Allemagne

05 janvier 2016 09:46; Act: 05.01.2016 11:36 Print

Certaines filles «chassées comme du gibier»

par Pascal Schmuck, Zurich - Des dizaines de jeunes femmes se sont plaintes d'agressions sexuelles dans de grandes villes allemandes lors de la Saint-Sylvestre.

storybild

Les forces de l'ordre à Cologne recherchent désormais les auteurs des agressions sexuelles. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'Allemagne découvre avec effarement un sordide fait divers qui s'est déroulé lors de la nuit de la Saint-Sylvestre. Des dizaines de femmes ont été agressées sexuellement par des groupes d'hommes dans de grandes villes, la police évoquant même des centaines d'agresseurs.

Rien qu'à Cologne, des dizaines de plaintes ont été déposées et d'autres ne sont pas exclues, a reconnu dans la «Süddeutsche Zeitung» le chef de la police, Wolfgang Albers, pour qui l'ampleur des crimes a atteint une «nouvelle dimension».

Des meutes d'hommes

Wolfgang Albers explique dans le quotidien que les agresseurs étaient principalement de type nord-africain ou arabe, selon les descriptions des victimes et des témoins. La police recherche actuellement soixante hommes et a procédé à cinq arrestations.

C'est également la forme des agressions qui choque le pays, puisque les médias parlent de meutes d'hommes s'en prenant à des femmes, parfois très jeunes. Ces dernières ont également fait l'objet de vols de téléphones portables ou de porte-monnaie. De nombreux cas ont été répertoriés autour de la gare principale de Cologne.

Dans d'autres villes aussi

Des cas similaires ont été déclarés à Hambourg, la grande ville du nord de l'Allemagne, toujours pour le Nouvel-An comme le rapporte «Bild». Des victimes parlent de groupes d'hommes partant chasser de jeunes femmes «comme du gibier» dans la Reeperbahn, la rue chaude de Hambourg. Le profil des agresseurs est proche de celui de Cologne. Les autorités ont ouvert plusieurs enquêtes pour agressions, vols et brigandages.

A Stuttgart, deux jeunes femmes ont été victimes de groupes d'hommes qui les ont agressées sexuellement et délestées de leurs biens lors de la Saint-Sylvestre, explique le magazine «Focus» en se rapportant à un communiqué de la police municipale.

La situation inquiète outre-Rhin. Certains mettent déjà ces attaques sur le compte des migrants qui ont afflué en Allemagne ces derniers mois, bien qu'il n'existe aucune preuve pour le moment, comme le rappellent les médias.

(nxp)