Astronomie

16 septembre 2009 10:00; Act: 16.09.2009 07:38 Print

Des chercheurs genevois découvrent la structure d'une exoplanète

Des astrophysiciens de l'Université de Genève ont réussi à mesurer le poids et la densité d'une planète externe à notre système solaire.

Une faute?

Nommée CoRot-7b, elle est formée d'un paysage rocheux comparable à la Terre. Mais sur place les températures avoisinent 2000 degrés.

CoRot-7b est la plus petite exoplanète connue jusqu'à présent. Découverte par le satellite français CoRoT en février 2009, ses dimensions la rapprochent de la Terre, comme l'explique l'Observatoire européen austral (ESO) dans un communiqué mercredi.

En combinant ces données avec de nouvelles observations, une équipe de chercheurs dirigée par Didier Queloz, de l'Université de Genève (UNIGE), a réussi à établir que CoRoT-7b est cinq fois plus lourde que la Terre. Cette densité comparable à notre planète permet d'affirmer qu'elle abrite un «monde solide et rocheux», comme le révèle le chercheur dans la revue «Astronomy and Astrophysics».

«Comme l'enfer de Dante»

Mais la ressemblance avec la Terre s'arrête là. Sur cette planète, il fait chaud «comme dans l'enfer de Dante», explique Didier Queloz. CoRoT-7b est en effet très proche du soleil autour duquel elle orbite. Avec seulement 2,5 millions de kilomètres de distance, la température avoisine les 2000 degrés sur sa «face jour» et moins 200 degrés sur sa «face nuit».

Les modèles théoriques indiquent que des océans de lave se trouvent sur la surface de la planète. «Dans ces conditions, la vie ne peut pas se développer», souligne le chercheur. Mais ces observations ont permis d'établir un modèle pour l'étude des «super- Terres», ces planètes ayant une structure similaire à celle de la Terre.

Pour décrypter la densité de la planète, les chercheurs ont utilisé le spectrographe HARPS, basé au Chili et fondé par l'UNIGE. Ce dernier est considéré comme le plus performant au monde pour observer ce type de corps céleste.

Une autre exoplanète

Les données recueillies ont aussi montré qu'une autre planète tournait autour du soleil CoRoT-7. Baptisée CoRoT-7c, l'astre se situe plus loin que sa soeur CoRoT-b et son poids est 8 fois plus élevé que celui de la Terre.

Le système solaire CoRot-7 se trouve dans la constellation de la Licorne, à 500 années lumières de la Terre. Plus petit et plus froid que notre système, il est aussi plus jeune: notre soleil est apparu il y a 4,5 milliards d'années tandis que que CoRot-7 est âgé de «seulement» 1,5 milliards d'années.

Les chercheurs genevois pionniers

Les astronomes de l'UNIGE sont reconnus mondialement pour la découverte d'exoplanètes. En 1995, l'équipe de Michel Mayor avait découvert la première planète hors du système solaire.

Depuis, de nombreuses exoplanètes ont été mises en évidence. La plupart sont des planètes gazeuses ou extrêmement denses, ce qui rend les conditions de vie impossibles car les températures sont ou trop chaudes, ou trop froides.

(ats)