Douanes

09 septembre 2017 10:24; Act: 09.09.2017 10:41 Print

Brie et camembert plus les bienvenus en Chine

Conséquence d'un renforcement des critères sanitaires, les autorités chinoises ont bloqué l'importation de plusieurs fromages étrangers à pâte molle.

storybild

La Chine veut «protéger son industrie laitière», estime le dirigeant de Cheese Republic. (Samedi 9 septembre 2017)

Une faute?

Le camembert, le brie et le roquefort ne sont plus les bienvenus en Chine. Les autorités sanitaires bloquent l'importation de plusieurs fromages étrangers, notamment français, ont indiqué des professionnels de la branche.

«Des produits qu'on a fait importer n'ont pas pu passer la douane depuis trois semaines», explique Vincent Marion, cofondateur de Cheese Republic, qui se présente comme la principale boutique en ligne de vente de fromages en Chine. «D'après nos fournisseurs, les autorités sanitaires ont renforcé leurs critères», déplore Vincent Marion.

Selon une liste envoyée par un important fournisseur à ses clients, les produits visés sont principalement ceux à pâte molle (camembert, brie, époisses) ou persillée (roquefort, bleu, fourme d'Ambert), ou au lait de chèvre.

Gruyère épargné

La plupart des fromages à pâte dure (raclette, comté, beaufort, gruyère, emmental et tomme de Savoie) ne semblent pas concernés. La mozzarella italienne serait également épargnée. «L'importation de produits à tartiner, type Tartare, Saint-Morêt ou Kiri, devrait encore être possible», note M. Marion.

A Pékin, le restaurant français Paradox a affirmé que son fournisseur n'était plus en mesure d'importer un certain nombre de produits. «Avec mes associés, cela fait des mois qu'on travaillait sur une nouvelle carte. On a lancé des plateaux de charcuterie et de fromages français. Cela marchait du tonnerre. Mais d'un seul coup, c'est beaucoup de travail et d'idées qui s'effondrent», raconte Axel Moreaux, le gérant de l'établissement. «Il ne nous reste qu'un camembert en stock. On l'a mis au congélateur, en guise de souvenir... Et en espérant que l'interdiction soit levée», poursuit-t-il.

«Du protectionnisme»

Si la consommation de produits laitiers a fortement augmenté en Chine ces dernières décennies, le fromage y reste un produit principalement consommé par une clientèle étrangère.

«La Chine rend de plus en plus difficile l'importation de produits étrangers. Là, je pense qu'elle veut protéger son industrie laitière», estime le dirigeant de Cheese Republic. «Mais la restriction est tellement forte que cela revient à faire du protectionnisme», conclut-il.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Etquoiencore le 09.09.2017 11:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Marrés des bisounours européens et suisses

    La Chine et d autres pays ne se gênent pas de faire du protectionisme alors que les dirigeants européens et suisses persistent à ne rien entreprendre de similaire mais à s entêter dans leurs idéaux de doux rêveurs. Qu ils se réveillent et défendent enfin leur population au lieu de leurs égos démesurés!!

  • Gasou le 09.09.2017 10:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les produits intérieurs?

    Je n'ai jamais été malade en mangeant du camembert... par contre j'ai fini à l'hôpital en Chine grâce à leur excellente hygiène alimentaire!

  • Sara le 09.09.2017 11:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hygiène chinoise

    Un comble!

Les derniers commentaires

  • ABE le 10.09.2017 20:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bon appétit , surtout Bio

    de toute façon on vi sur une planète , on ne sait pas d où vien certains produits , le seul qui sait , c'est celui qui fait l'etiquette sur l'emballage sur demande , même si il ne sait pas écrire le chinois et le bio encore pire , le mouton mange est paie se qu' on lui propose bien écrit. on appelle ça , la loi des marchés. tu me vends , en contre partie , tu m' achètes.

  • ptit rapporteur le 10.09.2017 08:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le fric c edt chic

    pendant des siècles nous avons fait sans les chinois et nous nous portions très bien. Pas besoin d eux qui détruisent notre savoir faire et nos industries à coup de rachat par milliards.

  • ¨Le fribourgeois le 09.09.2017 18:20 Report dénoncer ce commentaire

    Prêt pour une petite fondue

    arrêtons de faire un fromage et de regarder sur les autres pour manger local! La chine est loin, nos alpes sont tout près et les chinois les adorent!

  • Piloux le 09.09.2017 16:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quoi de où ?

    Quand vous achetez des tomates en boîte êtes vous sur que ce n'est pas de Chine car en achetant des marques italiennes on nous fait croire n'importe quoi !

    • Charlie Sheentok le 10.09.2017 10:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Piloux

      Faux déjà avoir l'idée d'acheter des tomates en boîte alors qu'on en trouve des fraîches toute l'année...

  • Le fouineur. le 09.09.2017 16:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Suite Chine .

    Je vais acheter Chinois au lieu du fromage Suisse,vu les pouces en bas .