Attentat de Londres

23 mars 2017 11:35; Act: 23.03.2017 22:58 Print

Deux personnes sont «entre la vie et la mort»

L'attaque qui a frappé le coeur de la City a fait trois morts, outre l'assaillant, selon un nouveau bilan.

Voir le diaporama en grand »
Le corps du policier tué lors de l'attentat de Londres repose dimanche à la chapelle du palais de Westminster qui héberge le parlement, avant ses funérailles lundi. (9 avril 2017) Recouvert du drapeau de la police, le cercueil de Keith Palmer a été amené dimanche sous escorte policière dans la chapelle St Mary Undercroft du palais de Westminster. (9 avril 2017) Recouvert du drapeau de la police, le cercueil de Keith Palmer a été amené dimanche sous escorte policière dans la chapelle St Mary Undercroft du palais de Westminster. (9 avril 2017) Recouvert du drapeau de la police, le cercueil de Keith Palmer a été amené dimanche sous escorte policière dans la chapelle St Mary Undercroft du palais de Westminster. (9 avril 2017) Recouvert du drapeau de la police, le cercueil de Keith Palmer a été amené dimanche sous escorte policière dans la chapelle St Mary Undercroft du palais de Westminster. (9 avril 2017) Des centaines de personnes ont uni leurs mains mercredi sur le pont de Westminster, à Londres. (Mercredi 29 mars 2017) Après cinq jours d'enquête, Scotland Yard n'a découvert aucun élément attestant que l'auteur de l'attentat avait des liens avec des groupes djihadistes.( Lundi 28 mars 2017) La police britannique a procédé à deux nouvelles arrestations «importantes» dans la nuit de jeudi à vendredi dans l'enquête sur l'attentat de Londres. (Jeudi 24 mars 2017) A Trafalgar Square, à Londres, une veillée a été organisée au lendemain de l'attaque. (Jeudi 23 mars 2017) Le bilan des victimes est passé à quatre. Un homme de 75 ans est décédé des suites de ses blessures à l'hôpital. (Jeudi 23 mars 2017) L'identité de l'assaillant est désormais connue. Il s'agit de Khalid M., âgé de 52 ans, né dans le Kent (sud-est) de l'Angleterre. Un témoignage parle d'un «homme bien». (Jeudi 23 mars 2017) Les Anglais ont manifesté leur soutien aux victimes de l'attentat de Londres. (Jeudi 23 mars 2017) (Jeudi 23 mars 2017) (Jeudi 23 mars 2017) (Jeudi 23 mars 2017) (Jeudi 23 mars 2017) En Inde aussi, on s'élève contre cet attentat. (Jeudi 23 mars 2017) Le pont de Westminster a été rouvert à la circulation. (Jeudi 23 mars 2017) Les piétons peuvent à nouveau emprunter le pont de Westminster. (Jeudi 23 mars 2017) Des officiers de police sortent d'un immeuble à Birmingham. La police a procédé à huit arrestations à six adresses différentes à Birmingham et à Londres, en lien avec l'attentat de la veille près du parlement à Londres. (Jeudi 23 mars 2017) La revendication du groupe Etat islamique a été relayée par son agence Amaq: «L'auteur de l'attaque en face du Parlement britannique à Londres est un soldat de l'EI». (Jeudi 23 mars 2017) Le dispositif sécuritaire s'est renforcé avec une visibilité accrue à Londres. (Jeudi 23 mars 2017) La première ministre britannique Theresa May a déclaré que l'auteur de l'attentat a fait l'objet d'une enquête du fameux MI5 en lien avec «l'extrémisme violent». (Jeudi 23 mars 2017) Les investigations continuent. La police scientifique s'est déployée dans les jardins du Parlement britannique à la recherche d'indices. (Jeudi 23 mars 2017) Sous le choc, les «Une» de la presse britannique. La police a mené une opération dans l'appartement situé au dessus du restaurant. L'immeuble donne sur Hagley Road, à Birmingham. (Jeudi 23 mars 2017) L'immeuble à Birmingham où un raid de la police a été mené dans la nuit de mercredi à jeudi. La presse fait le pied de grue. (Jeudi 23 mars 2017) Une minute de silence devant Scotland Yard, en hommage notamment au policier tué dans l'attaque. (Jeudi 23 mars 2017) Une gerbe de fleurs à l'endroit où l'officier de police, Keith Palmer, a été tué. Le Parlement britannique a repris sa session jeudi au lendemain de l'attentat qui a visé le Palais de Westminster à Londres. (Jeudi 23 mars 2017) Des fleurs et un message de solidarité: «Nous n'avons pas peur. Nos coeurs sont avec vous». L'avis de recherche de Mohamed Abrini. Arrêté en avril 2016, il a reconnu être «l'homme au chapeau». Un raid de la police a été mené la nuit dernière à Birmingham: Mohamed Abrini, y avait séjourné avant les attentats de Bruxelles et Paris. (Jeudi 23 mars 2017) L'Union Jack en berne ce matin sur le Parlement britannique. (Jeudi 23 mars 2017) La police scientifique au travail sur les lieux de l'attaque. (Jeudi 23 mars 2017) L'école Saint-Joseph à Concarneau en France. Parmi les blessés de l' attaque de Londres figurent trois lycéens de cet institut. Ils étaient en voyage scolaire. Londres se réveille avec la gueule de bois. Le centre de la capitale est verrouill é par la police. (Jeudi 23 mars 2017) «Je ne vais pas faire de commentaires sur l'identité de l'assaillant (...) mais nous privilégions la piste du terrorisme islamiste», a déclaré Mark Rowley, le commandant de l'unité anti-terrorisme, dans une déclaration devant Scotland Yard. (Mercredi 22 mars 2017) La route qui mène au square du parlement reste bouclée ce soir, après l'attaque qui a fait 4 morts et 40 blessés ce 22 mars 2017 vers 15h40, heure suisse. La nuit est définitivement tombée sur Big Ben ce 22 mars 2017 après l'attaque qui a fait 4 morts et 40 blessés ce 22 mars 2017 vers 15h40, heure suisse. Les principaux lieux de la capitale restent bouclés ce 22 mars 2017 au soir après l'attaque qui a fait 4 morts et 40 blessés. L'abbaye de Westminster à Londres, à côté du parlement, ce 22 mars 2017 au soir après l'attaque qui a fait 4 morts et 40 blessés. La première ministre britannique Theresa May s'est exprimée à l'issue de cette après-midi du 22 mars 2017 meurtrière en plein coeur de Londres. Elle a notamment indiqué que le niveau d'alerte restait inchangé à 4 sur une échelle de 5. Présent au palais de Westminster au moment de l'attaque, le député conservateur Tobias Ellwood avait pourtant tenté de sauver Keith Palmer, le policier poignardé par l'assaillant. En vain. (Mercredi 22 mars 2017) Le portrait du policier Keith Palmer, tué par l'assaillant, a été diffusé par la police londonienne. Le policier poignardé par l'assaillant au parlement de Londres a succombé à ses blessures dans cet hôpital de Londres.(Mercredi 22 mars 2017) La police armée a investi les jardins du parlement britannique. (Mercredi 22 mars 2017) Les policiers scientifiques étaient à pied d'oeuvre dès cette après-midi à Londres.(Mercredi 22 mars 2017) Les policiers ont patrouillé également sur la Tamise, où a notamment été repêchée une femme très grièvement blessée.(Mercredi 22 mars 2017) On ne sait pas si cette femme a sauté délibérément dans l'eau pour fuir la voiture-bélier où si elle y a été poussée par le véhicule fonçant sur les passants du pont Westminster.(Mercredi 22 mars 2017) La police scientifique a investi les lieux de l'attaque rapidement.(Mercredi 22 mars 2017) Les policiers ont sécurisé les alentours. (Mercredi 22 mars 2017) Les secours et la police se sont rendus immédiatement sur place.(Mercredi 22 mars 2017) Les secours et la police se sont rendus immédiatement sur place.(Mercredi 22 mars 2017) Les secours et la police se sont rendus immédiatement sur place.(Mercredi 22 mars 2017) Les secours et la police se sont rendus immédiatement sur place.(Mercredi 22 mars 2017) Les secours et la police se sont rendus immédiatement sur place.(Mercredi 22 mars 2017) Les secours et la police se sont rendus immédiatement sur place.(Mercredi 22 mars 2017) Selon un bilan provisoire donné aux environs de 19 heures, l'attaque a fait quarante blessés et quatre morts, dont un policier et l'assaillant lui-même.(Mercredi 22 mars 2017) Toute la zone du coeur politique de Londres - et donc du Royaume Uni - a été bouclée. (Mercredi 22 mars 2017) A l'intérieur du parlement, environ 600 députés étaient encore bloqués en fin d'après-midi. (Mercredi 22 mars 2017) La voiture-bélier a manifestement foncé délibérément dans les jardins du parlement, faisant plusieurs blessés. (Mercredi 22 mars 2017) Les services de secours sont à pied d'oeuvre. (Mercredi 22 mars 2017) Une femme est morte mercredi dans l'attaque au parlement britannique à Londres, a indiqué un médecin hospitalier, cité par l'agence Press Association. Plusieurs des blessés sont dans un état très grave. (Mercredi 22 mars 2017) Deux incidents différents sont survenus à Londres, avec des victimes touchées par une voiture bélier sur le pont de Westminster et un assaillant qui a agressé au couteau un policier aux portes du parlement. (Mercredi 22 mars 2017) Quarante blessés sont à déplorer, selon un bilan provisoire. (Mercredi 22 mars 2017) Quarante blessés sont à déplorer, selon un bilan provisoire. (Mercredi 22 mars 2017) Qaurante blessés sont à déplorer, selon un bilan provisoire. (Mercredi 22 mars 2017) Quarante blessés sont à déplorer, selon un bilan provisoire. (Mercredi 22 mars 2017) Les secours affluent sur place. (Mercredi 22 mars 2017) Une voiture bélier a foncé contre les grilles de Westminster ce mercredi 22 mars vers 15h40, heure suisse (Mercredi 22 mars 2017) La police britannique a aussi vite évoqué une attaque terroriste. (Mercredi 22 mars 2017) Une voiture bélier a foncé contre les grilles de Westminster ce mercredi 22 mars vers 15h40, heure suisse (Mercredi 22 mars 2017) Quarante blessés sont à déplorer, selon un bilan provisoire. (Mercredi 22 mars 2017) Quarante blessés sont à déplorer, selon un bilan provisoire. (Mercredi 22 mars 2017) Quarante blessés sont à déplorer, selon un bilan provisoire. (Mercredi 22 mars 2017) Quarante blessés sont à déplorer, selon un bilan provisoire. (Mercredi 22 mars 2017) La zone a été sécurisée. (Mercredi 22 mars 2017) Le secteur a été bouclé par la sécurité. (Mercredi 22 mars 2017) Le secteur a été bouclé par la sécurité. (Mercredi 22 mars 2017) Le secteur a été bouclé par la sécurité. (Mercredi 22 mars 2017) Des personnes ont évacué le Parlement britannique, après que des tirs et des détonations ont été entendus peu avant seize heures. (Mercredi 22 mars 2017) Un porte-parole de la Chambre des Communes a indiqué que les députés avaient été confinés à l'intérieur du Parlement en raison d'un «incident de sécurité». (Mercredi 22 mars 2017) L'assaillant a été abattu par le policier qu'il poignardait. (Mercredi 22 mars 2017) Un premier bilan parle d'une douzaine de personnes touchées, notamment sur le pont de Westminster. Une voiture bélier est impliquée, devait-on savoir dans un deuxième temps. (Mercredi 22 mars 2017) Le secteur a été bouclé. (Mercredi 22 mars 2017) Le secteur a été bouclé. (Mercredi 22 mars 2017) Le secteur a été bouclé. (Mercredi 22 mars 2017) Le secteur a été bouclé. (Mercredi 22 mars 2017) Le secteur a été bouclé. (Mercredi 22 mars 2017) La Première ministre Theresa May va bien, a communiqué Downing Street. Elle a été exfiltrée. Ici, sa Jaguar qui quitte le parlement au moment des faits. (Mercredi 22 mars 2017) Le secteur a été bouclé. (Mercredi 22 mars 2017) Londres a été le théâtre d'une attaque terroriste ce 22 mars 2017.(Mercredi 22 mars 2017) Londres a été le théâtre d'une attaque terroriste ce 22 mars 2017.(Mercredi 22 mars 2017) Londres a été le théâtre d'une attaque terroriste ce 22 mars 2017.(Mercredi 22 mars 2017) Un journaliste de Reuters a déclaré avoir aperçu de nombreuses personnes étendues sur le pont de Westminster. Une voiture bélier pourrait être impliquée. (Mercredi 22 mars 2017) Londres a été le théâtre d'une attaque terroriste ce 22 mars 2017. Londres a été le théâtre d'une attaque terroriste ce 22 mars 2017.

Sur ce sujet
Une faute?

Deux personnes blessées dans l'attentat de Londres mercredi étaient jeudi «entre la vie et la mort», et cinq se trouvaient dans un «état critique», a annoncé la police londonienne.

«Cinq personnes sont toujours dans un état critique et deux sont entre la vie et la mort», a indiqué la police dans un communiqué, au lendemain de l'attaque qui a fait trois morts et une quarantaine de blessés près du parlement britannique.

Les personnes décédées

La première victime est une femme d'une quarantaine d'années, selon le commandant de l'antiterrorisme à Scotland Yard Mark Rowley. Elle a été tuée sur le pont de Westminster, enjambant la Tamise face à Big Ben, où la voiture de l'auteur de l'attaque a foncé dans la foule.

De source diplomatique espagnole, «il s'agit d'une femme de nationalité britannique dont la mère est espagnole». Elle «n'aurait pas la nationalité espagnole» mais «le consul général a été en contact avec les membres de sa famille en Espagne pour leur offrir l'assistance du consulat». Sa famille «est de Galice», dans le nord de l'Espagne, a précisé cette source.

Selon le journal régional espagnol La Voz de Galicia, il s'agirait d'Aysha Frade, 43 ans. L'enseignante qui vivait à Londres avait deux enfants de sept et neuf ans, selon les médias espagnols.

La seconde victime, également fauchée sur le pont de Westminster, est un homme d'une cinquantaine d'années, a déclaré Mark Rowley. Aucune autre précision n'a filtré.

La troisième victime est un policier, Keith Palmer, 48 ans. Il était stationné devant l'une des entrées du Parlement de Westminster au moment où l'assaillant, qui a abandonné sa voiture contre les grilles de l'édifice, tentait d'y pénétrer. L'homme, armé d'un couteau, l'a frappé à plusieurs reprises, selon les témoins.

Le député conservateur Tobias Ellwood a tenté de le réanimer, en vain. «J'ai cherché à stopper l'hémorragie et lui ai fait du bouche-à-bouche en attendant l'arrivée des médecins, mais je crois qu'il avait déjà perdu trop de sang», a raconté l'élu, photographié en plein massage cardiaque avec du sang sur son visage et ses vêtements.

Les blessés:

Une quarantaine de personnes ont été blessées, dont 29 ont dû être hospitalisées. Sept d'entre elles étaient dans un «état critique», selon le commandant de l'antiterrorisme de Scotland Yard Mark Rowley.

Parmi les blessés figurent trois élèves français du lycée Saint-Joseph de Concarneau (ouest), en voyage scolaire. Deux étaient dans un état grave mais leurs jours n'étaient pas en danger, selon un responsable de la région française.

Cinq touristes sud-coréens -quatre femmes et un homme âgés de 50 à 60 ans- ont également été blessés dans le mouvement de foule qui a suivi l'arrivée de la voiture folle sur le pont de Westminster, a annoncé le ministre sud-coréen des Affaires étrangères. Une femme, dont la nationalité n'est pas connue, a été repêchée dans la Tamise grièvement blessée.

Parmi les autres victimes figurent un Portugais, un Chinois et deux Roumains, ont confirmé les autorités de ces pays.

(nxp/afp)