Russie

02 octobre 2017 20:26; Act: 02.10.2017 20:38 Print

L'opposant Navalny condamné à 20 jours de prison

Principal opposant à Vladimir Poutine, Alexeï Navalny a été condamné par un tribunal russe pour des appels à manifester.

storybild

L'opposant russe se dit candidat à l'élection présidentielle de mars 2018. (Lundi 2 octobre 2017) (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'opposant russe Alexeï Navalny a été condamné lundi à 20 jours de prison pour de multiples infractions à la loi sur les rassemblements publics, a annoncé sa porte-parole. L'avocat avait été arrêté vendredi alors qu'il quittait son domicile moscovite.

«C'est un cadeau pour l'anniversaire de Poutine», a déclaré l'opposant russe après l'énoncé du jugement. Le président Vladimir Poutine fête ses 65 ans samedi.

«Le vieux Poutine avait si peur de nos manifestations en régions qu'il a décidé de se faire plaisir avec un petit cadeau pour son anniversaire. C'est bien plus calme», a-t-il ensuite ajouté sur Twitter.

En campagne contre Poutine

En campagne pour défier Vladimir Poutine à la présidentielle de mars prochain, Alexeï Navalny a été arrêté plusieurs heures vendredi par la police. Il s'apprêtait à se rendre à une manifestation, pourtant autorisée par les autorités, à Nijni Novgorod, à 400 kilomètres à l'est de la capitale. Il s'est malgré tout rendu samedi à Orenbourg, en Sibérie, et dimanche à Arkhanguelsk (nord-ouest) pour des rencontres avec ses partisans.

La dernière condamnation de M. Navalny à une peine de détention remonte à juin. Il avait été détenu 25 jours pour avoir organisé une manifestation interdite par les autorités mais très suivie par la jeunesse et ayant débouché sur des centaines d'arrestations.

Cette manifestation du 12 juin avait été précédée par celle du 26 mars, également marquée par des centaines d'arrestations et qui avait valu à l'opposant 15 jours de prison.

S'il se dit candidat à l'élection de mars 2018, l'avenir politique d'Alexeï Navalny reste flou: la commission électorale centrale l'a jugé en juin inapte à se présenter contre Vladimir Poutine en raison d'une condamnation de justice pour détournement de fonds datant de février 2017.

Le président russe ne s'est pas encore ouvertement déclaré candidat au scrutin de mars.

(nxp/afp)

Les commentaires les plus populaires

  • Emile le 03.10.2017 00:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Provocateur

    Navalny est un provocateur, comprenez-vous pas??? Comment une personne avec lélectorat de 100 mille personnes dune Russie de 80 mio des votants peut mériter un article dans la presse internationale ? Seulement sil fait qch illégal et arrêté, son but est dêtre arrêté !

  • jojo la tulipe le 02.10.2017 21:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    dictateur

    La démocratie selon Poutine, il y a que les extrémistes de droite qui trouve que cet homme est un bon politiciens... aller savoir pourquoi...

  • Jacko le 02.10.2017 21:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Liberté

    Il n'y a plus de démocratie et de liberté d'expression en Russie. La Turquie suit le même chemin, la Pologne et la Hongrie aussi... Tout cela pour l'ego de quelques dirigeants assoiffés de pouvoir... Mais où va-t-on...

Les derniers commentaires

  • Emile le 03.10.2017 00:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Provocateur

    Navalny est un provocateur, comprenez-vous pas??? Comment une personne avec lélectorat de 100 mille personnes dune Russie de 80 mio des votants peut mériter un article dans la presse internationale ? Seulement sil fait qch illégal et arrêté, son but est dêtre arrêté !

    • muli-mtx le 03.10.2017 02:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Emile

      le comique de base .... pour quoi les élection russe sont correct ???.... va vivre en Russie stp si tu aime leur démocratie

    • Jolly Roger le 03.10.2017 06:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @muli-mtx

      Il est question de débat pas de haine systématique, votre commentaire me choque!

  • jojo la tulipe le 02.10.2017 21:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    dictateur

    La démocratie selon Poutine, il y a que les extrémistes de droite qui trouve que cet homme est un bon politiciens... aller savoir pourquoi...

    • Carrie le 02.10.2017 22:11 Report dénoncer ce commentaire

      jojo l'ultranationaliste malgré lui

      Navalny est beaucoup plus extrémiste que Poutine, renseignez-vous un peu mieux avant de donner votre avis, ça vous évitera de dire des bêtises. Faut arrêter de tout croire ce que vous lisez dans nos médias. Une dépêche afp déjà à la base il faut vous en méfier.

    • Albert le 02.10.2017 22:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @jojo la tulipe

      C'est d'ailleurs pour cela que l'extrême droite russe n'est PAS avec Poutine... z'avez pas tout compris vous...

  • Jacko le 02.10.2017 21:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Liberté

    Il n'y a plus de démocratie et de liberté d'expression en Russie. La Turquie suit le même chemin, la Pologne et la Hongrie aussi... Tout cela pour l'ego de quelques dirigeants assoiffés de pouvoir... Mais où va-t-on...

    • Mchl le 03.10.2017 01:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jacko

      Toi, tu n'as rien compris !? La Russie à besoin d'un homme fort. Imagine une fois La Russie sans Poutine?.... et bien, ça serait le grand bordel mondialement répandu. Pour rappel : La Russie est le plus grand pays du monde.(17 millions de kilomètres carrés, les Etat Unis et le Canada ensemble) t'as compris ?