Terrorisme

04 juin 2017 05:48; Act: 05.06.2017 14:33 Print

Le monde sous le choc après l'attaque à Londres

Emmanuel Macron a parlé de «tragédie». Donald Trump a promis d'apporter son aide à la Grande-Bretagne.

Une faute?

Voici les principales réactions en Grande-Bretagne et à l'étranger, exprimées dans des communiqués ou sur Twitter, après l'attentat commis samedi soir à Londres.

Grande-Bretagne

Theresa May, Première ministre «Le terrible événement de Londres est traité comme un possible acte terroriste».

Sadiq Khan, maire de Londres «C'est une attaque délibérée et lâche contre des Londoniens innocents et des visiteurs de notre ville qui profitaient d'un samedi soir. Il n'existe aucune justification possible pour de tels actes barbares».

Jeremy Corbyn, chef du parti travailliste «Des événements brutaux et choquants»

Nicola Sturgeon, Première ministre écossaise «Nouvelles effrayantes de Londres»

Suisse Didier Burkhalter, chef du DFAE, a assuré son homologue britannique, Boris Johnson, du soutien de la Suisse.

Allemagne

Angela Merkel s'est dite bouleversée dimanche après l'attaque terroriste survenue la veille au soir dans le centre de Londres. «Je pense en ce moment avec compassion et solidarité à nos amis britanniques et à la population londonienne», a indiqué la chancelière allemande. Elle a également souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

«Au delà des frontières, nous sommes aujourd'hui unifiés dans l'horreur et la douleur, mais aussi dans la détermination.» La chancelière a souligné que l'Allemagne restait «ferme et résolue» dans la lutte contre le terrorisme, aux côtés du Royaume-Uni.

Etats-Unis

Donald Trump, président des Etats-Unis «Quoi que les Etats-Unis puissent faire pour apporter leur aide à Londres et au Royaume-Uni, nous sommes là - NOUS SOMMES AVEC VOUS. QUE DIEU VOUS BENISSE !» Outre ce message sur Twitter, M. Trump a appelé Mme May au téléphone et l'a assurée du «soutien total» des Etats-Unis après ce «brutal attentat terroriste».

Département d'Etat américain «Des attaques lâches contre des civils innocents». «Tous les Américains se tiennent solidaires avec le peuple du Royaume-Uni»

Bill de Blasio, maire de New York «New York se tient au côté des Londoniens». «Nos prières vont aux victimes, à leurs familles et aux courageux membres des services de sécurité».

Andrew Cuomo, gouverneur de l'Etat de New York «Des actes lâches et insensés qui vont contre tout ce en quoi nous croyons».

Canada

Justin Trudeau, Premier ministre canadien «Terribles nouvelles de Londres» «Les Canadiens sont unis pour exprimer leur affection et leur soutien à nos amis de Londres».

Philippe Couillard, Premier ministre québécois «Pensées aux victimes (des) attaques à #Londres contre nos valeurs démocratiques».

France

Emmanuel Macron, président français «Face à cette nouvelle tragédie, la France est plus que jamais aux côtés du Royaume-Uni. Mes pensées vont aux victimes et à leurs proches».

Marine Le Pen, présidente du Front national

Italie

Premier ministre italien Paolo Gentiloni «En hommage aux victimes, nous sommes unis dans notre engagement commun à combattre le terrorisme».

Ministre des Affaires étrangères Angelino Alfanao «Vous n'êtes pas seuls».

Espagne

Chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy «Je suis avec préoccupation les attaques de Londres, triste information. Notre solidarité et soutien aux autorités et au peuple britannique».

Pays-Bas Premier ministre Mark Rutte «Londres est en deuil après, à nouveau, un attentat lâche. Et nous sommes en deuil avec elle».

Grèce Premier ministre Alexis Tsipras «Tristesse et colère». «Il faut lutter contre le terrorisme et la peur avec détermination et solidarité».

Autriche Le Président autrichien Alexander Van Der Bellen condamne «dans les termes les plus forts cet acte lâche». «Solidarité avec le peuple britannique».

Pologne Ministère des Affaires étrangères «Notre plus profonde compassion à la population et aux autorités du Royaume Uni». Appelle les Polonais séjournant à Londres à «rester particulièrement vigilants et à suivre les recommandations des autorités locales». Deux citoyens polonais figuraient parmi les victimes de l'attentat de Manchester.

Australie Premier ministre Malcolm Turnbull «Du fond du coeur, condoléances et affection» à toutes les victimes et au peuple britannique.

Un Australien a été blessé dans l'attentat et est hospitalisé. Un autre aurait également été touché, mais sans qu'on ait de détails, a précisé M. Turnbull.

Turquie Ministre des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu «Bagdad, Kaboul et maintenant Londres. Nous condamnons le terrorisme où qu'il agisse. Nous le vaincrons par une lutte commune».

Iran Ministère des Affaires étrangères «Le terrorisme sous n'importe quelle forme est mauvais, à rejeter et condamner». «Pour préserver la sécurité des peuples du monde de ce terrorisme cruel, il faut que certains gouvernements cessent d'être négligents et abandonnent leurs intérêts politiques, économiques et soi-disant stratégiques à court terme dans l'intérêt de la sécurité de leurs citoyens et du monde, et s'attaquent aux réelles sources financières et idéologiques de l'extrémisme». (vu par les observateurs comme une attaque contre les liens de l'Occident avec l'Arabie saoudite)

Pays Arabes Al-Azhar, prestigieuse institution de l'islam sunnite basée au Caire Condamne l'attentat et appelle la communauté internationale à «unir leurs efforts pour éliminer le terrorisme et son danger, qui menace désormais la paix mondiale et frappe jour après jour dans le monde entier».

Secrétaire général de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit: Réclame «une action immédiate et forte de la communauté internationale, basée sur une approche globale, pour briser les forces du terrorisme et de l'extrémisme, dont les opérations criminelles représentent un des principaux défis auxquels le monde contemporain est confronté».

Ministère des Affaires étrangères égyptien «Toutes les sociétés et tous les peuples sont désormais visés par le terrorisme infâme». Il faut «s'unir dans la lutte contre le terrorisme, et ceux qui apportent un soutien, des financements et des armes aux organisations terroristes».

Union européenne

Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne «Je suis avec horreur les derniers événements de Londres. Pensées et prières sont avec les victimes et leurs familles»

Russie Le président russe Vladimir Poutine a condamné «l'attentat terroriste» de Londres et exprimé ses «profondes condoléances» au peuple britannique, a annoncé le Kremlin dimanche.

Autres

Ariana Grande «Je prie pour Londres»

C'est à l'issue d'un concert d'Ariana Grande qu'a été commis le 22 mai l'attentat suicide djihadiste, qui a fait 22 morts et plus de 100 blessés à Manchester, dans le nord-ouest de l'Angleterre. La chanteuse doit participer dimanche soir à Manchester à un concert commémoratif.

(nxp/afp)