres vérités sous des prétextes financiers ! Car FB n'est pas une entreprise sociale gratuite.

  • charimearien le 29.08.2017 10:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On a le droit d'en rire???

    On veut bien si face de book prend le temps de toutes les examiner avec un soin très grand. Après faut voir leurs critères et là c'est pas encore gagné

  • Universal le 29.08.2017 09:54 Report dénoncer ce commentaire

    Qui décide quoi ?

    Donc pour certifier qu'une news est "fake", il faut quun organe spécial se penche sur chaque info qui traîne et qui recherche si elles sont véridique ou pas. Donc l'organe en question peut tout a fait décider de ce qui est juste ou faux. c'est très dangereux...

  • Gaston Tournparron le 29.08.2017 08:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aucun espoir...

    ...ou faudra fermer Facebook.

  • Mplanam le 29.08.2017 08:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien que la vérité

    Il va pas rester grand chose à lire sur Facebook...